«

»

Jan 18 2020

Imprimer ce Article

Vous me suivez? Anne Cailloux

Son père disait qu’elle était bonne à rien et que son ex elle était mauvaise en tout.
Sa maman ? elle lui hurlait dessus, lui disant qu’elle parlait pour ne rien dire, alors que son oncle lui, était gentil, affirmant, qu’elle parlait de tout et de rien. Elle comprenait plus ou moins la Françoise. Plus tard, de moins en moins, son prof disait même qu’elle avançait à reculons.

Justement son ex, il paraît qu’elle l’avait aimé à jamais. D’autres disaient qu’elle l’avait aimé pour toujours et certains qu’elle ne l’avait jamais aimé .. Difficile de tout saisir quand on ne comprend rien..

Quand elle voulait comprendre et qu’elle posait des questions, son padré répondait ; -qu’elle devait plutôt la fermer avant de l’ouvrir, sa mère elle chuchotait ; -Ha c’est malin pour une chose bête comme ça..

Son nouveau copain, lui disait qu’elle était juste une illustre inconnue
un genre d’obscure clarté dans un silence assourdissant.

Maintenant dans la vie elle était capable du meilleur comme du pire et dans le pire elle était la meilleure.
Elle avait décidé de ne pas faire grande chose dans sa vie, mais des petites choses de façon grandiose.
Elle ne fera jamais confiance à personne, quand on lui dira c’est du sucre, elle saura que c’est du sel.

Et puis, elle savait bien, qu’on ne pouvait pas plaire à tout le monde mais quand elle voyait à qui elle ne plaisait pas, en fait cela ne La dérangeait pas…
Vous m’avez suivie ? Oui, bien sûr que non..

 

©Anne Cailloux

2+

Depuis ma naissance, je fus autodidacte et trop rêveuse.
Spécialiste dans l'art thérapie et les maladies neurodégénératives, j’essaie de retenir le temps des autres et du mien.. Quelques diplômes, une passion pour l'art et les poètes. J'ose dormir avec Baudelaire.
Je suis une obsédée textuelle . Je peins, je crée et maintenant j’écris. Je remets cent fois mon ouvrage pour me corriger. De quinze fautes par lignes je suis passée à quinze lignes pour une faute... Deux livres en préparation et peut-être un recueil de poèmes, si Dieu veut.Anne

Je suis une junky des mots..

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/vous-me-suivez-anne-cailloux/

5
Poster un Commentaire

avatar
3 Sujets de commentaires
2 Réponses de commentaires
0 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
4 Commentaires des Auteurs
ColibriAnne CaillouxDellolyChristian Satgé Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Colibri
Invité
Colibri

Magnifiques mots …sur des maux !
Je me régale de vous lire … ivre de vos mots … l’ivre des mots ♥
Surtout ne vous arrêtez pas …d’écrire vos maux avec vos mots Merci

0
Delloly
Modérateur

Comme le dit Christian, il fut un régal de le déposer sur le site.. Merci anne pour ce phrasé
Ol

0
Christian Satgé
Membre

Ah la joie du paradoxe et le plaisir de l’oxymore. Un vrai petit régal apéritif pour début de soirée digestive… Bravo et merci Anne. Amicalement…

0