«

»

Mar 27 2016

Imprimer ce Article

Vole, Vole, l’Oiseau – Delloly

volevole5

Vole, vole, l’oiseau, doucement sans heurt
En lointain pays si cher à mon coeur,
Mène-là au port : je te l’ai confié,
Elle est richesse, jamais à défier.

Donne-lui plume et encre de l’âme
De mes voyelles à guérir la peine,
De ses consonnes à sauver ma larme,
En ses reins coquins de jouissance aubaine.

Vole, vole, l’oiseau, dis-lui que je l’aime
D’un murmure osé au bord des balcons,
Veillant la Tamise où se noient flocons
De rêves usés sous un café-crème.

Donne-lui plume à ancrer mon âme
De son vertige à briser tourment
En nos vies aimées sur ce lit dormant
Au bord de Seine où sécherais larme.

Oli ©Vole,Vole, l’Oiseau
©(P) -07/10/01 à Laura (10p) *Lon10

1+

Composer une sonate de voyelles et de consonnes au fond d’une barque sans toucher rive,…. ! Parfois il me semble y arriver, d’autres non ! mais toujours, je tente de laisser un horizon où l’espérance se ressent ! Pourquoi écrire à maudire l’univers sans fenêtre ! Souvent l’on oublie que des lecteurs existent de l’autre côté du miroir pour vivre un peu autrement, voire rêver ….

http://olidelab.over-blog.com/

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/vole-vole-loiseau-oliver-delabre/

3
Poster un Commentaire

avatar
2 Sujets de commentaires
1 Réponses de commentaires
0 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
3 Commentaires des Auteurs
Oliver Delabre - (Delloly)Oliver DelabreFattoum Abidi Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Fattoum Abidi
Membre
Fattoum Abidi

Superbe bravo Olivier belle soirée mes amitiés.

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE