«

»

Fév 16 2020

Imprimer ce Article

…Voilerie.. – Delloly

Passe le temps de se dire au-revoir
pourtant hier soir encor sous la branche
du vieux cèdre entamions folle nuit blanche ;
les étoiles scintillant ce bonsoir

Encore à midi s’éveillant au vent
le temps passa de sa belle heure blanche
Nous laissant glisser en l’étang Chance
comme Nous conviant à vivre Présent

Dimanche s’étirait en voilerie
de ses teintes aux lèvres de soierie
près de Belle Dames volant aux fleurs

Le soir se penchant de sa draperie
Lune miroita le regard : couleurs
d’un sommeil Nous lovant de flatterie

.

Oli ©…Voilerie
©(P)-03/08/98  (10)

E024 (1998)

2+

Composer une sonate de voyelles et de consonnes au fond d’une barque sans toucher rive,…. ! Parfois il me semble y arriver, d’autres non ! mais toujours, je tente de laisser un horizon où l’espérance se ressent ! Pourquoi écrire à maudire l’univers sans fenêtre ! Souvent l’on oublie que des lecteurs existent de l’autre côté du miroir pour vivre un peu autrement, voire rêver ….

http://olidelab.over-blog.com/

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/voilerie-delloly/

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me notifier pour :