«

»

Déc 08 2018

Imprimer ce Article

Vivre – Serge Campagna

Astres rutilants

posés sur l’immense toile du soir

scintillent à dessein

sur le baldaquin de la nuit.

 

Un drap sous l’épaule d’Orion

libère les tourments de la rouge Bételgeuse

est-elle phalanges ?

est-elle clavicule ?

 

Est-elle la main de la Médiane ?

est-elle la main de Cendrars ?

Elle est

un point c’est tout.

 

Elle est ce point resplendissant

qui arme le bras du chasseur.

Certains dénombrent

à longueur d’existence

leurs printemps

d’abord fleuris

puis

lentement effeuillés.

 

J’en connais un

qui décompte ses hivers

un dont les récits

de poisses récurrentes

nous glacent le sang.

 

J’en connais

qui collectionnent les étés

au grimoire

chaque année plus poussiéreux

de leurs conquêtes.

 

D’autres s’arment de mélancolie

pour s’avachir sur les bancs du parc

et souffler les lumières du jour

dès la fin de leur promenade.

 

Le soir planté à ma fenêtre

me permet d’affirmer

que je suis toujours là

et que septembre folâtre

dans les cieux vivants.

 

©Serge Campagna

3+

Je suis arrivé en 1955 en Dauphiné et l'ennui de l'enfance m'a vite poussé vers les mots et leurs majestueuses farandoles.
J'eus très tôt la chance et le bonheur de croiser la route de maîtres qui me firent voyager sur les phrases de Musset, d'Apollinaire, de Baudelaire, de Cendrars...
Ma propension au sourire m'ouvrit plus tard les grâces de Bobby Lapointe, de Cavanna, de Desproges...
Puis, il y eut Guillevic, Max Jacob et l'immense Francis Ponge... En parallèle, s'immiscèrent Giono, Ramuz, Gougaud...
Depuis, mes textes recherchent le flot serein du voyage, les cataractes de la révolte ou les rives ombragées de l'harmonie.

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/vivre-serge-campagna/

7
Poster un Commentaire

avatar
3 Sujets de commentaires
4 Réponses de commentaires
0 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
4 Commentaires des Auteurs
Lise BeverlySerge CampagnaAnne CaillouxChristian Satgé Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Lise Beverly
Membre
Lise Beverly

Bonjour, j’aime ce texte aérien qui évoque les saisons, il suffit que nous rajoutions un peu de Vivaldi et il prendra son envol en toutes saisons…. devant une fenêtre, les yeux dans les étoiles. Amicalement poétiquement.

Anne Cailloux
Membre

De biens beaux mots que vous nous offrez de votre fenêtre.
Des vies bien remplis d’instants divers
Plus où moins bon.
Restez donc à contempler les étoiles, cela vous va bien..e
Anne

Christian Satgé
Membre

Un fort beau poème, Serge, qui résume bien ce que le sens du mot qui en fait le titre peut couvrir de réalités pour chacun. J’adore votre description du ciel de nuit… Bravo donc et merci pour ce partage qui égraine les saisons comme autant de situations bien vues depuis votre fenêtre où, vigie, votre plume guette avec malice ce que les autres entrevoient ou ne voient. Amicalement.