«

»

Nov 21 2019

Imprimer ce Article

Vision – Marie-France Ochsenbein


En ce début de journée, sur le chemin du bout du monde, je perçus l’ombre de ton corps flotté sur les cimes des fougères. Enveloppée d’un léger voile, je ne pus distinguer que le contour de cette forme suggestive noyée de reflets mystérieux. Le trouble en moi fut si intense que mes yeux se mouillèrent de quelques gouttes de tristesse. Ce moment féérique prit fin lorsque le soleil prit possession des cieux. Je ne connus de sentiment plus extrême que ces quelques secondes de bonheur ressenties en mon être. Puis, inondé de cette lumière pure, les reflets de cette forme s’estompèrent subitement comme piquée d’un pic invisible. Ce fut le plus merveilleux souvenir de ce jour.

(Texte écrit selon le procédé du lipogramme qui consiste à écrire en bannissant une voyelle de son écriture, ici la lettre “a”. Texte en lice dans le concours Lipogramme sur Wikipen ouvert jusqu’au 30.11.2019).

Bonne lecture à tous !

2+

Marie-France Ochsenbein née en 1971 en Seine-et-Marne.

Attirée par la poésie et son univers dès le plus jeune âge, j’ai commencé mes premiers essais d’écriture à l’âge de 15 ans J’aime proposer au lecteur un arrêt sur image de quelques minutes dans une vie mouvementée sur des impressions, expressions, sentiments, curiosités tant sur l’homme, que notre société en langage simple pour tenter de révéler émotions, rire, rêve ou interrogation. Mon amour des mots me pousse sans cesse vers de nouvelles explorations et expériences pour créer des textes singuliers.
Membre de Poètes sans Frontières, 1er prix de la Colombe Poétique et Artisanale « Paix et Solidarité » en 1998.
Certains de mes textes ont été publiés dans La Tribune du Jelly Rodger, l’Etrave, Microbe, Chemin faisant, Traction-Brabant, Le Cafard hérétique.
Je publie également des poèmes, dessins, brèves de comptoir et petites annonces dans les revues en ligne : Short édition, Le Capital des mots, le Fanzine Zébra, l’Ampoule, F Word, Poetika 17, Dico poésie.com et de petits articles dans le journal mensuel la Décroissance (en kiosque chaque début de mois).
Enfin, vous pouvez me retrouver sur mon blog « La poésie dans tous ses états » (www.mfcreationsartistiques.wordpress.com) dans lequel on retrouve un large éventail de mes créations. Je vous attends nombreux !
Participation à plusieurs anthologies telles que Poètes sans Frontières, Prix Lucien Laborde : recueils Dans la cour (2015) et Voyages (2017), anthologies Flammes Vives Tome 2 et 4 (mai et décembre 2016) et Tome 1 (mai 2017) et Tome 2 (juin 2018).
Recueil de poésie ENTRE CIEL ET TERRE publié aux Editions Nouvelles Pléiade Paris en 2000.
PARLEZ-MOI DE VOS PETITS TRACAS aux Editions Prem’Edit sorti en février 2018.
Je suis attachée à une poésie libre de toute contrainte permettant au poète de révéler cette petite voix intérieure qui gronde pour mettre en lumière certains grands sujets humains. J’aime également remettre en avant certaines techniques poétiques un peu oubliées telles que les acrostiches, les calligrammes, les poèmes typographiques ou les épigrammes.

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/vision-marie-france-ochsenbein/

2
Poster un Commentaire

avatar
1 Sujets de commentaires
1 Réponses de commentaires
0 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
2 Commentaires des Auteurs
Marie-France OchsenbeinChristian Satgé Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Christian Satgé
Membre

Belle prouesse pour un bien joli texte. Bravo et merci.

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE