«

»

Juin 23 2019

Imprimer ce Article

Une peine surhumaine – Ilef Smaoui

Je suis allée à son appartement
J’ai emballé ses meubles et vêtements
C’est le plus gros châtiment
Qui a pu déchirer tous mes sentiments

Alors ne me dites pas que je ne suis pas forte
Quand ma princesse quand ma fille est morte

En février j’ai repris le boulot
J’ai travaillé tout en étant en sanglots
J’ai bossé dans un bureau clos
J’ai accompli ma responsabilité en solo

Alors ne me dites pas que je ne suis pas forte
Quand ma princesse quand ma fille est morte

Après deux mois EMNA m’a envoyé message
Elle voulait que je distribue et partage
Ses vêtements pliés dans ses bagages
Pour les pauvres et je l’ai fait avec hommage

Alors ne me dites pas que je ne suis pas forte
Quand ma princesse quand ma fille est morte

Chaque pull chaque robe je les ai embrassés
Je les ai mis sur cœur et je les ai caressés
Puis dans des sacs pour offrir je les ai placés
Bien sûr pour moi tels souvenirs j’en ai laissés

Alors ne me dites pas que je ne suis pas forte
Quand ma princesse quand ma fille est morte

Au début la mort de mon cœur j’l’ai refusée
De menteurs je les ai accusés
Puis auprès du seigneur je me suis excusée
Car dans la peine je vais fuser

Alors ne me dites pas que je ne suis pas forte
Quand ma princesse quand ma fille est morte

2+

Je m’appelle Ilef Smaoui née Gouiaa , dés mon jeune âge j’étais fort romantique , je buvais tout ce qui est poétique , j’ai commencé à écrire mes propres poèmes à l’âge de quinze ans , j’avais cet amour dans le sang …A vingt trois ans mère de deux enfants et une maitrise d’études supérieures à terminer je n’ai pas eu le temps d’écrire mais je continuais à lire énormément …J’ai eu mon troisième enfant je me suis oubliée complètement tout mon bonheur était de l’entourer étroitement …Le jour où il est parti en Russie pour faire ses études en pharmacie une partie de mon cœur était avec lui …Tellement chagrinée la plume a repris la poésie et le premier poème était pour lui …Puis je suis entrée dans le monde virtuel qui a ranimé mon réel , le cœur poète a commencé à décrire son arc-en-ciel et tout son essentiel ….

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/une-peine-surhumaine-ilef-smaoui/

2
Poster un Commentaire

avatar
1 Sujets de commentaires
1 Réponses de commentaires
0 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
2 Commentaires des Auteurs
Ilef SmaouiJeanine Chatelain *Belle des bois* Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Jeanine Chatelain *Belle des bois*
Membre
Jeanine Chatelain *Belle des bois*

Tu es seulement une maman qui a perdu son enfant, et cette douleur est cruelle, bisous Ilef,il faut vivre avec, et ce n’est pas facile, je connais.

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE