«

»

Oct 19 2018

Imprimer ce Article

Une nuit – Bernard Saulgeot

  Sonnet 

                                   Une nuit    

                                                                                                                                                                                  

Le soleil s’est couché sur la plaine endormie

J’ai fermé mes paupières le sommeil est venu

Ouvrant pour moi la porte à ce monde connu

Celui qui vous enchante et mène en rêveries

 

Couchée à mes côtés une femme attendrie

Habituée semble-t-il à dormir toute nue

Au corps si généreux  au regard ingénu

De la prendre en ses bras pour l’amour me convie

 

La dame de la nuit oui ce n’était qu’un songe

Une femme dans le lit près de moi ne s’allonge                                 

Et ne vient que pour moi des mots doux murmurer      

 

Je n’ai de compagnie le matin au réveil                                              

Et serai seul encore à aller contempler                    

L’embrasement du ciel au lever du soleil

 

©B Saulgeot

3+

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/une-nuit-bernard-saulgeot/

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me notifier pour :
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE