«

»

Oct 02 2019

Imprimer ce Article

Une mère qui – Ilef Smaoui

Une mère qui a perdu la chair de sa chair, sa vie est amère mais ne veut pas perdre son pays qui lui est si cher

Un appel patriotique
Non un appel politique
Non un appel poétique

La douleur est mon quotidien
L’amour reste mon grand bien
Alors tunisiennes et tunisiens
L’avenir du pays nous appartient
La responsabilité nous revient
Montrons aux moins que rien
Montrons à DAECH qu’unis on ne forme qu’un
L’amour de notre Tunisie est notre sacré lien
Ensemble on peut aller très loin

Un appel au-secours
Plein d’peine d’amour
Pour un nouveau jour

Suivons les sondages
Il faut qu’on encourage
Les deux premiers partis centristes ils seront le barrage
Qui nous protège du passage
Des DAWECH qui n’ont que virus mortels dans leurs bagages
Il faut que ENAHDHA dégage
Il nous faut un bon décollage
Pour que notre patrie retrouve son si beau paysage

Un appel du fond du cœur
Du cœur qui pleure sa fleur
Mais qui veut réunir frères et sœurs

J’écris j’crie avec ma plume modeste
Tunisiennes, tunisiens du nord d’l’est
De la mer du désert du sud de l’ouest
Sauvons notre patrie ce qui en reste
Disperser nos voix sera erreur funeste
Réveillons tous ceux qui font la sieste
Patriotes bougeons d’un pas preste
Votons pour la liberté contre la peste
Progressistes unissons nos voix ; Zest !

1+

Je m’appelle Ilef Smaoui née Gouiaa , dés mon jeune âge j’étais fort romantique , je buvais tout ce qui est poétique , j’ai commencé à écrire mes propres poèmes à l’âge de quinze ans , j’avais cet amour dans le sang …A vingt trois ans mère de deux enfants et une maitrise d’études supérieures à terminer je n’ai pas eu le temps d’écrire mais je continuais à lire énormément …J’ai eu mon troisième enfant je me suis oubliée complètement tout mon bonheur était de l’entourer étroitement …Le jour où il est parti en Russie pour faire ses études en pharmacie une partie de mon cœur était avec lui …Tellement chagrinée la plume a repris la poésie et le premier poème était pour lui …Puis je suis entrée dans le monde virtuel qui a ranimé mon réel , le cœur poète a commencé à décrire son arc-en-ciel et tout son essentiel ….

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/une-mere-qui-ilef-smaoui/

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Sujets de commentaires
0 Réponses de commentaires
1 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
1 Commentaires des Auteurs
Simone Gibert Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Simone Gibert
Membre
Simone Gibert

Ilef, je vous remercie pour votre texte plein de fougue, défendant vos convictions. Bonne journée. Simone.

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE