«

»

Fév 19 2020

Imprimer ce Article

Un soir – Simone Gibert

SG

Ce soir d’encre noire

La tache ivoire

Etait mon visage

Et le paysage

Gommé par la nuit

S’était évanoui.

 

Veux-tu te rappeler ?

Nous prenions l’allée

De l’océan sombre,

Une masse d’ombre.

 

Se mourant, les vagues

Déposaient des algues

Semblables aux serpents

Chevilles nous happant.

 

Les crabes affolés

Couraient à la volée,

Fluorescent leur corps

Me surprendra encor.

 

Dans tes bras ramenée,

J’étais rassérénée.

Mouvant, le sable fin

Nous accueillant enfin.

 

Dans cet obscur décor,

En étant corps à corps,

Qui pouvait présager

Que quidam étrangers

 

A notre rencontre,

Feraient tous bloc contre

Notre histoire, surtout,

Pour nous mettre à genoux ?

 

Des années défilant,

Des jours humiliants,

Viendraient déferler

Sans pouvoir en parler ?

 

Mais tournons la page,

Décision sage,

Ce soir d’encre noire :

Nourriture d’espoir !

 

 

1+

Au MAROC depuis l'âge de7 ans.
Etudes secondaires au Lycée de Jeunes Filles à Casablanca.
dans les années 50.

Au Secrétariat d'une Entreprise de Bâtiment à Annecy.

Deux années passées au SENEGAL.

J'aime la nature, la peinture, je m'essaye à la poésie.

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/un-soir-simone-gibert/

5
Poster un Commentaire

avatar
2 Sujets de commentaires
3 Réponses de commentaires
1 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
3 Commentaires des Auteurs
Simone GibertChristian SatgéBrahim Boumedien Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Christian Satgé
Membre

UN instant… tanné qui vaut toutes les histoires. Une sensibilité à fleur de sable du sablier du temps qui me plaît beaucoup. Bravo t m merci…

0
Brahim Boumedien
Membre

Merci, Simone, pour ce partage venant d’une personne sage : faire preuve de réalisme et tourner la page est une attitude qui ouvre la porte de l’espoir et ferme celle du noir !

0