«

»

Avr 07 2019

Imprimer ce Article

“Un fondement, une hypothèse”- Frédric Camoin

L’histoire me l”ordonne
Les libertés sont en danger
La controverse est utilisée
N’avalez pas les paroles que l’on vous donne
Crachez la colère qui est en vous
Ne vous laissez pas trainer dans la boue
Ne reculez pas, n’ayez pas peur
Ce ne sont que des bonimenteurs
Qui assassinent vos rêves
Le temps n’est plus à la trêve

Des décennies à laisser planer le silence
J’entends les cris des déshérités
Aujourd’hui chante des complaintes de liberté
Je n’écoute plus les politiques et leurs discours rances
Quel monde nouveau va se dresser
Est-ce des images ensanglantées
Ou bien un regain d’espérance

Ce moment est grave
Je ne veux plus voir la misère sur les parvis
Je ne veux plus voir ces villages, ces quartiers à l’agonie
Il faut des millions de braves
Le nombre est tout-puissant
La révolte s’inscrira en lettres de sang
La liberté, l’égalité, sont votre dû
Je ne veux pas que tout bascule pour un malentendu
Ne pas descendre dans la rue
À cause des jaunes et des fascistes
Est stupide puisqu’ ils existent
Le mois de mars présage de réactions inattendues
Un fou du roi est tombé
Peut-être qu’un système demain va s’écrouler

F Camoin

1+

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/un-fondement-une-hypothese-fredric-camoin/

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me notifier pour :