«

»

Sep 20 2017

Imprimer ce Article

Un fadachat – Philippe Michel

Du désir de vivre
J’en ai gardé l’envie
Du désir d’écrire
J’en ai plein les valises.
Il me suffit de croiser
Ton regard
Pour que des phrases naissent
Dans ma tête tourmentée.
Du désir de vivre
J’en ai gardé l’envie.
Du désir d’écrire
J’en ai plein les valises.
Ton pelage si doux
Inonde ma main calleuse.
Ton poil si roux
Abonde ta couche moelleuse.
Ton miaulement rauque
Est une chanson pour moi.
Du désir de vivre
J’en ai gardé l’envie.
Du désir d’écrire
J’en ai plein les valises.
Quand tu te frottes à mes jambes
Mon visage accouche d’un sourire
Et si tes griffes entament mon pantalon
Point de cris ni de félonie.
Du désir de vivre
J’en ai gardé l’envie.
Du désir d’écrire
J’en ai plein les valises.
Je suis un fadachat
Et tant pis si ça vous plait pas.

0

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/un-fadachat-philippe-michel/

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me notifier pour :
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE