«

»

Août 09 2017

Imprimer ce Article

Un été desséché – Drifa Rahmoune

 

Quand l’été est insoutenable

Et tes avances sans un mot

Et mon corps vulnérable

Les heures, les secondes sous repos

 

Ton avenir est insatiable

Son odeur fine, excécrable

Ton désert est un mirage

Ton espoir devient sauvage

 

Puis soudain je m’éloigne

D’un visage qui comprend

Et pourquoi aussi peur

D’une fin où l’on m’attend

 

Le plaisir d’une fleur

Qui éclaire ou qui meurt

Mais où es-tu bonheur?

Je n’y accède par peur

 

Où un jour tu reviens

Et demain tu t’éteins

Que t’arrive t’il aujourd’hui ?

Quand je pleure tu t’ennuies

 

Mais où est dont cette force?

Qu’on t’envie, qu’on te lit

Sous des chênes sans écorces

L’hiver te sourit

 

Et cette fin prolongée

D’un avenir qui prédit

Q’un enfant aujourd’hui

Espère, puis s’y réfugie

0

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/un-ete-desseche/

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me notifier pour :
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE