«

»

Mai 14 2019

Imprimer ce Article

…Un Dimanche de Pâques – Delloly

Un dimanche de Pâques à Couleuvre
à table, nous attendions le repas
composé de quelques mets pour hors-d’oeuvre
peu amène pour un p’tit gars com’ moi
mes deux soeurs jouant douce politesse
soutenant regards à poser tendresse

Un dimanche élu, de son convenu
du côté chrétien mesurant passage
conté du curé de chère paroisse
ayant accepté l’instant attendu
d’énoncer  des sermonts, noblesse oblige,
Nous retenant de rire au preux vertige

Un dimanche gris éveillant l’Allier
divines couleurs d’un temps printanier
se plaisant de Nous, à balader Belle,
ou Nous échapper, de nos jeunes ailes,
au jardin privé vêtu d’un verger
Nous prévenant demain au goût sucré

Un dimanche sans âme d’un p’tit gars
songeant aux frères laissés sur Paris
comme à ses parents rythmant douce vie
mais pas au repas devinant tracas ;
oeuf mayo, fruits de mer à déguster
délicatement sans le murmurer

Un dimanche amer où traînait coupole
au quartier de citron réclamant bouche
d’un p’tit gars deviné et de gente souche
observant ses soeurs prodiguant parole ;
…se mit à boire, stupéfiant d’un “quoi”,
ce breuvage au lieu d’y tremper les doigts

Un dimanche à rire de la surprise
quoique choquant le cher curé de mise ;
Lili s’esclaffant entraînant pardon,
de gente tablée précieuse et bon ton
laissant s’esquisser battements de cils
comme esquivant jugements malhabiles

Le déjeuner s’en suivit du principe
de regards furtifs versés au P’tit Prince,
devenu l’objet à se maintenir
sur un veau et purée d’un souvenir
masquant le désespoir d’un p’tit gars
singeant gestes et tous les tralalas

Vous souvenez-vous de ce déjeuner
de cette jeunesse à qui l’on pardonne
faisant rire de son insouciance
même des adultes d’un ordre habité,
…comme l’impression de le caresser
ce Temps, à Couleuvre en Allier

Un dimanche de Pâques à Couleuvre
Ô.. souvent revois la scène d’un songe
comme un film vivant Temps d’une belle oeuvre,
d’un jamais ne songe à modifier la page
preuve d’une vie de l’apprentissage
source d’heures…. à raconter en sage

..

Oli ©…Un Dimanche de Pâques
©(P)-0è/07/88 ..à Cloclo,& Lili

..

8+

Composer une sonate de voyelles et de consonnes au fond d’une barque sans toucher rive,…. ! Parfois il me semble y arriver, d’autres non ! mais toujours, je tente de laisser un horizon où l’espérance se ressent ! Pourquoi écrire à maudire l’univers sans fenêtre ! Souvent l’on oublie que des lecteurs existent de l’autre côté du miroir pour vivre un peu autrement, voire rêver ….

http://olidelab.over-blog.com/

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/un-dimanche-de-paques-delloly/

6
Poster un Commentaire

avatar
3 Sujets de commentaires
3 Réponses de commentaires
1 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
4 Commentaires des Auteurs
OasisArt9Fattoum AbidiDellolyChanTal-C Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
OasisArt9
Membre
OasisArt9

C trop mignon…. on s y imagine… au Canada nous avions prêtes et dirigeants
Bref c était very ennuyeux
Merci Oliver
Julie

Fattoum Abidi
Membre
Fattoum Abidi

Bravo Oli superbe poème racontant un temps nostalgique avec beaucoup d’émotion. Et la forte émotion ça se transmet au lecteur. Et c’est la magie de la sincérité de votre poésie merci.
Agréable journée
Mes amitiés
Bises.
Fattoum.

ChanTal-C
Modérateur
ChanTal-C

En lisant ce superbe poème, l’image de cette table et des personnes s’est dessinée
et nombreux sont ceux, je pense, à qui un Dimanche similaire a servi d’apprentissage,
a appris les us et coutumes qu’un enfant “doit” connaitre tant sur la forme que sur le fond…
C’est un de ces évènements qui, il y a quelques années, lointaines, donnait aux anciens
l’opportunité de transmettre…
Merci Oli
Bise

Chantal

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE