«

»

Juil 01 2019

Imprimer ce Article

Trois petits agneaux – Dingui Marie-Nicole

Trois Petits Agneaux

Biefs Diacomnes Lumeria et Leana Davidson

Trois Petits Agneaux
Fable spirituelle contée

LES ÉDITIONS DU NET
126, rue du Landy 93400 St Ouen

© Les Éditions du Net, 2018
ISBN : 978-2-312-05871-9

RÉSUMÉ

Un troupeau de moutons était paisiblement établi là-bas, sur la montagne, loin des loups et des chacals. Mais, trois petits agneaux – Teuteu, Angnan et Féké- las de cette surveillance trop rapprochée décident tout bonnement de descendre dans la plaine que l’on dit pleine de dangers…Cette Fable Spirituelle Aux Allures De Conte Dépeint Avec Humour La Marche De l’Homme Avec Son Créateur, Notre Évolution Avec Une Difficile Maturité Dans Le Canevas De Vie Où La Providence Nous Conduit.

Chapitre 1

Un berger avait établi son troupeau dans les montagnes, loin des plaines luxuriantes, mais infestées de loups féroces et affamés. Seuls les plus hardis de ces animaux, des solitaires le plus souvent osaient s’aventurer dans les montagnes, car elles étaient escarpées, peu sûres à escalader et ce sont eux qui devenaient des proies faciles, qui pour les éboulements, qui pour le fusil du berger.

À leurs dépens, les brebis avaient appris qu’il fallait suivre bien sagement le berger sur le chemin, pendant la halte de la rivière ou lors du temps de broutage sur les plateaux. Les plus récalcitrantes avaient été dévorées par les loups ou les chacals errants que l’on rencontrait au hasard des déplacements.

Depuis, la discipline s’était installée d’elle-même et les enseignements dans le troupeau allaient bon train. Djoudi était la responsable des enfants du troupeau. Elle aidait leurs mères à les élever, à les surveiller et surtout à les éduquer. Comme elle était très âgée, les brebis aimaient à prendre des conseils auprès d’elle. Mais pour les agneaux, elle n’était qu’une vieille gâteuse qui ruminait sans cesse des histoires d’une autre époque. Ils entendaient sans cesse parler du loup… Mais aucun n’en avait jamais vu. On entendait juste parfois des sons lointains identifiés comme étant les hurlements de loups… Mais qui dit que c’était le cas ? Et d’ailleurs, la nuit, les agneaux ne dorment-ils pas ? N’étaient-ce pas là que des rêves ?

PS 23.1-2 « 1. Psaume de David. Le Seigneur est mon Berger, je ne manque de rien. 2. Sur de frais herbages il me fait coucher près des eaux du repos, il me mène »

Parmi les agneaux têtus et rebelles, trois remportaient la palme : Angnan, Teuteu et Féké. C’est à dire, le méchant, l’idiot et le bluffeur.
Imaginez l’aventure pour trois petits agneaux, incapables de distinguer la forêt d’un désert… !

Chapitre 2

Angnan, Teuteu et Féké coururent si bien qu’au petit matin, ils voyaient l’aurore se lever sur la plaine… Voyez donc nos fuyards, parcourant joyeusement la vallée, driblant les recherches de leurs mères et bergers, inquiets pour leurs vies.

Ne les trouvant pas dans les montagnes, ces derniers se frappèrent la poitrine :

– « Rien n’est perdu, nous les retrouverons j’en suis sûr ! Chaque jour je fouillerai la plaine avec mes chiens » affirmait le Berger pour fortifier le pâturage.

Quel merveilleux spectacle ! Quelle sensation de bien-être dans les cœurs de nos trois canailles ! Les mosaïques de fleurs s’épanouissaient les unes après les autres en salut au soleil qui s’élevait doucement à l’horizon. Une rosée fraîche perlait sur chaque brin d’herbe, transformant la lande en un vaste champ d’étincelles avec les premiers rayons du soleil !

Les trois agneaux, pleins de joie se jetèrent sur ce repas de roi offert sans restriction ! Ils mâchèrent bien quelques chardons traîtres cachés parmi les fleurs, mais qu’était-ce-que cela devant cette splendide liberté ? Adieu Djoudi, adieu veille mégère ! Ici, ils étaient libres.

Tandis que nos trois agneaux faisaient bonne chère, un loup et un ami chacal revenaient affamés et énervés d’une chasse nocturne sans succès. Soudain, pattes en avant, les deux prédateurs humèrent l’air et ne tardèrent pas à découvrir loin devant eux les trois agneaux qui s’amusaient dans les herbes !

Les yeux du loup devinrent ronds comme des billes. Sa gueule s’ouvrit malgré lui et la salive s’apprêtait à enrober par avance, la viande fraîche qui s’agitait si près de lui. Mais le chacal donna un coup de dent au loup en disant :

– Arrête de baver ! Ce gibier est trop maigre pour satisfaire notre appétit à tous les deux !

Le loup avait pourtant faim…

– Qu’importe ? Pourvu qu’ils me calent avant que je regagne ma tanière, je meurs de faim !
– Écoute ! Ces trois agneaux ne nous ont même pas sentis ! Ils sont encore trop jeunes ! Laisse-moi faire, tu verras qu’on en aura plus que tu ne le crois. Attention on arrive, souris, souris…

Le loup et le chacal arrivèrent dans les environs des trois petits qui jouaient toujours, sans même pouvoir reconnaitre l’odeur du loup et de son compagnon. Angnan qui avait les yeux sur le chemin sursauta le premier en voyant les deux prédateurs et avertit ses amis… Mais le loup et le chacal avaient si innocente figure… Et nos trois petits agneaux les trouvèrent si inoffensifs qu’ils ne tardèrent pas à assimiler les deux carnassiers à leurs bons vieux chiens de berger, sensés les protéger en toute circonstance !

Les herbes étaient bonnes, mais qu’était-ce comparé au bon lait chaud maternel ? Pris d’émotion, ils coulèrent des larmes :

– « Les bergers ! » s’écrièrent-il tous ensemble.

La méprise parut si grossière au loup que finalement, il décida de se plier au plan du chacal. Les trois petits agneaux qui n’avaient jamais vu ni loup, ni chacal, les laissèrent les approcher sans paniquer. Les deux animaux virent que les trois agneaux étaient vraiment petits, maigres et complètement incapables de distinguer un chien d’un loup. L’idée de les préserver pour un meilleur jour leur parut plus sage.

D’assez loin encore, les trois agneaux crièrent en pleurant :
– On est perdus, c’est bien vous berger ?

« Le bon berger connait ses brebis et ses brebis le connaissent »

– Non, répondit le loup. Nous sommes des cousins lointains, mais de la même famille !
– Quelle chance ! Lancèrent les agneaux, qui fortifiés, se ressaisirent.

Une fois près d’eux, le chacal engagea la conversation :

– Eh bien petits, vous êtes perdus ?
– Oh non ! Répondirent les agneaux nous voulons désormais vivre dans la plaine. Alors nous voici !
– Vous n’êtes pas un peu jeunes pour sortir sans vos mamans ?
– Nous sommes forts, on nous a tout appris ! Ici, nous serons bien heureux.

Le loup qui retenait avec peine un rire nerveux intervint à son tour :

– On n’est jamais assez formé, les petits ! Mais venez avec nous, la forêt proche est pleine de dangers ! Vous ne pouvez pas rester ici !

Une vague de doute traversa soudain l’esprit de Féké.

– Vous suivre ? Vous n’êtes pas méchants au moins ?

Le loup et le chacal prirent un visage indigné :

– Oh non ! Nous, des méchants ? Quelle horreur ! Au contraire, nous allons vous montrer comment éviter les dangers…D’où venez-vous mes petits ?
Angnan répondit :
« De la montagne, derrière ! Nous appartenions à un grand troupeau gardé par un berger et trois chiens ! »

Le loup et le chacal se regardèrent, les yeux pétillants de joie, à la perspective du délicieux repas qu’ils pouvaient faire avec toutes ces brebis regroupées sur la montagne. Ils ne firent plus de commentaires. Le loup et le chacal entraînèrent les trois agneaux. Lui et le chacal ne seraient pour eux qu’oncle poil noir et poil roux, soit Mobi et Monan.

Chapitre 3

Voici donc nos trois petits agneaux en route vers la tanière du loup, traversant plaine et forêt au grand étonnement de tous les animaux.

Arrivés au camp des loups dont il avait été chassé, le loup expliqua discrètement à ses congénères un plan qu’eux seuls entendirent puis il s’en retourna avec les trois agneaux.

En loup solitaire, oncle poil noir, Monan, vivait seul dans une tanière bien protégée. Il mit un point d’honneur à éduquer les trois petits agneaux :
D’abord, il obtint avec peine d’une jeune louve mise dans la confidence, que les agneaux tètent avec ses louveteaux pour quelques mois encore. Les trois agneaux voyaient bien qu’ils étaient d’espèce différente, mais ma foi, le loup était si gentil, la tante « poil blanc », si tendre, que lait pour lait, les trois agneaux tétèrent jusqu’au sevrage.

Le loup leur montra les herbes à brouter, quitte à manger lui-même quelques herbes vermifuges pour donner l’exemple.
Oncle poil roux, Monan le chacal, participait à l’apprentissage en faisant connaître la plaine aux trois agneaux qui devenaient de plus en plus grands et appétissants. À aucun moment, la proximité des trois agneaux n’attendrit le sombre dessein du loup et du chacal. Ils n’avaient qu’une idée : les voire grossir ! Et nos amis grossirent, grandirent en oubliant leur troupeau et en perdant leurs habitudes normales.

« Les mauvaises compagnies corrompent les bonnes mœurs ! »

Angnan, Teuteu et Féké ne se doutèrent jamais du menu réel du loup et du chacal, ni de leurs activités nocturnes : la nuit, ils dormaient sagement à la maison, tandis que le loup chassait et mangeait son gibier en dehors de sa tanière, pour ne pas éveiller les soupçons de ses trois locataires.
Ceux-ci avaient cependant remarqué que les autres animaux qui entraient dans le camp voisin n’en ressortaient jamais…
Bien souvent, le loup parlait à ses protégés de repartir vers les leurs sur la montagne. Mais nos trois rebelles répondaient évasivement… Pour la bonne raison qu’ils n’en avaient aucune envie et que depuis, ils avaient parfaitement oublié le chemin qui les ramènerait au troupeau !

EXTRAIT

LES AUTEURES
Constellation WDS/ WDF FUNDS
Golden DIAMOND EGG Chréativities ®
Comfraternat diacomnes, siorf des biefs guildes©
WORLD DAVIDSON PIPELINES OF NETWORKS, SYSTEMS & FUNDS

CHREATIVITIES WDS/WDF® est un ensemble de services et structures, rassemblées sous le nom du site qui les représente sur le web depuis 2006.
Structure spirituelle chrétienne œcuménique par adhésion, recrutement ou partenariat, les membres s’engagent dans notre Comfraternat comme Diacres moniaux.
Web agence et cabinet de communication CINE-PAV, l’Organisation socioprofessionnelle inclut une Mission caritative d’évangélisation et des circuits de réseaux plate-forme d’affaires.
CHREATIVITIES CONSTELLATION WDS/WDF RUAH® s’investit et opère dans le développement socioéconomique et durable pour l’autonomie totale des personnes par la prière, le travail et entrepreneuriat.

Lumeria & Leana Davidson
Ivoiro-Ashanti & Sahélo-Orientales les Davidson descendent de l’union de familles nobles ancestrales et missionnaires. Elles ont grandi entre richesse traditionnelle, sobriété moderne et l’héritage de créer pour vivre.
Confessant la Foi catholique et méthodiste unie, les promotrices et responsables de La Constellation w/w®, Lumeria & Leana (Marie & Nicole Dingui) sont deux sœurs de sang, Sœurs communautaires, consacrées spirituelles (1997), chantres (1984), Diacomnesses (Diaconesses moniales) Ruhistes, de la communauté professionnelle Ruah !, confrérie des Biefs Guildes(2006).
Communicatrices de formation spécialisées réalisation-production cinéma/Audiovisuel (1999) et femmes d’affaires, elles ont travaillé dans diverses entreprises de production et exécutent des services/ travaux avec le secteur privé/ public à leur compte depuis 1992.
Web écrivaines, artistes & peintre amateur et compositrices de chants, Les « sœurs Davidson » conçoivent, produisent ou collectent, rentabilisent dans le but majoritaire de soutenir et assurer l’autonomie de l’Œuvre, programmes d’activités, opérations et membres.
L’Organisation s’étend aujourd’hui en Cote d’Ivoire, France, Belgique, aux États-Unis, dans les îles. Ses membres sont unis par la PRIERE EN RÉSEAU©RPG ROX, l’intercession des sujets, les opérations d’aide RKA-REGG (Kits-Packs de masse/perso gastronomiques-Alimentaires). L’œuvre a eu la grâce de lancer fin 2015 ses CESS-Sièges Espaces Stores, points administratifs & commerciaux chargés de créer et préserver la vie salutaire du monde.

Mise en page LEN
Achevé d’imprimer en mai 2018 par LEN S.A.S. – 93400 St Ouen
Dépôt légal : mai 2018
Imprimé en France

2+

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/trois-petits-agneaux-dingui-marie-nicole/

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me notifier pour :
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE