«

»

Mar 25 2015

Imprimer ce Article

Traces de toi (II) – Hubert Tadéo Félizé

Je profite des absents,
Et même aux heures éperdues,
Comme un levé d’espérance,
Un doux souvenir latent !

Je profite d’une porte ouverte,
Sur le monde à ma vue,
Comme un soleil en errance,
Loin, si loin de ma vue offerte.

Je profite des silences,
Qu’une fleur a laissé au vent,
Un jour, un matin, une odeur ;
Je reprends mes guenilles pour une errance,

Je profite un peu de ton parfum,
Abandonné par le temps,
Quelques minutes qui font notre heure,
Un peu de trace de toi en ce matin.

Je profite de la vie, par envie
Qui me rappelle tous tes désirs,
Quand j’ai ouvert mon cœur, dès que je te vis ;
Ces petits riens qui font tous nos plaisirs.

J’attends la nuit, pour te retrouver,
Au plus profond de ma mémoire,
J’attends la nuit, de mes pleurs lavés,
Tous mes chagrins du soir.

Depuis que tu es parti,
J’attends beaucoup de la nuit,
L’ouverture d’un autre monde,
Une danse dans une autre ronde.

 

© Hubert Tadéo Félizé 02-03-2015

4+

Recueils :
2012 - Traces d'émoi
2013 - Le verger des larmes
2013 - Le labyrinthe des âmes
2014 - Divine face obscure de la lune
2014- Les coeurs immergés
2015 - Passeur d'émotions

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/traces-de-toi-ii-hubert-tadeo-felize/

5
Poster un Commentaire

avatar
5 Sujets de commentaires
0 Réponses de commentaires
1 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
5 Commentaires des Auteurs
Fattoum AbidiAnne CaillouxJeanine Chatelain (Belle des Bois)Christian GastouPlume de Poète Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Fattoum Abidi
Membre
Fattoum Abidi

Ah! Mon ami Patrice je découvre tard ce merveilleux poème émotionnel et sensationnel qui s’ouvre sur l’espoir. On hâte de te lire davantage
Mes sincères amitiés
Fattoum.

Anne Cailloux
Membre

Tant de douceur pour des souvenirs qui restent
Tant d’amour qui manquent et la nuit pour faire vivre cela

Anne

Jeanine Chatelain (Belle des Bois)
Membre
Jeanine Chatelain (Belle des Bois)

Très beau poème, on est loin de la “Perverse narcissique” .

Christian Gastou
Membre
Christian Gastou

Très joli !

J’aime tout particulièrement ces vers :

Je profite des silences,
Qu’une fleur a laissé au vent

Plume de Poète
Administrateur

Merci pour ce très beau partage !
Les mots de votre coeur et de vos souvenirs résonnent comme une multitude de clichés merveilleux que nous dévorons à leur lecture.

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE