«

»

Fév 11 2018

Imprimer ce Article

Pour toujours – Jehan Videcrir

 

Pour toujours.

 

Un homme a disparu et nous voici en deuil.

Tous les Grands Humanistes qui ont fait leur devoir

Sont partis peu à peu, légers comme une feuille,

Ou violemment en sang, sous le feu d’un pouvoir.

 

Un homme a disparu et nous voici en deuil.

Les larmes et les chants se mêlent à l’unisson.

Les chants car des personnes, venues de l’horizon,

Aux pigments différents, sont Hommes, quoi qu’elles veuillent.

 

Un homme a disparu et nous voici en deuil.

Et tous ces êtres humains, ont gravé sur une feuille,

Leur voix de citoyens, pour pouvoir faire élire

Madiba Président, et son sourire profond.

 

Un homme a disparu et nous voici en deuil.

Et ces larmes qui coulent, larmes de remerciement,

Rappellent encore une fois, sur le pas, sur le seuil,

Que nous sommes tous égaux, bien qu’on soit différent.

 

Un homme a disparu et nous voici en deuil.

Nous avons l’impression qu’un membre de la famille,

Nous a quittés le cinq, et ce regard qui brille,

Comme un grand père si proche, sur le pas, sur le seuil.

 

Un homme a disparu et nous voici en deuil.

Nous mesurons vraiment, et cela quoi qu’on veuille,

Le travail effectué, et toutes ces avancées,

Certes, tristes nous sommes, nous allons continuer.

 

© Jehan Videcrir – 11/02/2018

0

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/toujours-jehan-videcrir/

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me notifier pour :
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE