«

»

Sep 19 2017

Imprimer ce Article

TIMIDITÉ – Véronique Monsigny

TIMIDITÉ  

 

Violette, pensée sauvage échappée à mon cœur

Symbole de pudeur et de timidité

Tu es comme mon âme dont tu as la pudeur

Mais je n’ai pas de toi la douceur veloutée

 

Ta corolle de parme semble hésiter encore

A sortir du tapis que t’a fait la verdure

A la fin de l’hiver modeste tu arbores 

Pour celui que tu aimes les violets les plus purs

 

Et comme le levain qui a besoin de temps

Et surtout de chaleur pour la pate gonfler

Petite sœur des forêts tu parais au printemps

Complice de la mousse qui veut te camoufler

 

Tu as l’humeur changeante de tes fragiles pétales

Un poussant vers le bas, l’autre regardant en l’air

Et moi parfois le soir à l’heure vespérale

Je me sens comme toi,  une fleur éphémère

 

1+

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/tmidite-veronique-monsigny/

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Sujets de commentaires
0 Réponses de commentaires
0 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
1 Commentaires des Auteurs
ChantalC Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
ChantalC
Modérateur
ChantalC

Timides violettes dont le parfum subtil nous ravit au Printemps !
Très beau. Merci Véronique
Cordialement

Chantal

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE