«

»

Nov 13 2018

Imprimer ce Article

Tibériade טבריה (Tverya)… – Jeanine Chatelain

Tibériade
טבריה (Tverya)

Tibériade, quand tu étales la chaleur du soleil 
Sur la Mer de Galilée, le voile de l’aurore se lève,
Sur l’antique cité, le matin envoie ses arpèges,
Sur les arbres sauvages et les mangues de miel,

Des collines voluptueuses tombent vers le rivage,
Champs de coquelicots, rouges fleurs sans le noir,
Ô Israël, l’étoile est le sceau vivant sur l’ étendard
Qui reflète sur les eaux, les branches de son image,

Près des rives du Jourdain et des sentiers ombragés,
Les maisons de pierre blanche aux toits ocres et rougis,
Ont les facettes des agates, et la couleur des rubis ,
Feuillus verts et eucalyptus aux feuilles argentées,

Terre promise, Jésus a marché ici, à la surface du miroir,
Mes pieds sont nus, pour mieux sentir les grains de sable,
Sous le regard de l’ Éternel, et l’ Amour à ma table,
Ô, Israël, aux fleurs de Tibériade, dans un encensoir.

©Jeanine Chatelain
12 novembre 2018.

“Les rêves ne sont pas des chimères, il faut les laisser grandir, les apprivoiser comme on s’approprie une étoile nuit après nuit, dans la fidélité,                     si on veut  un jour pouvoir la décrocher. Il y en a une perchée sur tous les névés, au bout de tous les couloirs que nous avons croisés.”
Alexandre Poussin.

A אלון תמיר Alon Tamir, qui habiteTibériade.

4+

Je suis née en 1947 en Picardie, à l’époque du baby boom , dans un petit village des Hauts de France, dans ma Picardie natale, au pays des Cathédrales, et j’aime le vert des champs de Thiérache , la forêt, et j’aime aussi le cordon de dunes et les falaises qui bordent la mer , les bancs de sable de la Baie de Somme et les Falaises , dualité entre la grandeur et la fragilité de l’être , j’aime la vie, et la simplicité des gens de coeur qui arrivent à me surprendre dans une époque qui a perdu de ses valeurs; La poésie est venue à moi en allant sur le site de l’Abbaye de Vauclair, au milieu d’une forêt domaniale près du Chemin des Dames, où le vent de l’histoire a laissé ses traces . J ‘aime la vie, ma famille, et mes amis et ce que j’aime le plus chez l’homme, c’est sa sincérité et la tolérance ; Je suis native de Monceau les Leups, dans l’aisne, où j’ai vécu une enfance heureuse avec mes amis polonais , qui ont aussi traversé des guerres . Je remercie Alain Bonati de ce site, où règne une grande convivialité et le respect de l’autre.

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/tiberiade-%d7%98%d7%91%d7%a8%d7%99%d7%94-tverya-jeanine-chatelain/

Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Serge Campagna
Membre
Serge Campagna

Lorsque le texte est beau, on se laisse aller à toutes les mansuétudes… Poursuivez dans le vent de cette douceur qui vous est familière. Nous sommes conquis. Amicalement. Serge

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE