«

»

Juil 19 2016

Imprimer ce Article

Terre Indignée – Delloly

secouleletemps2

Dieu aimait se mirer en le blanc
De la douce banquise d’Islande
Miraculeuse de ce troublant
Auprès d’ÊTRES comme offrande
Comme pour oublier l’accablant !

Avait bien tenté de rayonner
À travers les formes du Désert
De son Or en l’Oasis donné
À ceux ayant la foi d’un geyser
Oubliant d’AIMER leur Nouveau-né.

Dieu décida de changer bel air
Au Pays où RAI livrait fraicheur
Aux âmes vénérant le mystère
De la vieille Terre du pêcheur
Où Volcan rougeoyait le cratère.

Il s’y laissa respirer beauté
Effaçant colères assassines
Aux viles prétentions sarrazines
Voire de cultures avoisines,
Indigné par leur vile LÂCHETE,

Pour s’endormir d’Un Exil d’ETAIT.

 

Oli ©Terre Indignée
©(P)-19/07/16 à La Terre (Quintil-9p)

(1er volet du Message de Dieu, enfin vous me comprenez !)

 

2+

Composer une sonate de voyelles et de consonnes au fond d’une barque sans toucher rive,…. ! Parfois il me semble y arriver, d’autres non ! mais toujours, je tente de laisser un horizon où l’espérance se ressent ! Pourquoi écrire à maudire l’univers sans fenêtre ! Souvent l’on oublie que des lecteurs existent de l’autre côté du miroir pour vivre un peu autrement, voire rêver ….

http://olidelab.over-blog.com/

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/terre-indignee-oliver-delabre/

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me notifier pour :
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE