Archives de l’étiquette : Yzeures sur creuse

Mai 24 2019

…Yze…le Week-end doré – Delloly

  Yze ! Vous souvenez-vous des balades lorsque nous venions vous rendre visite les vendredis soir, folles escapades de Paris au soir d’allure rapide jeunes parisiens d’un repos en quête que nous effacions de l’irraisonné au Macao juste d’un temps de la fête à vivre autrement un week-end doré Yze !…me souviens de votre aubade au …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/yze-le-week-end-dore-delloly/

Mai 17 2019

…Le Dîner du Soir – Delloly

01-Dix-sept heures, le temps passe vite la maison d’Yze fredonne de paroles que disent-ils ? Je pose les clefs sur le meuble dans le salon les parents papotent les frères et soeurs délibèrent de rien que je ne connaisse, traversant le salon leurs enfants s’amusent, au bas de l’escalier le ciel est gris, pourtant c’est …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/le-diner-du-soir-delloly/

Août 26 2018

…l’Oiseau du matin – Delloly

1–L‘oiseau s’est envolé ce matin osant emprunter la brise du jardin oubliant de Nous offrir sa prose dès l’aurore près de l’arbre à rose Pourquoi s’est il envolé au loin ce matin gris ne plaisant au jardin fleurs et abeilles paraissent absentes déchirant parfums  de leurs morts latentes Est-ce un signe que jamais ne reviendrez …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/loiseau-du-matin-delloly/

Mar 05 2016

Le Silence de l’Amour – Delloly

*à mon frère disparu tragiquement- *Extra Le Silence est froid ce soir sans Toi Pourtant c’est l’été, jardin se meurt De ce manque d’eau, murs ruissellent D’un vil gémir, Ô.. pour le nourrir. Le Silence est froid, j’observe : toit S’émeut des effraies : ont-elles peur ? Déjà sept longs mois ; où sont tes …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/le-silence-de-lamour-delloly/

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE