Archives de l’étiquette : YouC

Juil 11 2019

…Depuis la fenêtre – Delloly

. Depuis la fenêtre passent des gens rêveurs point ils ne le savent, ils marchent chuchotant Vous faisant sourire de l’offrande à bonheurs j’aime l’imaginer de l’amour convenant Relevant mèche glissant au front baladeur du soupir renaissant parait-il Ô.. l’instant Vous rêvez seule d’un Temps ne me connaissant depuis la fenêtre passent des gens rêveurs …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/depuis-la-fenetre-delloly/

Juil 07 2019

…Tourment marin – Delloly

D‘un tourment marin, la voix se fit glaciale Ô.. de ce Temps filant à l’horizon ; – Elle l’avait tant attendu de raison de l’espoir à l’entendre composer douceur de mots d’un madrigal osé répondant à ce souhait intime de taire les larmes même de l’infime délivrant parfum de couleur cardinale Pourquoi ce ressenti du tourment …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/tourment-marin-delloly/

Juil 01 2019

…Il est sept heures – Delloly

. Il est sept heures je ne dors toujours pas d’une longue nuit à traîner le pas ne s’amusant guère des heures s’écoulant comme un fleuve en peine engloutissant vains souvenirs en traîne demandant aux limbes d’oublier l’absence jusques à la négliger Il est sept heures l’heure d’abandonner la patience cette Demoiselle se moquant des …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/il-est-sept-heures-delloly/

Juin 22 2019

…Air de rien – Delloly

. Ce mois de février, du quotidien,s’écoulait de son riendes absencesdu matin au soir, de présencescomme un bateau désarmésur une grève oubliée bout de l’îlecachée des vents, du tranquilled’un désert décharmé Ce février parisien, de ses pluies grisesincessantes conviant l’airau froid l’air de rien,s’écoulait, délaissant chemisesd’un pull-over couvrant la chairde quelque parisienassis sous la pergola des …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/lair-de-rien-delloly-2/

Juin 13 2019

…les Disparues – Delloly

. Celles que tous croient disparues ces amours échouées sous un vent sur un mot fin indélicat sous des draps abandonnés au froid d’une chambre délaissée sous une pluie fine pénétrante d’une attente d’un rendez-vous manqué Place de la Concorde Ces amours comme mortes vivent encor se récitant d’un regard renaissance de souvenirs plaisant au …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/les-disparues-delloly/

Juin 05 2019

…Ô..j’ai fait un Rêve – Delloly

1–J‘ai fait un rêve la nuit du brouillardnombreux se croisaient, se reconnaissaienten Demeure d’Yze et du frêle hasardd’un Temps sans heure où ils s’évanouissaientces sentiments gris souffrant du poignard Quel est ce rêve se privant du Tempsconviant l’espace à rejoindre gensde leur habitude à courir le Mondeloin de Vous, Yze, ne connaissant l’ondeque vous émanez …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/o-jai-fait-un-reve-delloly/

Mai 29 2019

…Que cette Plume – Delloly

  Que cette plume honorant Hugo guide  mots et pensées à se former sur cette page blanche d’un composer venant de limbes d’un fleuve indigo Elle glisse joliment de l’épaisseur longue et argentée d’un style libre évoquant ce romantisme de la douceur d’un temps, le vôtre Hugo de l’équilibre Imaginer le grand Victor de sa …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/que-cette-plume-delloly/

Mai 22 2019

…Se déguiser.. de Mots – Delloly

. Se déguiser de mots pour paraîtrese déguiser de vie pour sembler êtrece que nous faisons parfois chère amie,de cette plume en les cheveuxs’amusant du vent tout heureuxde vous avoir frôlée, du mondefrissonnant parfois quelque onde Se déguiser de mots pour me surprendrese déguiser de vie pour m’atteindrece que vous aimez pratiquer chère amie,même sous …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/se-deguiser-de-mots-delloly/

Avr 29 2019

…L’Arbre dénudé.. – Delloly

. L‘arbre dénudé ne se cachait plus laissant aux regards tristes habitats, deux nids esseulés d’un temps occupés de joyeux drilles volant et chantant ; hélas aux soirs, l’hiver sonnait de son cor de sa bise un vil froid, montre de givre.. C’était l’hiver, d’un coeur s’estimant vigoureux ne se souciant guère de vains valeureux …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/larbre-denude-delloly/

Mar 20 2019

…le Printemps – Delloly

  Vingt-deux heures cinquante huitle Printemps s’invite en votre demeureÔ..Vous ne verrez que la pleine luneà belle heure peut-être, et de sa nuit Un Printemps vêtu d’une toge “hiver”de ses couleurs froides brusquant l’airtirant sa révérence au froid et surviedu long sommeil et manque d’envie Vingt-deux heures cinquante huitvieil hiver tente à toujours Vous plaireau …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/le-printemps-delloly/

Mar 05 2019

…Dans le Train – Delloly

  D ans le train, des gens s’étourdisent de sommeil Ô jetant un regard hagard sur saut de voie brusquant bien du sournois les limbes et leur ciel d’un rythme enlevé de deux murmures parfois Comme éblouis les yeux se perdent de l’éveil du secret de ces mots se taisant de l’émoi la faute au …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/dans-le-train-delloly/

Fév 24 2019

..Jusques au Souvenir – Delloly

  Ce que la mer est grise de l’absence bientôt ce crépuscule angoissant rappelant le dévoilé de l’évanescence où tout se bouscule de formes tremblotant ; les vagues se noient de souvenirs Où êtes-vous blanche écume de ces limbes grises dénudées de mots d’une absence, criant  comme vêtue d’une robe de lettres soumises au mascaret …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/jusques-au-souvenir-delloly/

Fév 14 2019

…de Ton Froid demeure – Delloly

  Ô Toi l’hiver de ton froid demeure l’envie de quitter seul ce désert sans feuille pour s’abriter les heures sans feuille attendant les fleurs se vente sous ta bise venue tard s’invitant au bas de porte et mur toquant mes limbes de cristaux gelant la pensée et de ses mots. Ô Toi l’hiver de …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/de-ton-froid-demeure-delloly/

Fév 02 2019

…le Douxième sans Foi – Delloly

C‘est le douzième Tempocelui de l’ordre et de sa raisoncelui du désordre pour le motcelui des habitudes par défautcelui du non-sens pour exister ;…que de blessures ignoréesau fil de jets de mots et pavésau fil de trajets sans un busau fil du Temps Nous dépassantau fil de raisons perdues de l’irraisonau fil d’une Vie de …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/le-douxieme-sans-foi-delloly/

Jan 31 2019

brouillons – Delloly

lorsque tu es loin de moi, je te hais de ne pouvoir t’embrasser lorsque tu es loin de moi, j’aime respirer chaque objet de ton odeur lorsque tu es à mes côtés je hais ton temps passé au téléphone tant de temps inutile à se deviner, peu de temps tant utile à s’aimer l’amour EST …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/brouillons-delloly/

Déc 29 2018

…sous les draps du Secret – Delloly

Glissons-nous sous les draps du secretce soir encore une fois d’inventeplaisant aux regards à se cherchermouvements de corps et murmurermots interdits pouvant étonnermond’ de la nuit d’un Temps qui s’évente Osons de ces mains Nous raconterdéhanché de vagues douce pentela mélodie d’un Temps qui enchanteglissons-nous sous les draps du secret Défaisons les nœuds divin goùters’amusant …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/sous-les-draps-du-secret-delloly/

Déc 26 2018

…Ils marchent marchent – Delloly

  Ils marchent marchent comme habitués deouis le Temps s’écoulant morne vêtus de cet habit d’autre raison créée comme seconde peau d’un jaune orbe rappelant leur existence aux “assis” atteints du virus de vile oubliance une fois élus se croyant Chefs d’obédiance en un Monde où raison de l’Être se flétrit Ils marchent marchent ces …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/ils-marchent-marchent-delloly/

Déc 25 2018

…Roi des Forêts – Delloly

  Vingt-quatre décembre au matin le sapin décoré fièrement de guirlandes et boules de noël argentées et mordorées se réveillait au premier reflet de l’hiver tirant ses branches pour mieux paraître quoique beau déjà de ses deux-mètres trente Un demain de janvier il serait replanté en le jardin à vivre sa vie de sapin en …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/roi-des-forets-delloly/

Déc 18 2018

…Vêtus de jaune – Delloly

Ils sont venus vêtus de jaunelaissant leur voiture en pannepas tout à fait, cela y ressemblaitde cette fumée absente idoinequoique réinventée il semblaitde leurs lèvres soufflant d’un frissonne Ils sont venus vêtus de jaunejouer sous la pluie leur westernsans arme d’un regard d’enflammeprésenter leur âme sauvageonneaux statues du pouvoir il paraitraitil se dit que point …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/vetus-de-jaune-delloly/

Déc 08 2018

…Quel est ce Pays ? – Delloly

  Quel est ce Pays ignorant sa Terremême l’automne de feuilles perdues ?Douces demeures crient la peine amèrede larmes de Vie révoltées imbues. Même l’automne de feuilles perduessous la pluie des Cieux chante la misère !De larmes de Vie révoltées imbuesil crie le peuple perdu de colère. Sous la pluie des Cieux chante la misèren’entendez-vous …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/quel-est-ce-pays-delloly/

Articles plus anciens «

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE