Archives de l’étiquette : tragédie

Jan 19 2019

L’olivier. .Kamel usbek

Les minutes passent,Les mémoires s’effacent.La banquise s’épuise,Le désert s’éternise,Le souffle s’essouffle,Le rêve s’étouffe.La mer se retire,Le sable s’étire.Le lourd nuage flotte,Au-dessus des grottes.La parole s’écrase,Les mots et les phrases.Le regard caresse,Le néant qui s’affaisse,Une tragédie muette,Traînant pas et musette.La justice est nue,Ses ébats continus.Sur son grand lit doré,Que j’ai tant adoré.La raison est une folle,Sa …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/lolivier-kamel-usbek/

Jan 17 2019

Quel Prix – TanguyCh

Quel prix sinon celui de la lutte des classes ? Essoufflé et écœuré par son quotidien opaque Quel destin pour l’homme, qui, parmi la masse, Espère une récompense des grands énarques. . Quels cris pour ceux qui n’ont plus de voix ? Dont le serment les liant au pouvoir, Rompus par la trahison des petites …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/quel-prix-tanguych/

Sep 26 2018

Pourpre en cette nuit – Aldrick Le Mat

Pourpre en cette nuit La folie à son apogée Dans une nuit pleine et sanglante Un rêveur d’étoile filante Marchait, ainsi je songeais… À quoi ressemblerait enfin, La mort sous la pâle lacune Comment pourrait vivre un défunt Si son cercueil n’est que la Lune L’argent du canon suppliant Plus que les yeux de ce …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/pourpre-en-cette-nuit-aldrick-le-mat/

Mai 24 2018

…mon Ami, mon Frère – Delloly

*06/28 Francis mon ami, mon frère vêtu de l’âme triste de rue en rue j’erre à la recherche d’un site se déshabillant de souvenirs plaisant au regard sans les soupirs Francis mon frère, mon ami la vie parisienne est triste Toi qui l’adorait cette vie à Paris il me semble que ce monde altruiste s’est …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/mon-ami-mon-frere-delloly/

Mai 21 2018

…le repos d’Austerlitz – Delloly

*03/28 Premier janvier nouvelle année d’autrement d’une peine découvrant le Repos de la Vie ; je le sais tu reposes au Pont d’Austerlitz au froid d’une demeure du bout du monde ; imaginer ne plus te revoir a brisé mon regard même nos parents je n’ose plus les embrasser comme il me plaisait d’une existence …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/le-repos-dausterlitz-delloly/

Mai 22 2017

Les deux chercheurs d’or – par Frédéric Matteo

Suivez le poème en vidéo, avec texte défilant, illustrations, et lecture à haute voix, en cliquant sur l’image ci dessous. (ou cliquez sur l’un deux liens, si l’image ne s’affiche pas) Et passez un agréable moment ! https://youtu.be/Smswpox06Ow https://www.youtube.com/watch?v=Smswpox06Ow J’aime ce Texte ! 0

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/les-deux-chercheurs-dor-par-frederic-matteo/

Avr 13 2017

Le goût de la viande fraîche – Frédéric Matteo

Le goût de la viande fraîche (lecture à haute voix, avec texte défilant synchronisé, en cliquant sur le lien ci-dessous : https://www.youtube.com/watch?v=jE32GpHBDkI ) Aujourd’hui qu’elle a su, sous le feu de ses charmes, Dévaster son Amant de torride passion, Qu’elle a ruiné sa vie, habile Pygmalion, En flattant à l’envi son art de Maître d’Armes, Qu’il …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/le-gout-de-la-viande-fraiche-frederic-matteo/

Jan 28 2017

Souffrances – Fattoum Abidi

  Souffrances   Souffrances, Creusent au fond des fibres, Nerveuses, l’atmosphère, Observe sa tragédie.   Des oiseaux battants, Militent pour survivre, Leur dignité est blâmée, Leur liberté est saccagée.   Souffrances, Cogitent,  elles se trouvent, Dans des impasses, Étouffés la nature se déborde, De seaux de maux.   Les piqûres des douleurs, Habitent dans les …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/souffrances-fattoum-abidi/

Déc 20 2016

Crions ! – Delloly

Aux âmes perdues en Ciel berlinois, Au Marché de Noël riant refrain D’un Temps hivernal : plaisirs sous le froid ; Nos cœurs s’éplorent ; Ô brutale fin. Ce cœur pleure de ces bonheurs Brisés par haine de Vie née humaine ; Ô ! tant redoutée de vils mercenaires Se croyant ‘Élus’ de Mort inhumaine. …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/crions-oliver-delabre/

Déc 06 2016

…Te rappelles-tu – Delloly

Te rappelles-tu du six décembre Un Jour froid parisien D’un automne se fanant d’un Rien ; D’un hiver s’annonçant hélas Sombre ; Ô.. je me souviens de la blessure Ne pouvant te héler à Raspail, Ce dernier soir d’une ombre fuyant Près du jardin : Ô.. rien qui ne vaille. Ô.. oui, des plus sûrement …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/te-rappelles-tu-delloly/

Sep 22 2016

L’expression nocturne – Fattoum Abidi

L’expression  nocturne   L’expression  nocturne Narre une sérénité La rivière traverse en silence, L’arbre prie pour un monde en  mélancolie   Le chagrin des cœurs S’abrite sans la robe, D’une nuit songeuse, Le nuage traverse en méditation sage.   L’expression  nocturne Observe ses oiseaux insomniaques Ils chantent en gémissement la tragédie D’une guerre destructive.   …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/lexpression-nocturne-fattoum-abidi/

Mai 05 2016

Dans le regard le sel et le ciel – Fattoum Abidi.

Dans le regard le sel et le ciel   Dans le regard le sel sensible, Se transforme en pleurs horribles Dans le regard la couleur bleu-azur, Nous transporte dans l’espace loin de l’amertume.   Dans le cœur vibre les fibres de la mélancolie, Le ballet de la tragédie humaine flotte sans note Le peuple erre …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/dans-le-regard-le-sel-et-le-ciel-fattoum-abidi/

Avr 10 2016

Au Soir Macao – Delloly

01-Au soir Macao, heures de l’ivresse Mélodie périt en limbes « maquis » Sous belle annonce de jeune princesse Le «quittant» d’un sort sottement acquis ; Anéanti, là, du bruit guère rythmé, Sombra le désir d’embrasser l’aimée Qu’il venait chercher pour Pays osé Suivant les pensées d’un Oracle posé ! 02-Chaque battement heurtant amère âme De pauvres …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/au-soir-macao-oliver-delabre/

Mar 05 2016

Le Silence de l’Amour – Delloly

*à mon frère disparu tragiquement- *Extra Le Silence est froid ce soir sans Toi Pourtant c’est l’été, jardin se meurt De ce manque d’eau, murs ruissellent D’un vil gémir, Ô.. pour le nourrir. Le Silence est froid, j’observe : toit S’émeut des effraies : ont-elles peur ? Déjà sept longs mois ; où sont tes …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/le-silence-de-lamour-delloly/

Fév 11 2016

Jolie Soeur – Delloly

Jolie soeur d’Autrefois De notre juste enfance Te voici réfugiée En quelques Cieux sans foi Où se meurt l’innocence D’une “âme” privilégiée. Ce matin qui se traîne Comme les pieds, de haine, De misère et folie À sonner l’hallali En ce lieu consacré, Religieux, ancré ; Brise les mots d’un ‘Non’ À balbutier ton ‘Nom’ …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/jolie-soeur-delloly/

Jan 24 2016

Juste Renaissance – Delloly

C‘était un vendredi, dînant au sein d’amis, Tous riaient, épuisés de journées travaillées Aucun se lamentait des repas patientés ; Novembre parfumait la chaleur épanouie. Envie de saluer, là, Patron du bistrot Se leva souriant d’un bon pas d’amitié, Hey donnés ça et là, sous charivari choyé ; Bonheur étouffa son de champagne salto. D‘un …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/juste-renaissance-olivier-delabre/

Jan 09 2016

Pudeur – Delloly

*1er volet sur un frère disparu tragiquement- Extra Quarante jours d’errance : tu ne souris plus ; Certains diraient “sanglots longs” je ne souris plus; Tout s’enlaidit d’ABSENCE ; famille se meurt De ton départ en des cieux trop loin du bonheur. Mis en tombeau de l’oubli : Dix Janvier pourri En ce Montparnasse aigri, …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/pudeur-oliver-delabre/

Jan 08 2016

Dix Janvier – Delloly

*2ème volet sur un frère disparu tragiquement (1er=Pudeur)* Soir, tombe nonchalant, sans me crier, Ô.. garde ! Que lui ai-je donc fait, point il ne me regarde ; Désirais que Soleil en ce soir ténébreux Réchauffât triste âme du fond noir salébreux. Décembre sans la Vie, au bout du chemin froid Se meurt tout doucement …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/dix-janvier-oliver-delabre/

Jan 02 2016

Notre Espérance – Delloly

Aux âmes perdues en Ciel parisien, Un soir tranquille où riait refrain D’été automnal de plaisirs sans frein ; Nos cœurs s’éplorent ; Ô brutale fin. Ce cœur pleure de ces bonheurs Brisés par haine de Vie née humaine ; Ô ! tant redoutée de vils mercenaires Se croyant ‘Élus’ de Mort inhumaine. Aux âmes …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/notre-esperance-olivier-delabre/

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE