Archives de l’étiquette : Suba

Juin 14 2019

…Ce Chemin Cévenol – Delloly

Suivre ensemble ce chemin cévenol au gré de gambades de Roederer au-dessus des Tourelles prendre le vent en brise d’un peu d’air de toutes les senteurs taisant l’émoi de tous ces chants de cigales vous annonçant comme étranger parfois vous irritant de ne les voir fatales vous reposant les limbes de mots vous arrêtant le …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/ce-chemin-cevenol-delloly/

Mai 07 2019

…Place Saint Germain-des-Prés – Delloly

. Place Saint-Germain-des-Prés passent libellulescherchant rues et parfums de leur choixsouvent dès le premier rayon de soleilcomme un besoin de paraitre à des émauxau regard hébété de gens assis hagardsmurmurant mots, sots, les ressemblant Place Saint-Germain-des-Prés je vous attendsÔ.. point ne ressemble à Gent assise à côténon seulement de par leurs onomatopéesque des boissons gazeuses …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/place-saint-germain-des-pres-delloly/

Déc 31 2018

…C’est encore.. – Delloly

  C‘est encore un samedi gelant les pas de décembre vous verrais-je à midi de lèvres où tout se dit face au Louvre au Marly des heures à Vous attendre Certes assis au Marly me plait de ce regard sobre flânant mots à se dir’ tendre c’est encore un samedi Les gens passent étourdis com’ …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/cest-encore-delloly/

Oct 27 2018

…sur la Route de Saint Benoit – Delloly

Ô.. sur la route de Saint-Benoit-du-Saultse lèvent nuages au large passantde nuit orageuse résonnant Berryde ses légendes contées souvent d’un cride la belle effraie s’amusant de l’effroiauprès d’amoureux de la nuit et beffroi S‘entend le silence du Temps d’un Comtélouangé aux “Riches Heures” bel étéd’un Duc de Berry magnifiant son sièclede broderies et couleurs et du miraclede …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/sur-la-route-de-saint-benoit-delloly/

Août 26 2018

…l’Oiseau du matin – Delloly

1–L‘oiseau s’est envolé ce matin osant emprunter la brise du jardin oubliant de Nous offrir sa prose dès l’aurore près de l’arbre à rose Pourquoi s’est il envolé au loin ce matin gris ne plaisant au jardin fleurs et abeilles paraissent absentes déchirant parfums  de leurs morts latentes Est-ce un signe que jamais ne reviendrez …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/loiseau-du-matin-delloly/

Juil 06 2018

…Fatigue, fatigue… – Delloly

  Fatigue, fatigue que Vous ai-je fait ce jour sans froid ni vent vous m’assaillez de lassitude ce jour sans soleil ni vent telle une proie de l’habitude Fatigue, fatigue que Vous ai-je fait ce jour l’amour s’est enfui loin de l’esprit et du regard vous m’assaillez d’un vent hagard telle une mer morte en puits …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/fatigue-fatigue-delloly/

Juil 30 2017

Contre-Jour du Miroir – Delloly

Oli ©2017 –Contre-Jour Oliver Delabre Vraiment je Vous conte sans détour Depuis que le miroir Vous imagine ; D’heure en heure il pâlit d’un Contre-Jour ; Et mon regard, Lui ! Ô.. ne s’y dessine. Il m’arrive encor Ô.. à l’observer Furtivement pour que le Silence soit Non d’un souvenir doux à innerver Mais d’un …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/contre-jour-delloly/

Août 12 2016

Plaisir de La Table – Delloly

  Se posant sur la table picorant miettes 
Le moineau Nous observa du coin de l’œil
 Ô comme surveillant là nos faits et gestes
 Et au passage Nous chiper un linceul
 Du repas traînant en assiettes. Piaillant, puis sautillant à Nous étonner
 Et d’un rire en rythme Nous offrant douce bise 
Le vîmes bondir en …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/plaisir-de-la-table/

Juin 04 2016

Bad Grippe – Delloly

Janvier, retour grippé De pensée envolée
 D’un espace trompé Où se meurt l’affolé. Quarante ; juste fièvre Traînée depuis un trente
, À Menton, tel orfèvre D’une fête apparente. L’ivresse ; doux remède À paraître éclairé Parmi Gent intermède De vivance enferrée. Ô… Miss nouvelle année Déjà, vous m’enfermez, Tremblotant condamné En jours Ô…désarmés.   Oli …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/bad-grippe-delloly/

Mar 17 2016

Le Silence de nos Songes – Delloly

J’attends, je lis, irisé de bruits, Tant balloté de songes d’Etés Où papillons s’épuisent frétés De mille fleurs d’arômes de fruits Parfois goûtés de Votre horizon Soulevant l’Ombre d’une déraison. J’attends, je vis, charmé de ces brises Me souriant d’airs les joues rosées Où s’écoulent perles incomprises Et séduites, de rais dépassés Du Temps s’écoulant …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/lattente-oliver-delabre/

Mar 01 2016

Pluie d’Automne – Delloly

Une pluie d’automne paradant en chemin Ravie de rais d’été en un déclin rosé Força le promeneur ; s’abriter sous boisé D’une voute hêtrée au clair obscur carmin. Qu’importa mouvance du dansé de ses feuilles Osant délivrer l’air, de goutelettes ambrées, Saison s’offrant couleurs, de mille odeurs d’accueil
s, D’idées à balades, à mourir Vies sabrées. …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/pluie-dautomne-delloly/

Fév 25 2016

Sa Majesté – Delloly

  Il pleut averses, Clown l’avait prévenu Ce matin-réveil, se frottant belle oreille De pattes velours de grâce entretenue Comme pour chanter ses légendes du ciel. Courbé, le dos rond, aérant sa fourrure Ying-Yang reflétée d’un doux autrefois Tibre À flatter hôte, de douceur, temps libre Et griffer l’arbre, en jardin de bordure. Fine pluie …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/sa-majeste-oliver-delabre/

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE