Archives de l’étiquette : silence

Mar 29 2020

Le silence mortel… – Khadija Elbahar(plume de marin)

Le silence qui règne…… Sur les routes animés d’autrefois….. Le bruit étouffé de quelque voix….. Où est la vie….. On m’a dit qu’elle se cache ….. Quelque part…… La clé perdue de la sagesse….. J’ai conclu aussi….. Que la peur a promis…… De me mettre à genoux la nuit…… Au lit…..ou au moment de la …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/le-silence-mortel-par-khadija-elbaharplume-de-marin/

Mar 28 2020

…Un Jardin se repose – Delloly

⇓ Sous la blanche fenêtre, un jardin se repose abandonné des vents Ô puisqu’il n’en dispose ! Du souvenir de l’Hiver, des feuilles en miettes, emmitouflées de brins d’herbes d’allures vertes, se compostant au sol invitant le Printemps à renaître l’Amour, de la Vie, cours du Temps ! le jardin de sa lenteur tente de …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/un-jardin-se-repose-delloly/

Mar 26 2020

…Un Café dès l’Aube – Delloly

⇓ Prendre un Café dès l’aube au Joker’s et penser, prendre un café dès l’aube et du goût, se poser, prendre un café dès l’aube au Marly de l’embrase le regard aux miroirs et leur magnificence, le regard se perdant au Temps de l’évanescence, le regard en vos yeux troublant d’un sort l’angoisse, la jetant …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/un-cafe-des-laube-delloly/

Mar 25 2020

…Pensée vagabonde – Delloly

⇓ Sorti, pour une balade canine l’ attestation en poche, du qui-vive, ne la sachant obsolète et navrante à l’heure dite de quelque minute, Ô ne croisant qu’une blanche palombe trottinant bon an mal an, vagabonde, cherchant quelque reste, d’homme invisible, tombé comme ça de l’imprévisible, s’envolant sous le regard de chimère d’un jour sans …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/pensee-vagabonde-delloly/

Mar 24 2020

…Huit minutes d’Air – Delloly

⇓ Sommes-nous mardi ce doux matin blanc tout semble paisible au dehors d’un chant le chant du silence ivrant la belle heure d’oser faire un tour syndrome de l’heure puisqu’elle n’existe au Temps confiné quoique le beau jour se vêt, deviné, que s’est endormie la nuit, sagement, qu’il est donc l’instant à vivre autrement, à …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/huit-minutes-dair-delloly/

Mar 23 2020

…Blanche Gargouille – Delloly

⇓ Comment fait-elle la blanche gargouille paisible de son sort, restant immobile face à l’exode de nombreux humains pour la Campagne, beaux coins angevins, attendre au calme, la mort du Covid ! comment fait-elle la blanche gargouille le regard au sol encore impassible comme abandonnée de regards d’ombres comme négligée de jolies palombes, comme rêvassant …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/blanche-gargouille-delloly/

Mar 22 2020

…Comment Vous fuir – Dellolyi

⇓ Comment Vous fuir un temps ? Vous l’invisible au jour suspecté chez l’autre, oublié d’un bonjour ! comment Vous fuir un temps ? au moindre promeneur avançant sur trottoir, le même de l’odeur Nous ayant envahi, pour la sécurité, Nous tremblotant l’esprit à passer à côté, d’autant regard masqué comme se rapprochant face à …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/comment-vous-fuir-delloly/

Mar 21 2020

…Comme une Impression – Delloly

⇓ Comme une impression Ô d’un déjà vu serait-ce dimanche un jour imprévu ? comme une impression de Tout reconnaître du silence au vent qui se tait de naître de la fenêtre le calme au ciel blanc ne chante la vie comme auparavant ; seuls les oiseaux gris nichent sur les toits volant pitance, laissée, …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/comme-une-impression-delloly/

Mar 18 2020

…Balade angevine – Delloly

⇓ Comme une balade venant de l’habitude comme une balade, de même latitude comme une balade rêvée durant nocturne curieuse de tout comme au soir, la Lune, elle trottait ici, parfois là, simplement, négligeant le virus comme le confinement puisque depuis des ans, Ô.. l’avait adopté d’attendre sans un mot un regard adapté à sa …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/balade-angevine-delloly/

Mar 17 2020

…Conversation au Jardin du Mail – Delloly

⇓ Comme un rouge-gorge sautillant quelque lieu comme un rouge-gorge chaussé, en richelieu, comme un rouge-gorge cherchant quelque ver comme un rouge-gorge s’étonnant du peu d’air du lieu de silence, ce tantôt instauré même au Jardin du Mail soufflant calme arboré, le baladin jura de prendre contre-allée à fuir virus riant en des mots jacassés …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/conversation-au-jardin-du-mail-delloly/

Mar 16 2020

…Lieu de Silence – Delloly

⇓ Comme un héron attendant une proiecomme un héron ne présentant sa joiecomme un héron observant l’eau glissercomme un héron ressentant se blesserdu lieu de silence surgissant là !là ! de l’habitude qu’il installaau premier jour, désir de promenade,le baladin prit froid de dérobade face au silence soufflant sur la placeseul à marcher de pas …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/lieu-de-silence-delloly/

Mar 03 2020

…Ces Derniers Jours – Delloly

⇓ Ces derniers jours auprès du silence vos lèvres se sont amusées de l’inconscience à jouer sur la goélette du plaisir l’aimable saveur de l’absence un rôle charmant secondes de séance moment d’évasion d’un doux souvenir Ces derniers jours blancs tout en bordure Vous suivre au vent de l’écume au désir savoura le Temps de …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/ces-derniers-jours-delloly/

Fév 26 2020

Le bois – Christian Satgé

Il est, ici, depuis toujours, À la lisière ocre de mes jours, Faisant à mon sommeil bassinoire, Hélas, une forêt d’idées noires, Un vil abri d’arbres à cauchemars, Aux racines profondes et aux branches Nues penchées dessus mon plumard L’obrombrant d’une pénombre franche. Ce breuil-là, en ses sombres ramées, Des rapaces sournois, affamés, Cache, et …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/le-bois-christian-satge/

Fév 16 2020

Nos Armures………Jeanine Chatelain

Sous nos armures. Sous le poids de nos armures invisibles, un coeur bat, Qui enferme dans un enclos , nos difficiles combats, Cachés dans notre moi intime, emprisonnés à l’intérieur, Dans les méandres de l’âme, et la cage profonde du coeur, Silence, tu gardes sous la carapace de notre être, la clé, Qui ouvre la …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/nos-armures-jeanine-chatelain/

Fév 14 2020

Epurée – Anne Marie

J’ai déposé les bijoux Et dévoilé mon cou. J’ai coupé mes cheveux Ils sont très courts. C’est mieux. J’ai trié mes affaires Il n’en reste plus guère. J’ai éteins les ondes Qu’un silence m’inonde Puis j’ai fuis tous les gens Qui prenaient trop mon temps. J’ai couché les réveils Et respecté mon sommeil. J’ai quitté …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/epuree-anne-marie/

Fév 06 2020

…Etonnez-vous – Delloly

⇓ Etonnez-vous de revoir le silence Vous entourer de mots et de présence reconnaissez-vous ce parfum du soir Vous présenter un air de résilience osant vêtir ce regard de brillance conviant l’instant à dire bonsoir Soyez-en certaine, recouvrer l’amour de son essence incite le désespoir à quitter la scène com’ du retour ; et vivre …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/etonnez-vous-delloly/

Jan 17 2020

…La Page – Delloly

⇓ Madame la page  d’une Vie est tournéenous ne verrons plus ensemble le film du Tempsque vous aimiez contempler dès l’envol de ventsles oiseaux ne sont plus les mêmes la journée Les nuages se sont endormis en janvierlaissant le froid se plaindre tréfonds de nos rêvesMadame vous ne dites plus rien, phrases brèvesseraient les bienvenues …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/la-page-delloly-2/

Déc 14 2019

Prière muette de mécréant – Christian Satgé

Là, dans la lumière grise de quelque église Où un rai pouvait faire croire qu’il est un dieu Dans les nues ou dans les limbes ou… dans les cieux, Je priais. C’était à l’heure où le jour las s’enlise Vers je ne sais jamais quel identique demain. Je questionnais le Très Haut, nimbé de silence, À propos …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/priere-muette-de-mecreant-christian-satge/

Nov 21 2019

…Vague Lointaine – Delloly

⇓ Vie lointaine Ô ancienne Vous n’êtes belle veine ; Dois-je Vous refuser Ne plus jouer l’osé Vous fuir en ennemie À cacher belle amie  Se questionnait.”vieil homme” Contemplant Baie de Somme La canne à pêche en mains d’un bouchon en chemin Pensant être l’Artiste Maître, son innéiste ! Que reste-t-il : l’Amour ?  Même …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/vague-lointaine-delloly/

Nov 21 2019

Elle aime en silence -Brahim Boumedien

Quand on aime en silence comme je le fais toujours Puisant mon existence dans ton profond amour Quand on aime en silence, de très longues années Que l’on est rayonnante et pas encore fanée Quand l’amour tient le coup malgré vents et marées C’est que je t’aime beaucoup sans l’avoir déclaré Je continuerai ainsi jusqu’à …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/elle-aime-en-silence-brahim-boumedien-2/

Articles plus anciens «