Archives de l’étiquette : seul

Nov 03 2019

Bonheur d’un soir-Brahim Boumedien

Un soir, me sentant seul, je m’assis tristement, Sur la pelouse en fleurs et non loin du village, Pendant que l’astre au loin, descendait lentement, Et que les animaux rentraient du pâturage.   Quelquefois, un passant me faisait un salut Auquel je répondais par un signe de tête : J’étais trop absorbé par une belle …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/bonheur-dun-soir-brahim-boumedien-3/

Sep 28 2019

Démente fureur de vivre ! -Brahim Boumedien

La fureur de vivre Entraîne-t-elle la mort ? Faut-il être ivre Et accabler le sort ?   Ô rage, ô désespoir Suis-je tenté de crier Lorsque je vois le soir Les familles endeuillées   Qu’est devenu Rodrigue Et avons-nous du cœur Pour ériger la digue Mettant fin aux malheurs   Nos routes sont des mouroirs Tout le …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/demente-fureur-de-vivre-brahim-boumedien-2/

Août 28 2019

Seule – Marine Pornyl

J’éteins la lumière de ma chambre. Il est deux heures, tard et à ma plus grande surprise je ne suis pas fatiguée. J’éteins donc, ferme la porte de ma chambre et attrape mon téléphone. Je cherche mes écouteurs, ils ne sont pas sur mon bureau. Je regarde sur ma commode, ils y sont.  Me pressant …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/seule-marine-pornyl-2/

Jan 04 2019

Cette nuit – Kamel usbek

Assis sous le réverbère pieux, Admirant l’écume bleue des yeux, La gouge, voilée imprudente, Lascive, fière, bien vivante. Attifée de tenue émouvante, Venant sur le rivage s’échouée, Enrôlant son corps d’épouvante, De sa voix fine un peu enrouée. Frappant sur mon pauvre enclume, L’étrier dans sa course, affolé, Seule témoin, cette nuit, la lune, A …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/cette-nuit-kamel-usbek/

Sep 19 2018

…le Rêve bien seul – Delloly

1–Se levant à midi du long sommeille rêve se promit d’être son éveiljugeant le Temps passé comme anoblile Temps futur comme établi ;oubliés et rangés les effets de l’hiversous le lit et draps en soie d’un hier ;oubliés et tus les regards de l’étésous les vents de la folie d’un ôté ;oubliés et perdus les …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/le-reve-bien-seul-delloly/

Juin 14 2018

Stupeur – Contu Aurel

  probablement l’anesthésiste barbu ( diffusion autour de lui d’une odeur de Rasputin Vodka 1 litre 70% volume!)n’a pas donné la dose nécessaire du patientcar thant il criait de tous ses pouvoirs.ça arrive…(Montre-moi l’homme parfait et je retire mon chapeau !)mais il pourrait y avoir eu d’autres causesindépendant de l’état de l’anesthésiste.Je ne t’ai pas …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/stupeur-contu-aurel/

Mai 05 2017

Seul – Chris Mady

Seul, je suis. Seul, je reste. Seul, je vis. Seul, je peste. Oui, je suis seul avec toutes mes lettres, celles qui sonnent dans mon alphabet, celles qui feront réagir tout mon être lorsque mes jours seront écourtés. Quand le bon moment sera venu, j’essayerai juste de rêver à ce jour, celui où dans ma …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/seul/

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE