Archives de l’étiquette : rondeau Rd

Sep 23 2019

…Nous voyagerons – Delloly

⇓ Vous avez encore une fois raison au soir auprès d’un feu posant l’angoisse venez à Moi délaissant la saison entourée de mes bras telle préface Nous voyagerons de libre passion selon la brise du levant qui passe suivant le rythme au baiser qui s’embrasse, vous avez encore une fois raison Nous retournons sourire en chanson au Pays …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/nous-voyagerons-delloly/

Juil 11 2019

…Depuis la fenêtre – Delloly

. Depuis la fenêtre passent des gens rêveurs point ils ne le savent, ils marchent chuchotant Vous faisant sourire de l’offrande à bonheurs j’aime l’imaginer de l’amour convenant Relevant mèche glissant au front baladeur du soupir renaissant parait-il Ô.. l’instant Vous rêvez seule d’un Temps ne me connaissant depuis la fenêtre passent des gens rêveurs …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/depuis-la-fenetre-delloly/

Mar 08 2019

…A Belle Aube – Delloly

  A belle aube au bord de l’océan sous cris de mouettes en pirouettes un vent capricieux et fainéant ondulant frissons douces gambettes Nous nous étirons légèrement toujours sous vols de fous et mouettes enlacés dessus d’une serviette à belle aube au bord de l’océan La Rochelle d’un Port apaisant parfume la brume devinette soufflant …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/a-belle-aube-delloly/

Mar 05 2019

…Dans le Train – Delloly

  D ans le train, des gens s’étourdisent de sommeilÔ jetant un regard hagard sur saut de voiebrusquant bien du sournois les limbes et leur cield’un rythme enlevé de deux murmures parfois Comme éblouis les yeux se perdent de l’éveildu secret de ces mots se taisant de l’émoila faute au silence des lèvres de leur …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/dans-le-train-delloly/

Mar 03 2019

…Essence malouine – Delloly

  Au bord de brise endormie de lenteur un visage aimé contemplant la vague rêvant du calme enivré de bonheur un soir d’automne à l’essence malouine La Baie retroussée de la lente mer moirée de ciel gris, diffusait ce charme soulevant le vent grisant une larme au bord de brise endormie de lenteur L‘immuable espace …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/essence-malouine-delloly/

Jan 05 2019

…Corps embrassés – Delloly

. Assis sur un banc contemplant l’océan des corps embrassés de baisers et murmure des yeux éperdus de la nuit et son vent vagabondant limbes d’une signature Doucement d’un souffle de vagues au vent me dessine les joues d’une chevelure s’amusant du fait d’offrir folle aventure assis sur un banc contemplant l’océan Volent des goélands pleurant …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/corps-embrasses-delloly/

Nov 05 2018

…une Feuille de l’automne – Delloly

  Au bord de l’automne une feuille s’amusait dansant sous la brise le parfum de belle heur plaisant à son arbre moment qui l’aérait ; un souvenir du Temps des amants du bonheur Au bord de l’automne une feuille s’amusait plaisant aux Grand-Flambé se posant sur son cœur qu’il contemple des fleurs devinant leur senteur …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/une-feuille-de-lautomne-delloly/

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE