Archives de l’étiquette : rêve

Oct 20 2019

…Ce Rêve merveilleux – Delloly

⇓ Ce rêve merveilleux la nuit venued’une envie de ne plus se réveillerà le poursuivre pour ne l’oublier ;– mais que ferait-il au soir revenu ?– replongerait-il en ce rêve loin de Vous ?de ce hasard s’amusant de toutmême d’un baiser sur l’épaule roseau lendemain oubliant ce lieu de pause Ce rêve merveilleux il Vous …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/ce-reve-merveilleux-delloly/

Oct 19 2019

La traversée de la nuit – Christian Satgé

Fatiguée comme peau de tambour,Alors que, jà, s’obscurcit la brune,Au mât de ce clocher, fière hune,S’aparresse Madame la lune,Vigie du bateau qu’est notre bourg. Sur l’horizon et ses faubourgs,Les constellations, une à une,Dessinent de mystiques runes,Dessus des monts devenus des dunesGrâce aux ombres et à leur labour. Loin de Marseille et de Cabourg,Pour qui n’a …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/la-traversee-de-la-nuit-christian-satge/

Oct 11 2019

…Nuit de Charme – Delloly

⇓ En ouvrant la boite aux rêves s’endormit emportant le jour invitant la nuit Ô.. brève à bercer son Île à l’Amour Seule en la douce campagne convia voisins du vent à partager le champagne de récits aux mots s’amusant De contes jusques à la nuit d’une promesse qui s’enfuit dès l’aurore égarant le ciel, …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/nuit-de-charme-delloly/

Sep 29 2019

…Deux-mille-deux-cent-quatre-ving-six .. -Delloly

Série Dix ans  Dix ans à Vous effacer ♣(A) Neuf ans d’un autrement ♣(B) Année de quatre-vingt-treize ♣(C)  Sept ans, Me revient un air ♣(D)  ♥  Deux mille deux cent quatre vingt six (E)  Cinq ans, c’était hier ♣(F)  Trace de Quatre ans ♣(G)  Trois ans, Ô m’entendez-vous ♣(H)  Deux ans ♣(I)  Le Repos de votre Âme ♣(J)  Jour gravé ♣(K) ⇓ Ô.. …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/deux-mille-deux-cent-quatre-ving-six-delloly/

Sep 25 2019

Ma vie d’avant ma vie – Christian Satgé

Jadis, je me rêvais la meilleure des vies Où je vivrais à vif, repu de mes envies, Une vie libre et calme Sans entrave ni limite, ici ou là-bas, Valant lauriers, palme,… Reconnaissance en tout cas pour seul et vrai bât. J’aurais l’âme adoucie Fors ennuis, soucis,…   Mes appétits seraient assouvis en ce monde, …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/ma-vie-davant-ma-vie-christian-satge/

Sep 05 2019

Femme Papillon… – jeanine Chatelain

Par Christian Schloe; Femme Papillon . Femme éternelle, comme un rêve de soie transparente, Éclose d’une chrysalide, la peau d’une nymphe éclatée, Magicienne , tes ailes bleutées, sous le ciel déployées, Caressent l’onde de mon rêve, de facettes iridescentes. Lorsque tu viens toucher la surface du miroir de mon âme, Ma mer intérieure s’extasie, où …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/femme-papillon-jeanine-chatelain/

Août 27 2019

…L’Ombre d’une brise – Delloly

. Avec Vous, là-bas, se prélasse l’amour d’une brise écrivant paresse de l’ombre. Avec Vous, ici, s’offre ce divin jour au secret de corps éclipsant l’ajour sombre. D‘une brise écrivant paresse de l’ombre s’allonger au bord d’eau, habille le jour. Au secret de corps, éclipsant l’ajour sombre s’embrasser glisse contre-jour tout autour S‘allonger au bord …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/lombre-dune-brise-delloly/

Août 15 2019

J’ai tant rêvé de vous – Iris1950

Si souvent, je vous ai désiréDe vos charmes, j’étais esclave.Étais-je donc fou ou déchiréQuand pour vous mon âme slave.Laissait mon encre livrer l’amour. Non vous n’étiez pas fouMais seulement amoureuxDe mes doux atoursEt de mes yeux langoureux Dans un pamphlet voluptueuxOù de vous je faisais muse du jour.Mon encrier versait le soyeuxD’un mot, d’une tirade …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/jai-tant-reve-de-vous-iris1950/

Juil 12 2019

Les contraires réunis – Christian Satgé

Petite fable affable Un coléoptère se voyait en Grand roiDu peuple de l’herbe, un peu trop l’étroitDans son rôle et rang de tout petit insecte :« Si seulement j’avais fondé une secte,Je serais riche à foison et un gourouRévéré de serviles car mon courrouxAssombrirait les nues, ferait – malepeste ! –Tomber la pluie ou rendrait …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/les-contraires-reunis-christian-satge/

Juil 08 2019

…Soliloque du lit – Delloly

. Soliloque, ce discours d’enflamme êtes-vous certaine de vos mots dits me ressens inutile à Vous quitter Dame ne comprends pas un mot de ce drame sans doute ne suis-je plus ce paradis Soliloque, Vous imagine rêver au vent de ce murmure Vous séduisant seule me souriant du secret millefeuille pétillant ce regard portefeuille telle voile …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/soliloque-du-lit-delloly/

Juin 18 2019

Dans mon rêve – Dorian bilquart

Dans mon rêve, je peux voir les regards, les sourires des anges. Je peux sentir ton souffle sur moi, même par-dessus les montagnes. Je goute tes cheveux de miel, pour cela je ne ferai aucun échange. J’entends la détresse des oiseaux, quand jaillit le volcan pagailleux. Et j’attrape l’éloquent soleil pour le glisser dans tes …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/dans-mon-reve-dorian-bilquart/

Juin 05 2019

…Ô..j’ai fait un Rêve – Delloly

1–J‘ai fait un rêve la nuit du brouillardnombreux se croisaient, se reconnaissaienten Demeure d’Yze et du frêle hasardd’un Temps sans heure où ils s’évanouissaientces sentiments gris souffrant du poignard Quel est ce rêve se privant du Tempsconviant l’espace à rejoindre gensde leur habitude à courir le Mondeloin de Vous, Yze, ne connaissant l’ondeque vous émanez …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/o-jai-fait-un-reve-delloly/

Juin 04 2019

Folle jeunesse ? – Christian Satgé

Petite fable affable Un galapian de mes amis,Si menteur qu’on ne le croyait mie Quand il disait le vrai, sans largesses,Mais sans non plus de petitesse,Oscillait entre sage folieEt folle sagesse. Cette lieÉtait pourtant un fin philosophe,Qui me plaisait dans ses apostrophes. La vie n’avait posé de licouSur son col qu’elle roua de coups.Il aimait à …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/folle-jeunesse-christian-satge/

Mai 28 2019

La vieille femme et ses fantômes – Pacafou

Elle marche. Dans les rues, dans les bois, tout le jour, tous les jours, elle marche. Entend-elle  les chants d’oiseaux ? Voit-elle le printemps qui s’achève, les feuilles timides encore, les oiseaux audacieux, les insectes téméraires ? Elle marche. Ses longs cheveux gris, raides et gras encadrent un visage sans grâce. Elle marche. Et elle …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/la-vieille-femme-et-ses-fantomes-pacafou/

Mai 14 2019

Dans la rue de Jérusalem…- Jeanine Chatelain

Dans la rue de Jérusalem. Lorsque le crépuscule embrase, dans la rue de Jérusalem, Le soir descend et accroche, des étoiles aux persiennes , Et parsème de paillettes dorées, la pénombre de la nuit, Pour faire jaillir le rêve, sous tes paupières endormies, Mon âme rejoint la tienne, dans les draps chauds du lit, Mon …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/dans-la-rue-de-jerusalem-jeanine-chatelain/

Mai 04 2019

La Pie bavarde, Oscar Main Morte

« Plane, plane Toi l’oiseau, la pieAu plumage noir et blanc, Oiseau de nuit Jacasse et gémissant Dans ton nidTel un alcoolique mécréantEn Seine saint DenisPar-dessus tout désirantUn printemps infiniPlane, plane… Toi l’être volant Dérobant depuis la nuit des tempsUn rêve inné A l’humanité »   J’aime ce Texte ! 2+

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/la-pie-oscar-main-morte/

Avr 15 2019

À Celle… que je n’ai vu que de dos – Aldrick Le Mat

  À Celle que je n’ai vu que de dos Et qu’aucune lèvres ne m’a souri. Elle qui de ces cheveux en radeau Tressent des rêves et m’y laisse soumis. C’est Elle que j’aurai imaginé Dans ses lumières aveugles et inexactes Qui dans un éveil m’a illuminé C’était Elle, dont l’ombre faisait acte. Je ne …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/a-celle-que-je-nai-vu-que-de-dos-aldrick-le-mat/

Mar 31 2019

La sirène Rose -Oscar Main Morte

Une sirène rose déchaînant les tempêtesAu-dessus des flots, elle n’en fait qu’à sa têteSon regard morose ouvre le temple des rêvesEt ses chants osent tromper la mort elle-même Une sirène rose animant le cielLa beauté des mots ne dépend que d’elleEt la lumière ne se clos qu’à son sommeilElle est la muse des mythes et …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/la-sirene-rose-oscar-main-morte/

Mar 27 2019

…Bord de l’Etang – Delloly

  Au bord de l’étang de l’aspect viride demoiselles volent de nénuphars en nénuphars à frétiller d’un lied fol air doucereux s’étirant au soir Vague à l’âme du bleu de Vous s’étend fil de l’eau irisée d’un joli Temps ; où êtes-vous cher Temps à blanche écume jouant vagues d’un océan à dune ? Au …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/bord-de-letang-delloly/

Mar 27 2019

Rendez-vous comme à chaque nuit, Oscar Main Morte

Lointaine, profonde et belle existence Où le vent vient me murmurer Chorégraphié de sa belle danse Une ode à ta beauté Face à face avec les étoiles Ou sont-ce tes yeux diamantés ? Qui font briller la toile Où je t’écris ces mots cotonnés Larmoyante jusque dans la mer Manquante à ma noyade Cette larme …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/rendez-vous-comme-a-chaque-nuit-oscar-main-morte/

Articles plus anciens «

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE