Archives de l’étiquette : Promenade

Sep 19 2019

Ma nostalgie à moi – Christian Satgé

Je chantais, sur un ton d’autrefois, L’hier des « il était une fois… ». Seul. J’ai du fuir, de guerre lasse, Ces lieux où les hommes s’entassent  Pour faire cité en les laissant À leur tohu-bohu incessant Et à leur cécité éternelle, J’ai pris la sente vers les brunelles, Les narcisses et les coquelicots,… Bref, …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/ma-nostalgie-a-moi-christian-satge/

Sep 22 2018

…au Clair de Lune – Delloly

  Au clair de Lune d’une promenadese reflétant au bord de l’océannos ombres se plaisent de sérénadeglissant sur les vagues d’un vent d’autan Au loin vogue un voilier de sa baladegiclant d’une écume Ô.. Nous attirantau clair de lune d’une promenadese reflétant au bord de l’océan Jetant un caillou de mots en tiraderondeau de lune irisa …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/au-clair-de-lune-delloly/

Août 28 2018

…à Paris voguant sur Seine – Delloly

  Sur le bateau Mouche assises toutes deuxParis s’apprétait à présenter heureuxbeau rivage aux yeux de son amie de cœuravant ce départ pour l’Anjou sa douceur Tour Eiffel de son phare Vous éclairaitcomme échangeant avec Vous son “Il était”du beau Paris que Vous aimiez conterà vos enfants amis aimant Vous écouter Ô.. vous me souriez …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/a-paris-voguant-sur-seine-delloly/

Mai 16 2018

…au fond de la Barque – Delloly

Te rappelles-tu me chuchotais au fond de la barque m’aimes-tu nous aimerons-nous toujours en t’embrassant, murmurais ; je t’aime d’une rivière de mots de l’océan de douceurs de mes raisons de Toi comme cette barque glissant sur l’eau profitant de l’instant ; faisons, ne regardons pas le ciel ni son demain inconnu simplement aimons-nous de …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/au-fond-de-la-barque-delloly/

Mai 03 2018

Matin – Christian Satgé

  À l’heure où la nuit lève l’ancre, Sur le ventre mouvant de la mer, Le point du jour lave mon encre Sous un ciel ailé, ocellé. Le matin hisse l’outre-mer Lavé de sa voile envolée. Sous la main du matin s’échancre L’onde offerte à ces vents amers Dont l’écho, au loin, se désancre. Sous …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/matin-christian-satge/

Juin 17 2017

Le chemin – Marianne Dessaux

C’est un chemin ensoleillé qui va se baigner d’ouest en est les nuages s’y promènent avec audace curieux et arrogant, il court… il sourit a l’ocean … chemin qui s’apaise au nord en plaines chaudes, là il est d’or… il me chuchote à l’oreille de rester sa vie est une ode à la liberté… Quand …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/le-chemin-marianne-dessaux/

Mai 10 2017

L027 Au Soir, Lentement – Mamagly (OL.D)

©Au Soir, Lentement ©All rights reserved -Mamagly L027(43) (Lettre de Marie-Magdeleine Delabre à son amour) dim 5sept 18h30 Par un beau temps doux et un ciel bleu, le Soir, lentement, tout lentement, descend. C’est l’heure où la journée traîne, hésitant à tomber dans la nuit. Les minutes sont longues à passer. On entend son coeur …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/l027-au-soir-lentement-mamagly-ol-d/

Juil 15 2016

Longs Sanglots – Oliver Delabre

Sur la Promenade des Anglais Coule un fleuve ensanglanté De Larmes et Cris éplorés De misère humaine assassine. Sur la Promenade des Anglais Grande Bleue se meurt du goûté Des Âmes perdues éplorées De la Noire vague alexine. Et se crie l’Univers de mots De sanglots inondant la Vie D’une Rouge odeur envahie Parfumant vil …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/longs-sanglots-oliver-delabre/

Mai 18 2016

Quais de Paris – Delloly

      Sur les Quais de Paris, au soleil 
flânant au fil de la folle envie au gré de regards croisés de Vie
 de sourires osant bel éveil nous nous aimons sous le Vent de Seine. Sur les Quais de Paris, caressés
des alizés guidant les péniches,
du brouhaha murmuré British
 où se pâment goélands dressés
 …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/quais-de-paris-oliver-delabre/

Mai 05 2016

Le Tableau Respiré – Delloly

  1-Doucement allongée, en Jardin consacré Epuisée d’un marché sur pavés d’un sacré Karole sombra belle de souvenirs pâmés Le Temps d’un songe pour les Siestes Parfumées. 2-C’était un mai d’été hâlé de l’Exporose Au bord de “Grande Bleue” sur douce Promenade D’un soir rosé, osé de l’envie devinade, À vibrer du hasard riant à …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/le-tableau-respire-delloly/

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE