Archives de l’étiquette : petite fille

Août 21 2019

…Le Vol du Pleur – Delloly

. C‘est comme si le pleur s’en allait au fil de l’heure qui se déroulait la petite fille l’écoutant sagement cheveux au vent sans autrement son grand-père lui contant secret de son ambroisie de l’amour discret Au loin ce pleur de son vol ailleurs de s’amuser au bord de l’océan avec ses copines au gré …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/le-vol-du-pleur-delloly/

Déc 23 2018

Noël d’aujourd’hui – Alain Chadelaud

Jeudi 10 décembre 2015 NOËL D’AUJOURD’HUI Petit garçon comme jouet Qu’as-tu commandé pour Noël Un de ces robots connectés Ou un objet plus éternel Est-ce la créativité Quand la technologie fait loi Ou bien la connectivité Qui guide à ton insu tes choix As-tu perdu cette étincelle Qui allumait jadis un feu Au plus profond …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/noel-daujourdhui-alain-chadelaud/

Sep 30 2018

La Petite Awa – Simone Gibert

La petite fille Gris-gris aux chevilles Ses petits pieds nus, Son visage menu. Qui chante ? C’est Awa De sa fluette voix Ainsi, chaque matin, Je l’entends au jardin. La maison d’à côté N’est jamais terminée, Les murs bruts de béton Au sable, ton sur ton. Pas d’électricité ? Là Mais on peut s’en passer. …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/la-petite-awa-simone-gibert/

Fév 13 2018

…Impromptu aux yeux verts – Delloly

  Tenant l’opuscule tel un secret cadeau d’une Grand-mère aux yeux verts tu ris d’un bonheur bleu t’observe éveillant ce regard Sais-tu petite fille aux yeux clairs ta Grand-mère voyage en son âme de l’air charmant que tu lui as offert de ton Art telle brise d’un soir estival Sur ses genoux écoutant en secret …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/impromptu-aux-yeux-verts-delloly/

Juin 13 2016

Samedi 11 Juin 1994 – Ingrid.B

Si je pouvais remonter le temps, Je remonterais jusqu’à toi, maman, Et cette date, je la banirais, Je l’ écorcherais, car de moi, elle s’ est jouée, Une seconde a suffi pour que mon monde bascule, Et les tic-tac, se sont suspendus, Un hurlement, un arrachement , je m’ effondre, Un silence, et ma nuit …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/samedi-11-juin-1994-ingrid-b/

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE