Archives de l’étiquette : Pasiphaé

Juil 31 2019

…Un Bruit – Delloly

. Un bruit de pas dans l’escalier réveillant les esprits en demeure, sablier du Temps de leur passage à livrer belle âme pour ne les oublier je me dis, Ô dois-je me réfugier en quelque antre et voilage Un bruit de pas qui s’éternise tu me regardes de ce paysage de ce regard demandant gourmandise …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/un-bruit-delloly/

Avr 01 2019

…à l’Ombre du Ciel – Delloly

  A l’ombre du cielsous un Centenaire se contant Chênedessus du Néant de Hadèslèvres teintées goût de mielse parfume l’Amour sans une peinede sa raison battant de cesse… A l’ombre du cielsous un Chêne chéri de Perséphonevol de grives rayonnant d’adressechantent la venue de l’amour providentielde ce printemps aux parfums de l’étonneplaisant au baiser d’une …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/a-lombre-du-ciel-delloly/

Déc 24 2018

…Il va de Soi – Delloly

  Il va de soi que vous m’attendiez au matin d’une rose à l’éveillé au premier rayon envolé frôlant le bois du volet ne  Vous déplaise je dormais jamais loin de Vous à l’orée rêvant du temps où j’étais celui d’une nuit étoilée Il va de soi que je Vous ai oubliée ce matin perdu …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/il-va-de-soi-delloly/

Nov 29 2018

…Jardin oublié.. – Delloly

Il est un Jardin dont je me souviens si peuun Jardin oublié au bord d’une rivière !Ô.. Vous souvenez-vous de son abord sableuxnous y laissions tantôt des mots tantôt poussière. Un Jardin oublié au bord d’une rivièrede ses parfums et sons nous amusait joyeux !Nous y laissions tantôt des mots tantôt poussièrepour le plaisir des sens …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/jardin-oublie-delloly/

Oct 02 2018

…Que me dîtes-vous ce soir – Delloly

  Que me dites-vous ce soir assis sur le sable face aux lames je l’entends ce murmure d’espoir du plaisir d’un roulis de vagues Que me dites-vous ce soir que je puisse entendre et croire lames d’écumes d’un soyeux brumant nos lèvres de l’heureux Que me dites-vous ce soir des murmures ressemblant aux vagues osées sur …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/que-me-dites-vous-ce-soir-delloly/

Sep 01 2018

…de ce Regard – Delloly

©le regard- Oliver Delabre   Douceur au fond de ce regard s’invite bleue de tout un art comment Vous le murmurer sans nuire et Vous oublier au bout du chemin de roses décorant l’étang et ses aloses espérant volants imprudents s’abreuvant d’un salto loin de vents Voyage au bord de ce regard m’invite à oser …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/de-ce-regard-delloly/

Juin 15 2018

…l’Île de Sakura – Delloly

. 01–Mer d’huile se lamentait de ce sommeilgrisant de silence le naufragé sur la barqueune barque au doux nom “l’Aurore de Vous”l’ayant sauvé de noyade au chaviragesous un vent bien ténébreux d’embrumel’ayant Ô.. guidé sur quelques récifs sauvagesle Temps d’un léger assoupissementsuite à sursauts chaloupés en grands creuxde violents coups de pinceau de Neptunelui sonnant …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/lile-de-sakura-delloly/

Mai 02 2018

…sans un Bruit – Delloly

Sensuellement sans un bruit tu t’esquives pas feutrés tombé de nuit abandonnant l’heure évasive se vêtir de l’absence pensive d’une imprudence de remords guettant la seconde à sabords invitant l’impromptu deviné à nuire à ce sommeil abandonné Doucement Vous regarde partir d’une allure hésitante à frémir Vous déhanchant frêlement déroutant la marche d’un autrement comme …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/sans-un-bruit-delloly/

Avr 06 2018

…à travers Champs – Delloly

Vous gambadez à travers champs de maïs bien trop haut pour Vous apercevoir ne vous suis que seulement orienté de quelques mots mélodieux émis ; puis perdu sans un son autre que le bruissement de ces maïs comme utilisant un langage de feuilles mortes je devins Où êtes-vous Muse des champs ? rebrousser chemin et …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/a-travers-champs-delloly/

Jan 27 2018

…votre Songe Mademoiselle – Delloly

Vous murmurais-je Mademoiselle que je me suis occupé de votre lettre et souhaite qu’elle vous plaise ainsi décorée de mon impression sensuelle certes bien loin de votre demeure mais comme j’aime la mer et son bleu et ses vagues glissant d’une écume et qu’il parait que souvent nue Vous vous y baignez entourée de dauphins …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/votre-songe-mademoiselle-delloly/

Jan 09 2018

…et cette Pluie – Delloly

Et cette pluie qui larme sans cesse des pleurs en l’océan glanés ça et là au gré des vents ténébreux glissant sur les ponts poussant gouttelettes à s’enivrer du bois vernis et de son parfum salé des mers et embruns oui cette pluie parfois amante des Courses chante au Clipper sa route brisant vagues abasourdies …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/cette-pluie-delloly/

Déc 31 2017

Vous Voici… l’Année – Delloly

  Voici venu ce jour tant attendu pour Vous dire au-revoir un au-revoir….. à Vous l’Année ; comprenez-moi j’ai tant patienté pour m’enivrer enfin de cet Aguila s’ennuyant en quelque coin frais juste pour honorer… Nouvelle Année ; ne m’en voulez- point de l’oubli de vos saisons je n’aurais ni de regrets me gagneront ; …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/voici-lannee-delloly/

Déc 23 2017

Ombre de Lune -Delloly

  Allongé sur le sable observé de la Lune je t’y contemple comme l’impression d’un rêve portant cette robe d’or à séduire sève pourtant le silence m’endort de l’importune Ne quittant pas cet horizon charmant l’instant révélant jolies formes d’or au clair de Lune à suivre du regard sans penser d’amertume je tends la douce …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/ombre-de-lune-delloly/

Déc 17 2017

Ce Songe endormi – Delloly

Réveille-Toi de ce songe endormi loin de mon étreinte de l’automne loin de ce rire à l’aube sauvageonne loin de ce désir assouvi Réveille-Toi que j’en frissonne Ecoute cette brise elle te crayonne la douceur de ton regard du matin la douceur de ces mots au goût satin la douceur rose qui chantonne écoute-Moi que …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/ce-songe-endormi-delloly/

Déc 14 2017

Place du Châtelet, je songe à Vous… – Delloly

  Place du Châtelet je songe à Vous attendre me réchauffant du Temps s’écoulant de mes limbes devrais-je pourfendre ces nuages si sombres s’oubliant en ciel  sol de reflets d’un décembre le poussant à poser les jalons d’un hiver aimant l’espérance briller en ce cœur jusques à balader ce regard bord de Seine à Vous …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/place-chatelet-delloly/

Nov 30 2017

Le Silence des Lèvres… – Delloly

…déjà traversant le Parc sous un silence elle revit son rose sommeil à l’aurore emportée par l’Amour sur l’Île aux lèvres d’un osé auprès du Prince de ses rêves Au dehors les mésanges s’amusent derrière la fenêtre grisée de reflets profitant de la mansuétude du soleil inspirant l’ennui à vêtir la chambre effaçant souvenance de …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/le-silence-des-levres-delloly/

Nov 24 2017

Au Bord des Lèvres… – Delloly

Doucement, il rythma ses sens au bougé de «la Belle» Point il ne désirait brusquer sa jolie peau Et flétrir le parfum irisant le blanc de couleurs du Temps ; Tant il aimait se désirer d’être l’unique reposé à ses lèvres …Elle aimait ses frôlements à fleur de peau Soupirer d’aise au contact de sa …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/bord-levres-delloly/

Nov 19 2017

Au fil du Vent – Delloly

Au fil du vent de ce songe Où vous apparaissez de bronze D’un trop de soleil devenu Etendue bord du mirage Je perçois défiler un corps nu Serait-ce délicatement le vôtre Charmant cet instant d’autre Evanouissant gent convenu De rêves d’hier d’un jamais nu De contes s’écoulant d’un ru  Au fil du vent de ce …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/fil-vent-delloly/

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE