Archives de l’étiquette : Paris07

Mai 19 2019

…La Ville m’absente – Delloly

  Hélas, l’océan n’est plus en demeurede nous rejoindre en cette vile heureloin des vents de ses parfums d’embrunsVous souvenez-vous, déplaisant aux uns,seillant à nous autres rêvant du largede ces îles, allongés simplement sur plage Comment Vous le dire, la ville m’absentede sa lenteur et de sa folle vie sonnantevous avancez et déjà l’heure se …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/la-ville-mabsente-delloly/

Avr 25 2019

…L’Impromptu – Delloly

  Elle s’était assise en face de Lui simplement de son élégance d’un mot délicat brisant l’ennui de ce parfum grisant l’absence ; point il ne l’avait connue de la mémoire se remémorant, point il ne désira, de cet impromptu, la chasser d’un mot inconvenant Ils s’invitèrent d’un blue-lagoon fatal dans une large coupole et …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/limpromptu-delloly/

Avr 24 2019

..C’est triste parfois.. – Delloly

. Rue de Babylone, c’est triste parfois d’autant le matin à se rendre au lycée même d’une pensée charmant le sourire puisque l’hiver sévit encore ; pour se changer les idées, du parcours l’habitude de marcher; reste ; Boulevard des Invalides à Montparnasse jusques à l’Observatoire, et Lavoisier Ô.. chaque jour de semaine, je croise …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/cest-triste-parfois-delloly/

Avr 08 2019

…Tant de Mots .. – Delloly

  Tant de mots se sont envolés ce matin de cris non de badinerie fenêtre ouverte quittant l’hémicicle laissant le lit se déshabiller nu des soupirs d’une fantaisie Trop de mots chuchotés un matin réveillant le parquet de son temps surprenant regards, moindre craquement, étonnant les draps froissés d’un tombé attirant les corps sous un …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/tant-de-mots-delloly/

Mar 31 2019

…de l’Insouciance – Delloly

  J‘ignorais … je la voyais pour la dernière fois cette insouciance si légère de Vous au Musée d’Orsay observée de regards figés que l’on ignore souvent long de pas que l’on regarde troublé parfois J‘ignorais …pourtant au long de salles vous existiez de l’insouciance douce charmant tableaux de leurs rôles comme de ces regards …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/de-linsouciance-delloly/

Mar 25 2019

…à Saint-Germain-des-Prés – Delloly

  Dans le Quartier des Ecrivains il est doux de flâner au gré de regards descendant la Rue Bonaparte, sereins observant boutiques d’autrefois et leurs arts déployés derrière la glace d’une invite ; oser y pénétrer est comme fuir fol ennui ah ! très chère ce que vous aimiez le faire délaissant les aiguilles du …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/a-saint-germain-des-pres-delloly/

Mar 23 2019

…Ô.. Loin de Vous – Delloly

  Ne Vous envie dormir sur cette île non pas du fait de folle absence Ô.. causée de pure inconscience mais du Temps se traînant sur l’ïle Je sais bien que maudit je dois être de Vous avoir prédit vents et tempête Ô.. que n’ai-je clâmé sans me taire dois-je m’attendre à votre misère Comprenez-moi …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/o-loin-de-vous-delloly/

Jan 31 2019

..M’avez-vous reconnu.. – Delloly

M‘avez-vous reconnu cette nuitau bout de ce rêve accompli ;je Vous observais douce du battementsuivant le rythme d’un autrementd’un espoir d’être ce hérosréclamé dès l’éveil de vos mots Sachez que point ne Vous ai quittéeje ne pouvais du cœur le tenterrisquant de fort déplaire au regardposé au vôtre dépassant tout artmême à celui de la …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/mavez-vous-reconnu-delloly/

Jan 29 2019

…Cours de Français – Delloly

Assis fond de classe, peu visibleainsi je perçois l’indicibleceux et celles qui écoutentcelles et ceux qui s’endormentcours de français brouhaha ;il parle vite le bougre d’un LApourtant peu… le comprennentà la vitesse de syllabes assassines ;pourquoi a-t-il choisi ce métieravalant les mots de leur moitié Pauvres La Bruyère et LamartineVoltaire et Lafontainetant d’autres se retournant …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/cours-de-francais-delloly/

Jan 27 2019

…Brouhaha sur Cour.. – Delloly

La Cour et son brouhahaon s’oublie, on se reconnaiton s’évite, se sourit niaison passe le temps sans penseron fume ou pas caché ou nonon troque des trucs, des rienon se donne rendez-vouson attend le cours suivanton parle pour oublier le tempson parle de mots s’oubliant Et puis tu passes éléganted’un sourire me l’offrant ;qui es-tu, …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/brouhaha-sur-cour-delloly/

Jan 21 2019

…Murmure au Bonaparte – Delloly

A Saint-Germain-des-Prés, se murmureun après-midi , où m’auriez attenduen vain autour de thés et friandisesà défaut de baisers comme ils disent M‘en voudrez-vous beaucoup de ce murmureà Vous conter raison de l’inaperçune pourrais me rendre au Bonapartefaute au vent ayant fermé clés et porte Des heures à chercher juste solutionpour grimper et pousser la fenêtreheureusement en ce printemps, entrouvertele …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/murmure-au-bonaparte-delloly/

Jan 03 2019

…de nos Mots – Delloly

  A Paris Jardin du Luxembourg Temps se passe pieds posés rebord du bassin de blanc bateaux rappelant l’époque bord de mer d’un délasse où l’amour s’arrangeait du soleil et des flots courant sur le sable frétillant de mots chauds s’oubliant d’un sommeil balbutiant le Temps s’étirant fil du vent grisant l’instant sur peaux jusques …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/de-nos-mots-delloly/

Déc 31 2018

…C’est encore.. – Delloly

  C‘est encore un samedi gelant les pas de décembre vous verrais-je à midi de lèvres où tout se dit face au Louvre au Marly des heures à Vous attendre Certes assis au Marly me plait de ce regard sobre flânant mots à se dir’ tendre c’est encore un samedi Les gens passent étourdis com’ …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/cest-encore-delloly/

Déc 16 2018

…D’aire en aire – Delloly

  D‘aire en airela mathématique m’ennuie ce matin ;écouter dès huit heures trentece professeur besogneux composerde la cabale d’une craie maltraitéesans un répit fatiguant de verticales les yeuxde leur âme endormie sur une sphèred’une nuit à rêver d’une île oubliéeà  observer mouettes et goélandsdécrire arcs et cercles simplement… Oui ! écouter ce professeur perdu en …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/daire-en-aire-delloly/

Déc 15 2018

…de quelques Mots – Delloly

  Un jour de quelques mots grisés sur une feuille vous partiez loin à Londres et son Empire laissant seul ce Prince tournoyer d’imaginés ; …que de petits mots défaisant dentelles du souvenir que d’estampes belles et chères ravivant un déhanché d’une élégance Ô parisienne Au soir de quelques mots tombant sur une feuille Vous décrivais ce jour loin du divin d’un …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/de-quelques-mots-delloly/

Déc 12 2018

…midi au Marly – Delloly

  Vous êtes venue ce matin m’apercevoir n’osant me conter votre départ d’une pudeur troublante et belle d’autant parfumée bouleversant le miroir de gens déjeunant de ribambelle Toutes ces têtes se retournaient Vous observant ébahies de Vous voir droite sous ce regard simplement belle Ô mais désirant déjeuner au Marly sans hasard mets délicat Vous plaisant quelque part …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/midi-au-marly-delloly/

Nov 28 2018

…Un mardi chantant.. – Delloly

  C‘était un mardi chantant mois de maid’un ciel parisien bleu de son merveilleÔ.. Nous conviant au Temps qui se plaitd’une promenade au clair d’une étincellegrisant nos regards de cette nouvelleque douce journée soit un jour de fêtevôtre sûrement de cette vie bellerecouvrée depuis ce cœur rouge ascète C‘était un mardi chantant mois de maiplaisant aux yeux verts sous la douce …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/un-mardi-chantant-delloly/

Nov 20 2018

…Depuis ce soir – Delloly

  Depuis ce soir me déplait le gris matin pourquoi me réveiller d’un bouquet linceul tentant de Vous deviner loin du parfum d’images et de sons vaporeux bien seul les murs empruntés à votre bleu regard d’un murmure pâlissant au fil de l’art Depuis ce soir le masque se dévoile gris trop de votre hâle …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/depuis-ce-soir-delloly/

Nov 19 2018

…Paris, je rêve – Delloly

  Paris, cinq heures du matin fatiguéje dois me lever puisque invitéde ce Réveil ne connaissant le plaisirseulement celui de briser l’avenirde ce Rêve auprès de Vous enfinNous privant de rien ni de fin Paris, six heures du matin fatiguéj’observe depuis un Temps le Réveilimpassible de son indicible éveilléagaçant le regard d’un pénible sommeil ;où …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/paris-je-reve-delloly/

Nov 02 2018

…à Paris joliment…- Delloly

  A Paris joliment épris de Vous la Seine de sa folie m’accompagne long du Quai Voltaire comme compagne pourtant je me rends doux auprès de Vous. Que de flots gris-jaunâtre rendant fou ce Temps passé sous les pas d’un champagne blotti fond de sac d’un parfum de loup exhalant raison d’un vent de Cocagne. …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/a-paris-joliment-delloly/

Articles plus anciens «

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE