Archives de l’étiquette : mensonge

Avr 05 2019

La libellule bafouée – Christian Satgé

Petite fable affable   Prêchant toujours d’exemple, et à tout instant,Une libellule voulant fort rester demoiselleEst importunée par quelque vieux taon,Gros bras, p’tite cervelle et tout à son zèle.À quoi bon épiloguer sur notre TempsEt la corruption des mœurs qui en découleSur lesquels tous les bons fabulistes roucoulent. Acculée, elle est sommée par le goujatDe …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/la-libellule-bafouee-christian-satge/

Fév 19 2019

La souris et le serpent – Christian Satgé

Petite fable affable   Un clair ruisseau sinue sous un ciel de saules.Un serpent s’insinue, venu jouer son rôle.Glissant en silence au sein d’un nid de sourisDes moissons, il tue la nichée sauf la petiteDernière, statufiée. Ce cénobiteLa regarde avec insistance, avec rouerie,…Sifflant, soufflant, dans le silence, il susurre :« Sauf à me servir, Ma …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/la-souris-et-le-serpent-christian-satge/

Fév 02 2019

…le Douxième sans Foi – Delloly

C‘est le douzième Tempocelui de l’ordre et de sa raisoncelui du désordre pour le motcelui des habitudes par défautcelui du non-sens pour exister ;…que de blessures ignoréesau fil de jets de mots et pavésau fil de trajets sans un busau fil du Temps Nous dépassantau fil de raisons perdues de l’irraisonau fil d’une Vie de …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/le-douxieme-sans-foi-delloly/

Jan 27 2019

La lettre jamais envoyée Bernadette Laroze

Ma Chère Petite Maman; Une relation houleuse nous avons eu, toi et moi D’agréables conversations nous avions quelquefois Au cours d’une desquelles tu me disais être contente d’avoir une fille, et je t’ai cru. Mais c’était un mensonge et plus tard je l’ai su.   Cependant une fiable source m’a dit le contraire Chaque jour …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/la-lettre-jamais-envoyee-bernadette-laroze/

Jan 15 2019

…Jour d’un Parjure – Delloly

1-Ô..Toi ! que j’ai tendrement aimé un Temps humain paraissant trop court souvenances parfois m’envahissent de vos souffrances suivant une maladie  tant et tant combattue d’un diagnostic auprès de patients réclamant sentiments  où toujours preniez le Temps de Vous comprenant la détresse de la famille comme celle d’un corps demandant paix et mots rassurant l’instant évitant …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/jour-dun-parjure-delloly/

Déc 20 2018

La vérité sur le Père Noël – Christian Satgé

Petite fable affable Eh, Le Père Noël ne passera pas Cette année à la fin de votre repas. Réveillonnez, amusez-vous en famille Riez sous le gui et le houx en ramille, Allumez votre cheminée à grand feu, Il ne viendra pas, au cœur du silence, La ramoner, bousculer le pare-feu Au pied du sapin qui …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/la-verite-sur-le-pere-noel-christian-satge/

Nov 10 2018

La pie et ses voisins – Christian Satgé

Petite fable affable Une pie pérorait sous le vain prétexte Qu’il ne serait point de fumée sans feu. Elle faisait des explications de texte Sur tous les propos, vil boutefeu, Surpris ou épiés par cette sournoise ; Elle inquisitait, de ses voisins, Les faits et gestes. Cela faisait quelque noise Car notre Mesquine, pas zinzin, …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/la-pie-et-ses-voisins-christian-satge/

Nov 07 2018

Don Galafar y Morfals et son fils – Christian Satgé

Petite fable affable Un gros rat parrainait une mafia De ses semblables qu’il fit loufiats, Tous prou loqueteux et un peu tire-laine Car devenus croquants et vide-goussets,… Maniant le compliment à ce capitaine Comme un boniment, entre « jamais-assez » et « toujours trop », à moins de vouloir trépasser. Ils écumaient le village de …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/don-galafar-y-morfals-et-son-fils-christian-satge/

Juil 26 2018

…tant de Temps inutile – Delloly

1-Parfois l’on se sent bien inutileface aux méandres de la Loinous présentant des règles ne Nousconcernant guère, Nous en éloignantNous présentant comme oubliéssur cette Terre puisque nous vivons Tout parait être édité pour ceuxd’autres Terres soit-disant par nécessitéjuste pour se faire pardonner de leuravoir privé du droit d’exister en leur Terrepuisque spoliée pillée de ses …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/tant-de-temps-inutile-delloly/

Juin 21 2018

Le lion sot – Christian Satgé

          Petite fable affable « Un fils aîné m’est né ?… Tudieu, à mon âge ? » La face froncée de soucis, le roi rugit Maître incontesté, par ici, de l’ici-gît. Ce vieux mâle ne peut contenir sa rage. Fauve acariâtre, aux colères indomptées, Souverain de sujets aux heures jà comptées, …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/le-lion-sot-christian-satge/

Fév 07 2018

Encéphale plat – Frau Melizenn

  01.10 la symétrie est un mensonge au bord d’une falaise. Lucarne en dedans, tombe, tombe que nous puissions nous rallier. L’un se fait, l’autre reflète. Ensemble ils trouvent à cet orchestre une catharsis à peine convenable; d’aucuns eurent-ils pu se réclamer poètes. Comment pourraient-ils seulement supporter l’inanition ? Sachant geindre, sachant railler, écorchant leurs ongles …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/encephale-plat-frau-melizenn/

Nov 14 2017

Double Je – Nadège Gorek

DOUBLE JE            Qui y a-t-il face à ce miroir ?           Je m’observe tant bien que mal           Yeux écorchés, je peine à y voir           Dans mon regard une angoisse abyssale  J’occulte mes pensées les plus noires …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/double-nadege-gorek/

Mai 31 2017

Séparation – Val Reval

S’écrasent entre les pouces nos heureuses illusions de secrets éternels Des corbeaux déguisés ont dérobé la confidence Nus lendemains, vides serments D’un soupir soulagé les anciens murmures ont déserté les conques Des tornades ventrues sur des rivages nouveaux Délivrent sans retenue un sable immaculé Le rideau se referme sur un  dernier mensonge J’aime ce Texte …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/separation-val-reval/

Juil 25 2016

Glaciation – Delloly

En la Terre d’Islande, au cœur de Volcans Auprès des glaciers, Dieu aimait l’évanescence Que lui procurait l’Univers de son absence Depuis son EXIL loin des tourments suffocants De la folie des intrigants. Il écrivait son ultim’ roman de l’envers De son amour aux humains frisant la folie Déchirant maintes fois ses écrits d’embolie Renaissant …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/glaciation-delloly/

Juil 22 2016

La vérité de l’heure – Laurelise Chalzib

La vérité de l’heure    Laurelise Chalzib L’heur du fruit mûr. Au son de l’angélus. Celui cueilli dans le moment….. J’ai tant attendu, tourné autour, veillé Et soudain……. Le leurre fuit. La vérité s’étale. Heure exquise, allure tempérée,  andante Comme le pétale de rose tombé à point Ou le blé mûr qu’il suffit de faucher …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/la-verite-de-lheure-laurelise-chalzib/

Fév 22 2016

Profondeur de Toi – Delloly

  Il est l’heure misère à te quitter ; Couette m’appelle pour t’y fruiter De fous Mots absents loin du doux phrasé Murmuré, osé, au fil pavoisé. Hier, ta douce sueur brava le songe D’une nuit acquise loin de ton offrande Enchantant frissons de ta sarabande De folie sensée sans un seul mensonge. Parfois, tes …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/profondeur-de-toi-oliver-delabre/

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE