Archives de l’étiquette : marocain

Juil 04 2017

Cancer, tu ne me tueras point ! – Abdellatif BHIRI

En solidarité avec nos amis poètes qui luttent contre le cancer   La vie ne lui sourit qu’à moitié De lui, elle n’a jamais de pitié Pourtant elle s’est offerte à lui Il l’apprivoisa et l’a  chéri   Il s’en est donné à cœur joie Décuplant ses plaisirs mille fois Dérogeant aux coercitives lois Narguant …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/cancer-tu-ne-me-tuera-point-abdellatif-bhiri/

Mai 17 2017

Délirium – Abdellatif BHIRI

Délirium Dans  la forêt de mon cœur si désert Vit un arbre dont la sève est bizarre Un mariage de bile et de blizzard Hallucinant ton spectre si disert  Dans le vide de mes yeux livides  S’émoussent de vains mirages blafards Amalgame déteint de nénuphars  Éblouissant ton regard impavide Dans les pores de ma peau …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/delirium-abdellatif-bhiri/

Mai 16 2017

Lévitation – Abdellatif Bhiri

Lévitation Plus légère qu’ une plume de colibri Plus imprévue qu’ un mirage dans le désert Plus fugace que l’éclatement d’un éclair Ainsi me surprend ma muse sans préavis Moins éphémère est le lourd fardeau de la vie Moins égayant est lorsque vous êtes enclin À colmater les brèches d’un sourd quotidien À subir de …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/levitation/

Mai 11 2017

Le phare sauveur – Abdellatif Bhiri

Quand l’onde en émoi se déchaîne Quand la drague folle se démène Le phare est là, ultime secours Défiant les lames géantes alentours Le ciel est triste, tel est mon cœur Mes rêves s’effritent, quelle douleur ! Le phare est là, ultime rempart Illuminant un décor blafard Mais, l’heureux pinceau jubile Nonobstant ce temps hostile …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/le-phare-sauveur/

Mai 10 2017

Les labyrinthes de l’âme – Abdellatif Bhiri

Les labyrinthes de l’âme   Dans les méandres inextricables de l’âme, La mémoire déambule d’un pas imparfait, Des souvenirs creux surgissent des bras de Morphée, Et Cerbère volant Eurydice à Orphée. Affolée, parcourant l’Erèbe, traquant l’infâme   La mémoire déambule d’un pas imparfait. Des horribles profondeurs où sinuait le Styx, Elle s’arme de bravoure, parée …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/les-labyrinthes-de-lame/

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE