Archives de l’étiquette : MarieMagdeleine

Juin 11 2019

…Tempus fugit – Delloly

. Tempus fugit, me ressens décontenancé ;se reconstruire du somme renomméen dépit d’une journée triste à vivreloin de Vous, seulement du survivre,patientant d’attente sur siège en cuirassis à regarder p’tite Guipsy s’enfuirde son regard Vous cherchant sur plagederrière le volant léchant son pelagede chihuahua se voulant attachantede son désir d’une diva enivrante Déjà ! Une …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/tempus-fugit-delloly/

Mai 16 2019

…Floraison – Delloly

. Ô j’ai fini par accepter l’idée que vous étiez partie fleurir une Terre ignorée de l’Univers, de son atmosphère inconnue de mon existence iodée Pourtant des années durant, la question à connaître en tout lieu la déraison de cet impromptu lointain pour une île a conté, de soubresauts, la Vie du fragile Les souvenirs …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/floraison-delloly/

Déc 21 2018

…Comment Vous le dire – Delloly

  Comment Vous le dire d’aimer la VieVous qui avez tant résisté à la Mortdurant séjour inopportun au “Revire”punie de ne pas avoir renoncé à l’Airde La Liberté à Paris d’un joug à tordoffrant aux Compagnons un vent de l’envie Comment Vous le dire “Vous” allongéeau Pompidou attendant pace makersous l’indélicate volonté d’un professeurd’attendre comme …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/comment-vous-le-dire-delloly/

Oct 28 2018

…Ils sont venus Vous voir.. – Delloly

  1-Ils sont venus quelques uns le jour du départ quelques uns ô connaissant l’amour de votre œuvre l’amour d’une Vie oubliant sienne d’un art une vie de sacrifices loin du désœuvre sacrifices que vous n’osiez Nous présenter Vous n’osiez de fait ô seulement exister Ils sont venus nombreux pour ne pas oublier nombreux humectés …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/ils-sont-venus-vous-voir-delloly/

Août 28 2018

…à Paris voguant sur Seine – Delloly

    Sur le bateau Mouche assises toutes deuxParis s’apprétait à présenter heureuxbeau rivage aux yeux de son amie de cœuravant ce départ pour l’Anjou sa douceur Tour Eiffel de son phare Vous éclairaitcomme échangeant avec Vous son “Il était”du beau Paris que Vous aimiez conterà vos enfants amis aimant Vous écouter Ô.. vous me …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/a-paris-voguant-sur-seine-delloly/

Juin 11 2018

…À l’aurore étonné – Delloly

*22/28 À l’aurore étonné me suis réveillé d’un gouffre étrange de son horizon jaune de souffre ; suis en nage pourtant : Ô.. c’est encor l’hiver de son blizzard cruel s’habillant de misère de son froid traçant les pas de viles douleurs de son ciel gris sans forme taisant les odeurs de ses souvenirs pauvres …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/a-laurore-etonne-delloly/

Juin 04 2018

…dans la nuit… – Mamagly (Ol.D)

© Dessin MarieMagdeleine Delabre 1950     …Ah que sont tristes les départs dans la nuit noire… et sur le quai de la grande gare Par la nuit dans la peur, Rester seule ! Dans la nuit, dans la nuit, dans la nuit, dans la nuit rester toute seule ** ©Mamagly nov50   J’aime ce …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/dans-la-nuit-mamagly-ol-d/

Mai 17 2018

L040 Celui que j’aime (2) – Mamagly (OL.D)

Je tremble presque, j’ouvre grand les yeux, je regarde égarée autour de moi ; tout est pareil, semblable, je ne comprends pas ce chagrin.   Ces fauteuils vides qui m’entourent me font peur tout à coup ; j’y vois des fantômes je ne sais plus où me réfugier et j’écris, j’écris enfoncée dans un fauteuil, …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/l040-celui-que-jaime-2-mamagly-ol-d/

Mai 13 2018

….Au bord de la jetée – Delloly

1*Elle patientait au bord de la jetée observant vague à l’âme à l’horizon se demandant si la VIE valait raison depuis son retour des vils Camps de l’Est où tant de douces compagnes étaient restées anéanties de folie noire Ô.. funeste de l’homme pour qui la Vie d’un Être ne vaut que peccadille si guère de …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/au-bord-de-la-jetee-delloly/

Mai 04 2018

…le Temps qui passe – Delloly

  Petit amour chéri, si doux, Ô..  si sensible aimant la Vie de Tout d’une encre disponible toujours livrant un Temps au credo invisible de l’espoir au levant d’une vie impossible furent les jolis mots d’une Dame divine un jour gris s’enfuyant de tant de solitude depuis ce jour où l’Amour perdit l’habitude puisque mis …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/le-temps-qui-passe-delloly/

Avr 30 2018

…Ô..Séjour de Vie !.. – Delloly

01–Je Vous ai maudit… du CŒUR des humains Ô Vous cher Monsieur faiseur d’incertains du séjour banni privant le regard Ô d’une femme à mourir d’un Art 02–Je Vous ai maudit… dès le premier jour jouant du serment réprimant l’Amour Ô que nous donnions de nos cœurs tremblants déroutant les soins d’instants alarmants 03–Je Vous …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/o-sejour-de-vie-delloly/

Avr 26 2018

…fond d’un Couloir – Delloly

Au fond d’un couloir d’un hôtel gris des humains attendent tous assis observant ou pas un monde d’images sur des écrans plongeant bien des songes Que de braves gens ayant vécu belle vies Ô d’un inaperçu ayant aimé parfois regretté un matin un soir du reflété Sont-ils provinciaux ou parisiens d’un Quinzième nanti ? : …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/fond-dun-couloir-delloly/

Mar 07 2018

…Plage de l’océan – Delloly

Sur la plage de l’océan les bras croisés élégamment observant ciel et goélands d’une épanouïe esquisse au vent tenue au bras avec fierté et grande joie de ton dernier tous s’imposaient à te sourire comme un devoir à accomplir même inconnus de ce tableau composant vie s’écoulant d’eau de souvenirs peints et repeints depuis ces …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/plage-de-locean-delloly/

Fév 10 2018

L056c Raison d’un Amour – Mamagly (OL.D)

©Raison d’un amour ©All rights reserved -Mamagly 056C(43) (Lettre de Marie-Magdeleine Delabre à son fiancé ; son frère résistant Jean Marie est en  déportation)   Dimanche 31octobre 1943 22heures15 J‘ai aidé  maman, toute énervée, à la confection des colis de Jean-Marie. L’heure a passé longue éternellement ; trois fois j’ai sursauté, “mon coeur qu’as-tu donc …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/l056c-raison-dun-amour-mamagly-ol-d/

Fév 09 2018

L057b …Rien qu’à Vous – Mamagly (OL.D)

 1943 CHANT MELANCOLIQUE   L057b Rien qu’à Vous ! Deux novembre, jour des morts… Ce mot me fait horreur à écrire. Je pense à notre absent dont le vide grandit. Son voyage imaginé, commence à être long. Sa voix, ses pas et sa chère présence me manquent plus maintenant que les premiers temps… Je réalise enfin …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/l057b-rien-qua-vous-mamagly-ol-d/

Fév 08 2018

L038a …contre mon Cœur – Mamagly (OL.D)

L 038a… contre mon Cœur   Francis mon amour, ces quelques lignes avant de dormir savez-vous comment je dors… Ne riez pas je vous en prie… J’ai toujours une de vos lettres contre moi, je la tiens pressée contre mon coeur, et je ne la lâche jamais…   Je n’aime pas vous embrasser Francis peut-être… …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/l038a-contre-coeur-mamagly-ol-d/

Fév 07 2018

L040a …Mon orgueil de Vous – Mamagly (OL.D)

    Mon Orgueil de Vous   J‘attends, je vous attends, j’attends votre voix au bout du fil, une amie doit venir me voir ; Il faudra prendre sur moi pour être aimable… J’ai envie d’envoyer promener tout le monde, Et je me plains d’être seule ! Comprenez y quelque chose. J’ai peur soudain de …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/l040a-mon-orgueil-de-vous-mamagly-ol-d/

Fév 06 2018

L040 Celui que j’Aime – Mamagly (OL.D)

Je reviens toujours à ma table. Pourquoi suis-je si triste ce matin, ou pourtant je vous ai aperçu. Ma matinée s’est passée, au milieu de courses, à penser à Vous, à Vous espérer, à Vous attendre. Et j’étais persuadée que vous ne viendriez plus…  Alors, je devrais être  heureuse maintenant que je vous ai vu …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/l040-celui-que-jaime-mamagly-ol-d/

Fév 05 2018

L056a Les nerfs à fleur de peau – Mamagly (OL.D)

©les nerfs à fleur de peau ©All rights reserved -Mamagly 056A(43) (Lettre de Marie-Magdeleine Delabre à son fiancé ; son frère résistant Jean Marie est en  déportation) dessin de MM Delabre, illustré dans Bayard     lundi 25octobre 1943 Encore une semaine d’entamée, mes derniers jours de tranquillité. La vie revient vers moi, il faut …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/l056a-nerfs-a-fleur-de-peau-mamagly-ol-d/

Nov 06 2017

L055 Toujours la Pluie – Mamagly (OL.D)

© Toujours la Pluie ©All rights reserved -Mamagly L055(43) (Lettre de Marie-Magdeleine Delabre à son fiancé) Samedi 23oct1943 10heures Toujours la pluie pour accompagner mes lettres. L‘eau ruisselle des gouttières et tombe en grosses gouttes. Grande détresse ce matin :Tout est mouillé, fané, pourri et revêt le même aspect jaunâtre et lamentable. Je n’aime pas …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/l055-toujours-pluie-mamagly-ol-d/

Articles plus anciens «

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE