Archives de l’étiquette : macao

Juil 05 2019

…Navré de l’Heure – Delloly

Je suis navré de ne pas Vous le conterce matin, j’ai encore maudit l’universde s’être donné l’envie de rencontrerà la même heure l’amour de quelques vers C‘est l’été de la finesse du soleildélivrant Ô.. la tendresse de son ciel,assis autour d’un café ou d’un sodaà maîtriser le regard d’une aura Ô.. que je suis navré …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/navre-de-lheure-delloly/

Mai 24 2019

…Yze…le Week-end doré – Delloly

  Yze ! Vous souvenez-vous des baladeslorsque nous venions vous rendre visiteles vendredis soir, folles escapadesde Paris au soir d’allure rapidejeunes parisiens d’un repos en quêteque nous effacions de l’irraisonnéau Macao juste d’un temps de la fêteà vivre autrement un week-end doré Yze !…me souviens de votre aubadeau matin sur un chœur de chrysalidesemmitouflées sous les draps …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/yze-le-week-end-dore-delloly/

Avr 19 2019

…Hurle le Vent – Delloly

1-Le vent hurle au dehors de la Demeure du froid présent au soir, il demeure Où êtes-vous, devions, Nous retrouver en Demeure d’Yze au soir autour d’un dîner ; ces heures écoulées à contempler grand vent dans le vieux salon au miroir vieillissantont troublé mon coeur d’un froid pesantrougissant doigts et visage m’endormant,ne me souviens …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/hurle-le-vent-delloly/

Avr 14 2019

…Depuis si longtemps – Delloly

. Vous attends depuis si longtemps, qu’il m’est guère possible de croir’ à vos mots chuchotés au Macao, alors qu’ils le sont, je le connais ce temps, du deviné de l’autre jour au miroir, un après-midi croisé, au Jardin d’O ! Vous comprends depuis si longtemps vous recherchiez l’amour de son destin, celui que l’on …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/depuis-si-longtemps-delloly/

Avr 10 2016

Au Soir Macao – Delloly

01-Au soir Macao, heures de l’ivresse Mélodie périt en limbes « maquis » Sous belle annonce de jeune princesse Le «quittant» d’un sort sottement acquis ; Anéanti, là, du bruit guère rythmé, Sombra le désir d’embrasser l’aimée Qu’il venait chercher pour Pays osé Suivant les pensées d’un Oracle posé ! 02-Chaque battement heurtant amère âme De pauvres …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/au-soir-macao-oliver-delabre/

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE