Archives de l’étiquette : jeunesse

Mar 29 2019

J’avais peu de copains – Tomas Valentin

Avec ma tête à claques, j’avais peu de copains, J’mangeais pas mal de pains ; et pas qu’au chocolat ; Mes deux parents disaient qu’il valait mieux se taire, Que face au grand balaise, faut s’inventer des frères. Tant pis pour ma pomme, j’me suis inventé des couilles ; Vous le savez déjà, j’ai pris …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/javais-peu-de-copains-tomas-valentin/

Mar 28 2019

Le crocodile – Tomas Valentin

Il aimait la balade et aussi son cigare ; Il jouait du piano au soleil de la gare ; Mais croco le croco trouvait le temps trop chaud, « Bah oui, un crocodil’ les gars, ça vit dans l’eau, » En costume, il marchait devant la rue d’Audile, Les gens étaient choqués d’y voir un crocodile, Eux, ils étaient …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/le-crocodile-tomas-valentin/

Jan 06 2019

…Belle, à Couleuvre – Delloly

  Je me souviens de Couleuvred’un Temps où jeunes étionstout jeune découvrant l’œuvred’un Temps et de ses raisons Aux Pâques à promener “Belle”douce espiègle cocker roussed’une balade à douce étincellerencontrai joli “esclabousse” La promenant fier d’une laissesur un chemin au printempsmorceau de bois en finessele lançai d’un bras de dix ans Belle, jolie marquise coquines’empressa à le …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/belle-a-couleuvre-delloly/

Déc 27 2018

Bananée ? – Christian Satgé

Petite fable affable   Un année chassant l’autre lui crie :« Place l’aînée, tu as vécu !… RentreTe coucher là où dorment écritsEt souvenirs. Si tu as fait ventreDe cents heures, t’es repue de jours,Il est temps pour moi, prime jeunesse,De croquer et d’avaler ces atoursDu temps sans vergogne ni finesse !   – Et …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/bananee-christian-satge/

Nov 24 2018

La décision – Simone Gibert

  Cet homme endormi qui partage mon lit, Détient un grand pouvoir, il chasse mon ennui, Sa constante présence soigne mes douleurs, De toute sa tendresse, il sèche mes pleurs. . Cet homme dont le corps lisse et sombre, luit, Imperceptiblement me protège des nuits, Où l’angoisse trop forte se change en peur, Me console …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/la-decision-simone-gibert/

Nov 20 2018

Te souviens-tu ? – Michel Granier

Te souviens-tu mon Amie, des beaux jours de mai ? Où nous allions tous deux parmi les champs en fleurs ? Nous avions dix sept ans, et déjà, on s’aimait D’un fol amour, ancré au fond de notre cœur. . Tes folles boucles blondes caressaient ma joue, Joyeuse, tu riais d’un rire cristallin. Des mots …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/te-souviens-tu-michel-granier/

Oct 16 2018

Mon Amie – Michel Granier

Ô Compagne adorée, Chère amie de mes jours, Pourquoi ai-je à pleurer Sur notre bel amour ?   Tout était si joli, Tout chantait et riait En notre compagnie, Et nul ne se doutait   Du farouche destin, Venant nous séparer. Je revois le matin Ou nous avons pleurés.   Et seul je suis parti, …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/mon-amie-michel-granier/

Oct 07 2018

La chanson des buissons – Christian Satgé

 Sous les halliers… Tremblants halliers, Gamins roués, On s’cachait, folle équipée. Bruissants halliers, On a joué Et caché ce qu’on chipait, Sous ces halliers. Griffants halliers, Branches fouets,  Nous nous sommes dissipés.  Amples halliers, Loin des jouets,  Tous deux, on s’émancipait, Sous nos halliers… Touchants halliers, Amis joués, Nous nous sommes arrimés. Troublants halliers, Amants …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/la-chanson-des-buissons-christian-satge/

Sep 10 2018

Un nouveau départ – Christian Satgé

Petite fable affable Un grand dadais, fort boutonneux, s’exclame Voyant un docu’ sur « la fin de vie »,Avec sa mère : « Quiconque te blâme, Ne me laisse pas, je n’en ai pas envie,Mam’, à la seule merci de machines,Vivre dans un état végétatif…Je ne veux pas, même si on te chine,Être branché, béat, …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/un-nouveau-depart-christian-satge/

Août 18 2018

Une soeur – Stéphanie Bisson

Une sœur   Dans mon cœur il y a ma sœur Elle en connait tous les bonheurs Sait en guérir tous les malheurs Tous les jours et à toutes heures   Elle est entrée dans ma vie En poussant quelques cris Elle était trop jolie Elle l’est encore aujourd’hui….   Nos regards se sont croisés …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/une-soeur-stephanie-bisson/

Juin 29 2018

Les pas fatigués – fattoum Abidi

Les pas fatigués Je les voyais avancer, Ils sont épaulés Par une béquille dorée.   Ils portaient un âge avancé, Ah ! Le cœur de la silhouette On le sent jeune et engagé, Car son maître est un homme dévoué.   Là ma muse est touchée, Par cette scène d’un temps avancé,  Où la jeunesse adorée …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/les-pas-fatigues-fattoum-abidi/

Juin 28 2018

Le jour où je devins femme – Marie Combernoux

LE JOUR OU JE DEVINS FEMME Le destin voulu que quelques temps après avoir coupé mes longues nattes de petite fille, je devins femme. Je n’avais pas douze ans. Ma grand-mère avait pressenti l’affaire, et bien sûr, comme cela se faisait, ne m’en avait pas dit un mot. J’avais bien vu moi, depuis longtemps, ces …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/le-jour-ou-je-devins-femme-marie-combernoux/

Déc 10 2017

Le vieux chien et les jeunes bêtes – Christian Satgé

Petite fable affable Doux et tendre pour sa maîtresse, Un vieux chien, nourri aux caresses, Passait, dans sa rue, pour gâteux. Aux yeux des jeunes vaniteux De cette urbaine gent canine, Il avait l’humeur féminine, N’ayant pas de crocs incisifs Contre le félin solitaire, N’aboyant pas comme un oisif Contre un plus faible mis à …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/le-vieux-chien-et-les-jeunes-betes-christian-satge/

Nov 07 2017

Mémoires, pages 57 à 60 / 311, – Dominique Capo

Quoiqu’il en soit, ma mère est infatigable. Elle a une énergie incroyable. C’est pour ça que, très vite, quand nous avons passé nos Étés et nos Hivers dans le Doubs, elle aussi nous a emmené en promenade. Son chien boxer en laisse, mon frère à nos cotés, elle nous conduisait chez nos arrière-petits-cousins. Nous avons …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/memoires-pages-57-a-60-311-dominique-capo/

Sep 25 2017

Mémoires, pages 46 à 48 / 311, par Dominique Capo

Ma grand-mère est une nostalgique de ses « Années Africaines ». Autant, j’ai l’impression que mon grand-père a souffert de son retour en France, mais a à peu près fini par réussir à tourner la page, autant ma grand-mère ne l’a pas réellement accepté. C’est pour cette raison – entre autres – qu’elle ne s’est pas véritablement …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/memoires-pages-46-a-48-311-par-dominique-capo/

Sep 20 2017

Mémoires, pages 44 à 46 / 311, par Dominique Capo

Jusqu’à présent, j’ai relaté quelques uns des épisodes les plus marquants m’ayant amené à connaître l’univers des livres dont vous êtes le héros. Dans un autre registre, attardons nous sur un lieu qui m’est particulièrement cher. Certes, les livres dont vous êtes le héros ont eu un rôle déterminant sur ma Destinée. Mais d’autres faits, …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/memoires-pages-44-a-46-311-par-dominique-capo/

Juil 19 2017

Le jardin de ma jeunesse – Eric de la Brume

Quand je me rappelle ma jeunesse je me souviens que j’aimais le jardinage semer et planter des fleurs de toutes sortes J’aimais voir les plantules sortir de terre et croître voir les premiers bourgeons se former et la vie apparaître Le jardin de ma jeunesse est un de mes plus beaux souvenirs j’aimais m’y promener …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/le-jardin-de-ma-jeunesse/

Juil 03 2017

La mer immense de nos rêves – Georges Roda-Gir

Hommage à cette grande figure de la poésie La mer immense de nos rêves C’était hier, tu étais de ceux là, ivre d’adolescence Les roses fleurissaient dans nos bras aimants Et notre jeunesse augmentait notre sang Je décris nos vingts ans,demeure d’ innocence. Deux yeux immobiles et pensifs guettent nos amours incréés; Qu’aurions nous à …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/la-mer-immense-de-nos-reves/

Juin 17 2017

L177 Je ne Dormirais Point – Mamagly (OL.D)

©Je ne dormirais point ©All rights reserved -Mamagly L177(45) (Lettre de Marie-Magdeleine Delabre à son époux)       Je ne dormirais point, non ! Avant que l’heure n’ait sonné Avant que l’heure de ton entrée Ne soit venue en l’horizon Juste une heure de lassitude S’écoulant jusqu’à la minute. L’ennui me gagne d’être étendue …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/l177-je-ne-dormirais-point-mamagly-ol-d/

Mai 21 2017

L386 Paroles d’une Folle – Mamagly (OL.D)

Je M’étais Tuée… ©Paroles d’une Folle ©All rights reserved -Mamagly L385-386(47) (Lettre de Marie-Magdeleine Delabre à son époux ; -Résistante déportée en 1944 à Ravensbruck, Koenigsberg/oder, libérée en 1945) Paroles d’une Folle Le silence a parfois cette odeur de mort qui règne dans les pièces désolées où seule l’ombre d’un jadis erre éperdument. La tristesse …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/l386-paroles-dune-folle-mamagly-ol-d/

Articles plus anciens «

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE