Archives de l’étiquette : invisible

Mar 01 2019

..Est-il possible.. ? – Delloly

  Est-il possible que je Vous revoie au clair de lune près du vieux pont dormant loin des vents mauvais du Temps comme la première fois fil de soie sans un mot d’un soir reposant de nos regards échappés se croisant ? Est-il possible que le Temps cesse de ses pages tournées en tourment à …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/est-il-possible-delloly/

Fév 17 2019

…Ô.. Me suis perdu – Delloly

  Ô.. Me suis perdu sous un ciel durant l’aubade lisant pages de Songe d’une Nuit d’Eté dans la forêt visible de nos songes ; où êtes-vous Muse la nuit de vos Noces du parfum s’endormant invisible. M‘allonge auprès du cèdre à l’ombre du sens qu’il me reste au clair ; réveillez-moi de l’illusion à …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/o-me-suis-perdu-delloly/

Juin 12 2018

Dieu, comment belle c’était l’ange – Contu Aurel

il est difficile de savoir d’où l’ange est tombé (on peut supposer qu’il s’est effondré du ciel!) cependant, il était là au milieu de la route couché sur la chaussée immobile. Les sauveteurs avaient enlevé leurs vêtements blancs, mais l’ange n’avait pas de corps comme les hommes, sous les vêtements ce n’était pas rien, „comment …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/dieu-comment-belle-cetait-lange-contu-aurel/

Jan 19 2016

POEME A L’ABSENT de Armelle BARGUILLET HAUTELOIRE

Ton ombre est restée prisonnière des saules dans la nuit musicale où les ténèbres parlent à mon oreille. Le temps a mis en gerbes ses moissons disjoint les pierres qui jaunissent au soleil. Tout avait commencé, ainsi tout va finir, le vent comme la pluie scelleront en nos mémoires de tragiques espoirs. Nous saurons un …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/poeme-a-labsent-de-armelle-barguillet-hauteloire/

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE