Archives de l’étiquette : hugo

Nov 29 2019

Hugo avait “Didi” et nous avions “Nassi”-Brahim Boumedien

   Qui n’a pas encore en mémoire, le fabuleux poème de Victor Hugo : “Demain dès l’aube”  dans lequel on a l’impression tout à fait au début, qu’il s’agit d’un amoureux qui a rendez-vous avec sa bien-aimée ? (“je sais que tu m’attends”, “je ne puis demeurer loin de toi plus longtemps”) écrivait-il. En fait, il …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/hugo-avait-didi-et-nous-avions-nassi-brahim-boumedien-2/

Mai 29 2019

…Que cette Plume – Delloly

  Que cette plume honorant Hugo guide  mots et pensées à se former sur cette page blanche d’un composer venant de limbes d’un fleuve indigo Elle glisse joliment de l’épaisseur longue et argentée d’un style libre évoquant ce romantisme de la douceur d’un temps, le vôtre Hugo de l’équilibre Imaginer le grand Victor de sa …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/que-cette-plume-delloly/

Avr 22 2019

Notre Dame de Paris – Alan Méryl

A Notre Dame si cher au cardinal Lustiger. Je me souviens d’avoir assisté à une messe à ND et j’ai été impressionné par ce gigantesque encensoir qui se balançait à toute volée de manière métronomique dans la cathédrale, alors je l’ai mis en résonance avec Parsifal et ce bel enchantement du Vendredi Saint. J’ai essayé de décrire …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/notre-dame-de-paris-alan-meryl/

Avr 16 2019

Notre-Dame – Stéphanie Bisson

  Je n’ai pas cru les infos Tellement ça semblait gros Lorsque j’ai allumé la télé Mon cœur s’est crispé Je t’ai vue dévorée Par le feu, par les flammes Le temps s’est arrêté Une douleur dans mon âme Sur mes joues, des larmes ont perlé En pensant à toi et aux pompiers Qui toute …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/notre-dame-stephanie-bisson/

Avr 15 2019

… Esmeralda – Delloly

https://www.plume-de-poete.fr/les-amants-du-parvis-delloly/ . Esmeralda, où êtes-vous en ces flammesvoici qu’une seconde fois se perd votre âmeVictor, revenez de votre chair d’écritureà nourrir notre force à vaincre la courbureÔ quel crim’ que ce feu s’amusant du sacréà Nous jeter aux flôts de larmes nacrées Mes larmes brûlent ce coeur meurtriGrande Dame de mon enfance, du bonheurtoujours, j’ai …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/esmeralda-delloly/

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE