Archives de l’étiquette : heure

Avr 05 2018

l’heure – Laurent Vasicek

L’heure bonheur, là au loin Dans la brume de ton coeur Dans le rêve de mes mots L’heure chaleur, ici et là Dans les vapeurs de ton corps Dans la nuit de mon âme Et puis l’heure décor, un peu plus loin Dans un jour avec toi Dans la lumière de nos deux silhouettes Enfin, …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/lheure-laurent-vasicek/

Fév 07 2018

L’heure bleue “25/07/2014” – Anne Cailloux

Dans le bleu de l’immensité  je cherche cette heure perdue, ce moment d’inattention où j’ai attendu cet homme qui n’est jamais venu.   Je lui aurais offert plus qu’une heure Je lui aurais offert le temps qu’il voulait sans compter.. j’aurais pu lui offrir ma jeunesse j’aurais pu lui offrir mes rires je lui aurait …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/lheure-bleu-25-07-2014-anne-cailloux/

Fév 05 2018

…l’Heure angevine – Delloly

  Angevine devenue tout doucement De fil en aiguille de ce Temps Eternel à se poser quelque part Libre des enfreints d’une enfance d’art Imaginant un Royaume à ses envies Noué autour de mille et une fées jolies Eludant âpres moments dans un monde Dépourvu de mauvaise vie et autre Eclairant sur sa route un …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/lheure-angevine-delloly/

Août 24 2017

Demain, à l’Heure Bleue – Delloly

©2017 – Demain(P) Oliver Delabre Demain aurais-je le Temps De tendre la main à la lune À l’heure bleue opportune Au bord du fleuve loin de la dune Et de Vous en offrir douceur nocturne. Demain aurais-je le Temps De cueillir le parfum de l’impromptu À l’heure bleue de sa venue Sous la brise veloutée, …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/demain-a-lheure-bleue-delloly/

Août 06 2017

Les bruits du silence – Francine BETEILLE

J’aime ce Texte ! 0

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/les-bruits-du-silence-francine-beteille/

Avr 09 2017

À L’Heure Bleue – Delloly

À l’orée du Bois de souvenance Il stoppa son pas au premier cri Lancé du Maître de l’oriflamme Sonnant à toute Gent « Vague à l’âme » Douce apparition de l’heure bleue Grisant frêle Temps à franchir lieue Ô.. moult beaux esprits se pleurent là À conter l’heure d’un tralala Tel oriflamme de Cieux-bonheur Offrant l’instant bleu …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/a-lheure-bleue-delloly/

Mar 04 2017

Ce Matin Attendu – Delloly

Il est un matin, ennuyé de nos chagrins De la nuit calme, osant s’endormir d’enfreints Epuisée d’un Temps, à Nous rechercher dociles Corps embués de Corps,  vibrant de nos cœurs fragiles, Où nous nous embrassions de nos peines. Il est un matin, habitué à cette étreinte Riant d’ondulés, de mains naguère endormies Osant les rimes, …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/ce-matin-attendu-delloly/

Juil 07 2016

Soir se Repose – Delloly

Soir se repose d’un souvenir ancien Au Pays de Toi où jamais ne s’étiole Ce parfum hâlé du matin alsacien Promis au lever de ce corps qui affole Se parfume jour d’espérance lointaine Au Pays de Moi où Toujours je m’éteins Du “Manque” de Vous, d’une vie Ô.. fredaine, Oublié au soir d’un regard incertain …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/trouble-oliver-delabre/

Juin 12 2016

Les Petits Personnages – Delloly

Du haut de la terrasse, Spectacle se dessine ; De petits personnages Se baladant, sans âge  ; Instants qui la fascinent À deviner leurs traces. Du haut de la terrasse, Dame Guipsy, les observe ; Petite chihuahua, Grande, elle parait, là ! Soumettant la réserve Qu’un jour verrait leur face. Du haut de la terrasse, …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/les-petits-personnages-delloly/

Mai 19 2016

Vide Profond – Delloly

Vide profond, votre AbsenceMême d’une heure Ô… triste,Envie folle de partirLoin, nulle part, sans présenceJuste comme un essayisteD’un silence à engloutirAu tréfonds de mes penséesEt Ô… vivre d’insensés ! Vide s’enfuit, moins l’IvresseSouvent pauvre de regard,Se moquant de la tristesseLourde à goûter, sans égardDe la douleur à bannir,De la moquerie à fuir,De l’insensé sans raisonÔ… …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/vide-profond-oliver-delabre/

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE