Archives de l’étiquette : Galaxy

Fév 22 2019

…d’un Air musicien – Delloly

  Ô.. je me souviens d’un air musicien du rendez-vous au Musée Rodin évitant regard du bronze Penseur pour qu’il ne Nous vole ce bonheur Que de Temps prélassé au Jardin à se dire à se taire bord de bassin au secret d’une roseraie de mots doux sentiments au ciel désirs fous Ô.. je me …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/dun-air-musicien-delloly/

Déc 30 2018

…Vous voici – Delloly

  Vous voici venue souriantebord de lac de l’enchantevoyez d’un vent je m’en vante Les larmes du lac se sont tuesdepuis venue d’impromptusdepuis ce regard qui serpentelimbes d’un parfum de Dantede vos mots dits de ces maux lus Vous voici venue souriantebord de lac de l’enchantevoyez d’un vent je m’en vante Le sel de ce …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/vous-voici-delloly/

Déc 23 2018

…juste un Dimanche – Delloly

  C‘était un dimanche sur Quai de métroune station du Sixième comme oubliéedu Temps du Vingtième finissant l’annéeseul me retrouvais, chantonnant “allegro” C‘était un dimanche se lamentant froidd’un pas joliment cadencé un vent de Vousse leva Vous attirant face à face : nousen souriâmes ravis de l’instant Roi C‘était un dimanche avenue Paul Doumerla descendant …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/juste-un-dimanche-delloly/

Déc 22 2018

…le Silence dort – Delloly

  J‘ai froid, les genoux claquent, le silence dort rue de Babylone où personne ne sort les gens dorment il est déjà quatre heures ; au Palace les gens dansaient s’amusaient Vous étiez heureuse belle de vos swings le Monde était fou nous étions beaux un peu îvres de tout et rayonnants Raccompagnée, embrassée Rue …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/le-silence-dort-delloly/

Nov 30 2018

…Vous dirais bien – Delloly

  Ah je Vous dirais bien de me voir demainau bord de draps satin tant parfumés de vôtrepour le plaisir coquin de gestes du divinÔ.. de mes impromptus s’estimant jamais sottes Les matins sans un bruit s’étirent lendemainle Temps de nos soupirs de souvenirs apôtresoubliant les heures de leurs désirs bien nôtresah je Vous dirais bien …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/vous-dirais-bien-delloly/

Nov 27 2018

…Libre à Vous – Delloly

⇓ Libre à Vous de ce quitté au dernier soir de l’été d’un baiser de tourterelle se voulant désenchanté d’un amour réalité d’une saison chanterelle Les  mots comme les fleurs d’été se brisent parfois d’une aile où l’humeur n’est jamais belle libre à Vous de ce quitté Libre à Vous, l’intimité s’est perdue au jeu …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/libre-a-vous-delloly/

Nov 26 2018

…Osez ce soir – Delloly

  Osez ce soir me convier sous la véranda dîner auprès de Vous et causette de nos mots à se prêter lascivement de l’oser d’un Temps Nous contant risette Voyez ! aimons ce baiser tout frais goûtant douce ariette vous l’imaginez paillette osez ce soir me convier Serons tous deux à s’aimer à l’écart d’une …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/osez-ce-soir-delloly/

Nov 20 2018

…Depuis ce soir – Delloly

  Depuis ce soir me déplait le gris matin pourquoi me réveiller d’un bouquet linceul tentant de Vous deviner loin du parfum d’images et de sons vaporeux bien seul les murs empruntés à votre bleu regard d’un murmure pâlissant au fil de l’art Depuis ce soir le masque se dévoile gris trop de votre hâle …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/depuis-ce-soir-delloly/

Nov 19 2018

…Paris, je rêve – Delloly

  Paris, cinq heures du matin fatiguéje dois me lever puisque invitéde ce Réveil ne connaissant le plaisirseulement celui de briser l’avenirde ce Rêve auprès de Vous enfinNous privant de rien ni de fin Paris, six heures du matin fatiguéj’observe depuis un Temps le Réveilimpassible de son indicible éveilléagaçant le regard d’un pénible sommeil ;où …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/paris-je-reve-delloly/

Nov 18 2018

…Mirage d’un Temps.. – Delloly

            Mirage d’un Temps passése noie ce matin embrassédu vent et des pleurs du cielrappelant un séjour au gratte-ciel ;Montparnasse se rappelle de Vousne Vous déplaise de ce Monde de fousde vos chants criant l’espérancede vos mots taisant l’indifférencede vos lèvres réclamant de l’amourde votre regard s’offrant ce jourde votre corps s’entendant au ventde …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/mirage-du-temps-delloly/

Nov 13 2018

…Place du Désir – Delloly

  Sur la place du désir d’un “Vous” se plaisent des mésanges joueuses sautillant picorant Ô de tout volant au moindre vent tel’ boudeuses Vous ressemblant guère chatouilleuses mais belles à suivre tout là-bas là ! quand les amours plaisent soyeuses bord du soleil dansant la roumba Attendre là ! de nos vies fugueuses sautillement …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/place-du-desir-delloly/

Nov 09 2018

…un Vent de l’hiver – Delloly

  Je Vous attends sous un vent de l’hiver mains dans les poch’ Place de la Concorde observant le ciel se nouer en sorte de formes nuageuses sous un air anglais semblerait-il : Ô tout concorde L‘Obélisque me regarde bien fier de paraître grand et d’or il me semble me conviant à goûter la douceur …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/un-vent-de-lhiver-delloly/

Oct 10 2018

…lèvres douces du matin.. – Delloly

  Souvent je te demandais un baiser de ces lèvres douces du matin ; souriant, me disais qu’elles t’appartenaient n’obéissant que légèrement à la quémande restant sauvages juste pour se protéger et s’offrir à l’aimé d’un peu sage à l’instant du tourment au regard Souvent je te demandais un baiser de ces lèvres douces du …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/levres-douces-du-matin-delloly/

Sep 27 2018

…d’un Vent à l’aube – Delloly

Vous rejoins au bout du sentier me déguiser d’un vent à l’aube D’un goût de zéphyr d’eau tiède Vous rejoins au bout du sentier caresser ce corps émeraude gouttelettes roses de l’aube ! Vous rejoins au bout du sentier irons d’un baiser Nous baigner   ©…d’un Vent à l’aube © (P)-15/09/18 à YouC (S rondeau, 8) *You058 …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/dun-vent-a-laube-delloly/

Sep 21 2018

…On se rencontre un jour – Delloly

  …On se rencontre un jour au passage du vent de l’amour rangeant le Temps des amours mortes au fond d’un couloir à portes sans le visiter de crainte d’y rester simplement d’un ordre à souhaiter ne regardant que derrière soi n’écoutant que si peu une voix aimant naturellement un regard battant un cœur sans hasard …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/on-se-rencontre-un-jour-delloly/

Sep 16 2018

…le Silence du manque – Delloly

  Il est évident que le manque se tait au tréfonds de tiroirs sans un seul mais au moindre souffle d’un vent de Nous racontant vent de sable moments fous rappelant dansés de nos baisers sur corps sur lit de mots s’égarant en accords s’étonnant de nos lèvres de gourmandises du désir de profondeurs en abysses …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/le-silence-du-manque-delloly/

Sep 14 2018

…Le Silence de l’âme – Delloly

  Tu t’en vas ce soir ma douce chérie Non, ne pleure pas ! Ce que tu m’a appris de ton âme généreuse nourrissant mon regard je l’enseigne de ma voix de ce gestuel comme le tien de mon cœur aux aimés qui osent m’observer, m’écouter désirant partager la beauté du cœur auprès de l’âme …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/le-silence-de-lame-delloly/

Sep 07 2018

…autour d’un Café – Delloly

©Oliver Delabre–   Ô.. je me souviens de votre venue un matin gris soumis à l’abandon autour d’un café amer d’un soupçon ; je Vous ai remarquée quoique inconnue comme attrapé dans un filet sans peur comme un papillon subjugué par… fleur telle une étoile grisant le sublime telle une agate se voulant divine m’invitant …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/autour-dun-cafe-delloly/

Août 03 2018

…Impromptu rose rouge – Delloly

  Elle ne portait qu’une robe rose rougeau soir du rendez-vous du songedélicate suivant l’élancé du corpscomme conviant un regard pour accordsà ses lèvres roses d’un voyageparfumant le couchant du mariage Mariage de l’instant et de l’offrandedonnant raison au soir goût d’amanded’un Cabernet d’Anjou scintillantséduisant pupilles de l’osé frétillantdu délecté de cligner paupièresau lit rosé …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/impromptu-rose-rouge-delloly/

Août 01 2018

…mots d’une page – Delloly

Tournant la page nonchalammentde l’espoir à lire autrementElle s’aperçut de l’inexistencede sons et mots teints d’évanescence Que devait-elle imaginer au soirpour remplir sa page d’un ivoirebordant la mémoire de ses limbesmarqués d’instants de vie comme timbres La plume et bout de doigts d’un peu d’encres’adoucirent un Temps d’être le chantredes mots et des rimes d’une …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/mots-dune-page-delloly/

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE