Archives de l’étiquette : froid

Sep 23 2018

Ombre et Lumière – Marie Combernoux

OMBRE ET LUMIERE Sur le sentier, devant nous, nos ombres s’allongeaient au fur et à mesure que nous avancions et que la lumière du jour baissait. Ce matin, quand nous marchions côte à côte, nous étions tout petits, invisibles à nous-mêmes, notre ombre n’existait pas encore. Et puis, tout doucement, elle est arrivée, minuscule tâche …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/ombre-et-luliere-marie-combernoux/

Sep 08 2018

Voici l’hiver – Daniel Marcellin-Gros

Voici l’hiver…   Voici l’hiver bourru en sa parure blanche, La neige envahit les plaines et les coteaux Les oiseaux apeurés sautillent de branches en branches, La bise à mes volets, chante son lamento!   Près de l’âtre ardent, où ronronnent mes chats, Mes rêves indicibles en lambeaux s’effilochent! Tout comme un vieux qui chique …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/voici-lhiver-daniel-marcellin-gros/

Août 21 2018

Voyage dans la froidure – Marie Combernoux

Voyage dans la froidure A Athènes, j’ai cherché en vain une fontaine A Séville, j’ai trouvé l’ombre d’une charmille A Grenade, je me suis écroulée sur l’Esplanade A Rome, je me suis abritée sous la colonne du forum A Taroudant, j’ai pris un bain de vapeur bouillant Maintenant je veux du froid, du froid, je …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/voyage-dans-la-froidure-marie-combernoux/

Juin 23 2018

Oh mon joli pays! – Daniel Marcellin-Gros

Oh mon joli pays!   Oh mon joli pays! mon beau pays de neige! Tu résonnes en mon cœur comme un hymne à l’amour! Te chanter, te louer, m’est comme un privilège, Et je vis près de toi mes ultimes beaux jours!… Tu sais te montrer rude à tous ces gens qui t’aiment, Tu es …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/oh-mon-joli-pays-daniel-marcellin-gros/

Mai 23 2018

…Vingt-huit jours – Delloly

*05/28   Vingt-Huit jours de solitude grise et détresse vingt-huit jours vêtus simplement de l’angoisse pourtant jamais je le sais Vous ne reviendrez parmi Nous quoique en l’âme  le souhaiterais Vingt-huit jours et toujours là-bas vous sommeillez en blanche Demeure des oubliés du Cœur parfumé du froid sans âme maîtrisant l’odeur ; vivement le choix du jour …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/vingt-huit-jours-delloly/

Mai 19 2018

…Soir de décembre – Delloly

*01/28 Soir de décembre Te voici parti pour un Monde inconnu ……vingt jours d’un espoir à te revoir à te retrouver comme avant ; Te voici parti sans un mot de voix ……un je ne sais quoi t’a enlevé t’écartant de la Route de l’Amour délaissant main tendue à Vous sauver Soir de décembre Te voici …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/soir-de-decembre-delloly/

Avr 03 2018

Le silence de la nuit- Fattoum Abidi

Le silence de la nuit   Le silence de la nuit Porte la robe de l’humidité, La température baisse ses degrés, Et le corps fragile tremble.   Sous les ailes nocturnes Tournent les aiguilles précipitées, Dans l’ombre les heures filent vite, Et les oiseaux rebelles dorment perchés.   Sur la terrasse de la destinée Posent …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/le-silence-de-la-nuit-fattoum-abidi/

Avr 01 2018

…vagues du Temps – Delloly

Il vire au mauvais LeTemps que d’heures oubliées et même abandonnées de leurs parfums s’en allant autre part séduire autrement sans nuire Vous laissant plonger dans l’impatience un puits où se meurt l’Espérance de recouvrir ces souvenirs se greffant à d’autres soupirs comme au bord d’un chemin observant un vieux moulin brisé au vent des …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/vagues-du-temps-delloly/

Mar 24 2018

…les Galets bleus – Delloly

Brisant la glace de sa blancheur d’un jeté de galets bleus vous observiez l’eau se reformer d’une fine couche d’un sourire comme rassurée de cette légère blessure vite oubliée ressemblant à l’émotion du jour passé s’évanouissant de son regret miroité Contant cet instant comme exceptionnel de votre enfance vous en aviez guère le souvenir hormis …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/les-galets-bleus-delloly/

Fév 08 2018

…Sublime hiver – Aldrick Le Mat

En hiver gèle la goutte Tombant à pic, le cou givré. Dans le froid vide, à l’écoute De l’alizé qui la ferait trembler   Comme cristaux de stalactites Bien civilisés des grottes, gouttes… Ô lac entier qui grelotte L’attente du printemps, chauffant de vie   Ô fleur de glace morfondue Le frimas frémit à l’aube …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/sublime-hiver-aldrick-mat/

Fév 01 2018

… joli Mois de l’Hiver – Delloly

Janvier, joli mois de l’hiver annonçant d’un “enfin” : heures ; celles sonnant bas les froideurs Ô d’un bientôt offrant ce jour du printemps puisque le soleil brille un peu en Pays de France nous permettant l’heur’ d’oubliance bien sûr souvent les pluies étonnent à l’anglaise ou en sérénade jusques à bannir la balade puisque …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/joli-mois-de-lhiver-delloly/

Jan 13 2018

Entre frissons et émerveillement – Fattoum Abidi

Entre frissons et émerveillement Le corps bascule, entre froid et chaud Le temps fait subir ses émotions, Aux corps du temps la température joue. La silhouette  a froid, elle  cherche Le soleil, qui  se fait rare, La lumière se filtre rare sur le tapis de l’espace, Les tripes du corps vibrent aux caprices. La chair …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/entre-frissons-emerveillement-fattoum-abidi/

Déc 12 2017

Dans la manche de la nuit – Fattoum Abidi

Dans la manche de la nuit Vibre l’amour du rêve, Le temps porte sa cape, Le froid ennuie. Les dents de la nuitée claquent, La gencive pince, La trame de la bouche Tremble de souffrance. Le froid tord Les pleurs de la neige, Qui habitent dehors, Les sans abris sont au bord de la mort. …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/manche-de-nuit-fattoum-abidi/

Mai 19 2017

Parfum de Pluie – Delloly

Il pleut : les oiseaux se cachent des larmes D’un ciel lamenté et manquant de charmes Oubliant le Temps des fleurs et parfums Qu’il se doit en Mai nous offrir d’embruns ; -Des embruns si fins Ô.. charmant vos heures De leurs flâneries recherchant douceurs ; -Douceurs grisantes s’offrant au regard De votre Prince Vous …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/parfum-de-pluie-delloly/

Fév 10 2017

…à l’Ombre d’un chêne – Delloly

Au bout du chemin bordant l’horizon Un dolmen s’endort à l’ombre d’un chêne Guettant le passant cherchant l’oraison En son tumulus d’essence érogène Il tremble de froid en cet hiver bleu Souffrant Ô.. des vents se faufilant mornes En son home gris brisant le tonlieu Arasant âmes d’un Temps de leurs dogmes Ô.. même l’effraie …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/a-lombre-dun-chene-delloly/

Jan 18 2017

Raison de l’Horizon – Delloly

J’ai miré l’horizon Parfois voilé de mouettes rieuses Oubliant leurs ailes : Ô.. déraison De ces moments frisant idées anxieuses À ne plus percevoir Le doux miroir se prétendant le Vôtre Au firmament de cette Gent apôtre Comme se moquant… la raison du soir À Vous espérer douce Là ! de votre frimousse. J’ai revu …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/raisons-oliver-delabre/

Nov 16 2016

Frêle Manteau – Delloly

Sous frêle manteau, se cachait le beau frisson D’être réchauffé auprès de la cheminée, Celle d’autrefois : la romance raffinée De beaux incertains, d’un jour sans contre-façon ; L’âpre caressé, débarrassé de sa Vie Lamentée d’hier, lui soufflant demain d’envie. Instants envolés s’invitant de doux frôlé
 Au détour lancé, d’une feuille séductrice
 Quittant sa branche, …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/frele-manteau-oliver-delabre/

Nov 15 2016

Nuit Ambrée – Delloly

  Je Vous ai attendue ce divin soir Au bord du cours d’eau à jeter regard Au fil d’une eau froide de fin automnale Parcourant l’âme d’envie matinale. Je Vous ai attendue ce divin soir Où feuilles s’abandonnaient, fatiguées À décorer le plan d’eau d’un bonsoir Et me patienter de vaines idées. Je Vous ai …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/nuit-ambree-delloly/

Nov 13 2016

Fait froid – Michel Laboureau

fait froid, suis gelé, vais rentrer sous ma  couette, c’est plus chouette par ces temps de disette ma chère Odette . Te dis : à plus tard sans mes tetards de fetards en retard près des barres à bars! J’aime ce Texte ! 0

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/fait-froid-michel-laboureau/

Juil 10 2016

Larme au Miroir – Delloly

Ô.. matin, que lui avait-elle fait ? Surprise de se réveiller seule Au creux de ce lit froid nu d’effet Juste perlé d’une larme aveugle Un regret vint de cette aigre larme Versée au miroir ! : l’avait brisé Du flot matinal des pleurs de l’âme ; Ne pouvait plus l’observer blasé Ce miroir était …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/larme-au-miroir-delloly/

Articles plus anciens «

« Articles plus récents

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE