Archives de l’étiquette : Francis Jr

Sep 14 2019

…Cinq Ans.. c’était Hier – Delloly

. Cinq ans, puisque l’amour s’en est allé ce jour Dix Janvier, me rappelle outre-tomb’ je reviens Vous conter cher frère des moments parisiens Cinq ans, c’était hier ce jour de Mise en bière le temps a soupiré de ce parfum jeté délaissant les vivants du demain projeté Les maux se sont tassés sous un …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/cinq-ans-cetait-hier-delloly/

Sep 13 2019

…Trace de Quatre ans… – Delloly

. Dix Janvier, la pensée pour Vous mon frère de traces de Vie trépassant les ans sans que l’on puisse changer sombre Terre de ce parfum amer sonnant les ans Quatre ans déjà, quatre ans à ne rien dire au vent parisien paradant sans fil chaque jour qui s’enfuit la nuit à lire autre oeuvre …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/trace-de-quatre-ans-delloly/

Sep 11 2019

…Mon Dieu… dix-huit ans – Delloly

. Mon Dieu, dix-huit ans de pensées au Cielsans contre-façon parfois d’un goût de field’autant en ce temps gris où je traînesur une jambe tel un flamand en peine Mon frère qui tant manquez à ce Cielavez sans doute constaté ce petit dramedu sept mai deux mille deux superficiel où votre frère a goûté au gris …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/mon-dieu-dix-huit-ans-delloly/

Sep 10 2019

…La Passerelle du 1er mai – Delloly

. Voici déjà une grise semaine que point d’écrit s’est tâché d’encre sur ce recueil au soupir de traîne comme un besoin de le laisser à son ancre Un premier mai pauvre de Gent et liesse un premier mai parisien jouant tristesse se passant morne tel infirme de vivance stoppée de votre amère évanescence et …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/la-passerelle-du-1er-mai-delloly/

Sep 09 2019

…Ô.. Quinze ans ! – Delloly

. Quinze ans ! déjà cinq ans le Père s’en est allé ne Vous demanderais si vous l’avez croisé d’outre-tombe et d’ailleurs, peu m’importe il est tard la convenance est morte et vaine du hasard Comment Vous le dire au firmament de pensée Tous Deux êtes partis comme l’hiver se meurt de mille odeurs de …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/o-quinze-ans-delloly/

Août 24 2019

…L’Aquarium – Delloly

. Vingt juin, mon petit frère abandonnémême ton brochet s’en est hélas allédans l’aquarium faute d’une pompe arrêtéejugée trop bruyante de l’oubli de penserque je m’étais attaché à ce Seigneurmarquant une présence, un petit bonheurlors de mes passages en Demeure d’Yzejusques à lui fournir quelque gourmandise Mon cœur a pleuré de cette sotte négligencepeu de temps …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/laquarium-delloly/

Août 19 2019

…Deux Ans – Delloly

. Deux ans, instant funeste me promène près de Montparnasse Ô.. ne m’y rends plus sur la place funêbre trop d’âmes m’observent du silence plus une larme n’ose choquer cette Terre qu’irais-je y faire à franchir les allées à Vous chercher étendu sous la pierre il y a vingt mois je m’y perdais comme poussé …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/deux-ans-delloly/

Juin 15 2019

…Bien avant.. (part A) – Delloly

. ♥Bien Avant (A) Sur la Route d’Obterre ♣(B) Bord de l’étang d’Obterre ♣(C) Retour en la Demeure d’Yze ♣(D) Au soir en la Demeure d’Yze ♣(E) (le lien E, sera visible le 20/09 )   Bien avant que l’aube ne se lève nous étions les trois frères, assis en cuisine pour ce petit-déjeuner de l’heure …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/bien-avant-part-a-delloly/

Avr 17 2019

…Tant de Temps – Delloly

. Tant de temps, me dois-je de préciser depuis ce jour, j’ai oublié de compter comme les heures s’écoulent de cesse tel un manque d’en comprendre l’ivresse non de l’absence mais de l’heure ne s’épuisant jamais en demeure Père, Mère, Soeur et Vous mon Frère je n’ai plus de place en ce coeur misère pour …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/tant-de-temps-delloly/

Avr 10 2019

…C’est l’Heure – Delloly

. C‘est l’heure de Vous dire adieu de tous ces sentiments inutiles d’un jamais à rallumer ce feu d’images devenues bien futiles C‘est l’heure d’effacer ce souvenir pesant aux matins de ses traces soupirant du manque de l’avenir à côtoyer ensemble vaines audaces Ce Dix Avril se meurt de l’absence depuis quatre ans n’existant plus …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/cest-lheure-delloly/

Avr 09 2019

…Le Repos de votre Âme – Delloly

. Le repos de ton âme au mat’ du sommeil guère endormi m’assaille de questions d’amertume me séparant d’un ami L‘ai nommé Dix Janvier ce repos de votre âme ne désirant t’énerver à revivre drame de ce tourment ne servant plus à rien du fil d’ariane loin du soleil parisien Pourquoi devrais-je te nommer Francis …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/le-repos-de-votre-ame-delloly/

Mar 29 2019

…Long d’un Soir – Delloly

  Les Ténèbres,  les entrecroise long d’un soir Quai de la Rapée, au sortir du miroir miroir d’eau que j’ai cherché à reconnaître me prêtant au jeu,  cet irisé de l’Être attendant une main de Vous à se revoir Que vais-je faire au lendemain du silence puisque ne Vous ai entr’aperçu ce soir me tendre …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/long-dun-soir-delloly/

Jan 10 2019

…Miroir d’une Vie… – Delloly

  Miroir d’une Vie au Dix Janvier depuis ce vent de Vous se baladant fil de l’épée des heures s’écoulant au saccadé de jours et mois défilant du regret de ne pouvoir les partager comme ces gouttes d’eau comme pleurant sur ce visage se cachant du voile de l’absence négligeant toute parabole… Ces gouttes d’eau dégoulinant …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/miroir-dune-vie-delloly/

Jan 07 2019

…ce Vent, parfois.. – Delloly

Où êtes-vous mon Frère en cette heur loin du froid abonné fond de ce cœur ; déjà neuf mois que je reste sans nouvelles certes il n’est guère possible d’en recevoir Vous qui demeurez allongé dans le noir loin de ribambelle de femmes juste “belles” Je suis ce Vent parfois glissant long de Seine scrutant vague de votre âme …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/ce-vent-parfois-delloly/

Déc 06 2018

…si Loin déjà – Delloly

    Déjà trente-quatre ans que nous nous sommes aimés loin des vents qui ont suivi .. rires qui ont survécu .. rêves de leurs dérives .. amours à se présenter .. balades au pays d’Yze .. sorties parisiennes .. larmes à se sécher loin des cœurs à s’écouter . Déjà trente-quatre ans que nous nous …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/si-loin-deja-delloly/

Oct 24 2018

…sur belle Gartempe – Delloly

1-Dès l’aube d’un jour de juillet repoussant le sommeil d’un bâillement face au bol de lait chaud du matin d’une habitude sans autrement deux frères s’affrétaient pour une pèche à la surprise sur belle Gartempe Tous deux s’observaient un peu tiraillé quoique ravis de cette jeune escapade tant projetée de promesse d’une balade la veille à préparer …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/sur-belle-gartempe-delloly/

Oct 15 2018

…Soirées à l’Escurial – Delloly

  Vous-souvenez-vous boulevard Saint-Germain au Café l’Escurial de ces rendez-vous face à  Rue du Bac et son chic incertain ; vous aimiez le blue-lagoon d’un entre-nous Parfois au soir d’un vendredi écoutions morceaux de jazz blues et autres partitions les chantonnant d’un murmure aimant en rire souvent joués au piano grisant l’admire De même à l’étage assis …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/soirees-a-lescurial-delloly/

Sep 11 2018

… l’Enfant et les papillons – Delloly

  1–Enfant il jouait d’un filet à papillons pour les caresser ces jolis chanteurs leurs chuchoter rêves de ses bonheurs les envolant d’une joie de ses mains haut vers le ciel de secrets de ses rêves sous le rire d’un père glissant une larme Enfant il jouait d’un filet à papillons souvent avec deux frères …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/lenfant-et-les-papillons-delloly/

Août 09 2018

…immuable jour indicible – Delloly

Apostrophe 1 Dix avril immuable jour d’une existenceil semble bien pourtant morne comme inutileet violent à la fois Nous rappelant l’absenceNous oppressant l’instant grisé d’un vide grisd’autant sous cette pluie penchée et incessanteprivant l’esprit de ses évasions un ailleurs ;déjà hier sur la grise route de Parisau volant ramenant parents et quelques autrestous endormis sur …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/immuable-jour-indicible-delloly/

Juil 02 2018

…au Jardin…traîne l’oubli (èpilogue) – Delloly

EPILOGUE Au Jardin des Tuileries je traîne l’oubliles moineaux m’ignorent comme le chabliscommandé et si peu goûté de sa saveurl’amertume se glissant lasse d’une humeurvagabonde éprise de son Passé laissélissant d’un abandon ce lamento posé Samedi s’annonce parisien sans remordsd’être auprès de Parents vivant sous pseudo tortspréférant converser autrement que d’ivresseau bord de la Creuse …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/au-jardin-traine-loubli-epilogue-delloly/

Articles plus anciens «

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE