Archives de l’étiquette : fontaine

Oct 24 2019

Régalade – Christian Satgé

Cycle pyrénéen   Bec ouvert, du bout des lèvres, du bon du cœurQuand je le peux, je bois à toutes les fontaines Comme je fais à une cruche, du moins certainesD’ici qui se donnent sans qu’on les tête en chœur.Il en coule une onde d’ambre et de lumière,Nimbée du verre translucide de notre air,Une fraîcheur polie …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/regalade-christian-satge/

Juil 08 2019

La fontaine enchantée – Beaujean M.France

Je n’ai jamais vu de fontaine aussi jolie Majestueuse en albâtre, ornée d’un musicien Sur un piédestal, qui luisait sous le soleil tunisien Mais qui aurait pu être installée en Italie. Mais que se passait-il, à la tombée de la nuit, Lorsque tout ici bas était endormi? On entendait une douce mélodie Sortir tout à …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/la-fontaine-enchantee-beaujean-m-france/

Nov 02 2018

dans une rue discrète – Georges Cambon

Dans une rue discrète du vieux Monestier Tout est douceur aux pas du muletier. Oh ! Belle endormie qui rêve  au vent léger Tu méprises tantôt, un vénérable étranger !   Le fleuve a depuis longtemps perdu la trace D’une silhouette émouvante toute de grâce. J’ai quitté l’enfer déprimant  de la ville polluée Où meurent des amants …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/dans-une-rue-discrete-georges-cambon/

Sep 26 2018

La fontaine est tarie… – Guillaume Aatira

La fontaine est tarie, taris ces sons lointains D’eau comme des sifflets d’oiseaux. Plus de fraîcheur douce Dans l’air du soir. Jamais plus une telle source N’embaumera nos plaies aux neiges du matin.   La fontaine est tarie, mais nos yeux sont pleins du sel de nos larmes à l’incessante course. Les pluies n’amènent plus …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/la-fontaine-est-tarie-guillaume-aatira/

Sep 15 2017

Douce Convoitise – Delloly

Chaleur étant, prenons le Temps de rir’ Assis sur le rebord de la fontaine ; Bois ces mains, remplies d’eau à rafraîchir Le visage rosé pour qu’il m’entraîne. Ô.. qu’il est coquin ce Vulcain rêveur, Il tourne et tourbillonne à Vous chérir M’ignorant çà et là d’un vol moqueur Se posant sur l’épaule d’un soupir. …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/douce-convoitise-delloly/

Jan 07 2017

Les Amants… d’un Regard – Delloly

Ils s’aimaient déjà, au premier regard, Celui de l’osé parcourant les limbes D’images ailées libres du hasard Graciles d’envies jalousées d’Olympes L’heure du plaisir à se découvrir Vibra leurs yeux oubliant l’éthique D’un beau Rendez-vous à se convenir ; Unique il était ce soudain épique Même leurs amis parurent éteints De l’Aura du Temps humant …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/les-amants-dun-regard-delloly/

Avr 07 2016

Doux Espoir – Delloly

L’amie Luciole, éclaire-moi Comme cet hier : étais ma foi, J’ai tenté cette nuit de t’aimer, Tout est sombre sans ce parfumé Que tu livrais d’un regard pensé Dès que belle-lune se froissait. C’est le Printemps : tu n’oses encore Réfléchir d’une douce lumière La pénombre brisant l’inaccord De l’échancrée perdue écuyère Fascinant cette robe …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/doux-espoir-delloly/

Jan 23 2016

Aux Tuileries – Delloly

À l’Orient Parisien d’une Fête oubliée Se noya souvenir choyé d’Amants vêtus De mots tout en prose, au Jardin des statues
 Où même Mercure semblait s’y ennuyer. Pourtant Nuit étoilée brilla chaque invité De fragrances choisies de ce dernier Eté Où la fleur de l’Aimée est frisson approuvé D’Amours tant murmurés en un recoin caché. …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/aux-tuileries-olivier-delabre/

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE