Archives de l’étiquette : famille

Août 04 2019

À ton nom – Dorian Bilquart

On ne peut guère mettre le temps sur pause,Mais l’on se revigore en rêvant toujours,Grâce à quelques sentiments de velours,Mais aussi grâce à quelques textes en prose. C’est en rêvant que nous te voyons,C’est en rêvant que tu nous donnes un peu d’amour.Dans les grands océans d’illusions,Dans une tendresse infinie, dans un éternel séjour. Tu …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/a-ton-nom-dorian-bilquart/

Juin 28 2019

Son doux silence – Dorian Bilquart

Elle écoute des yeux, dans un monde sans bruit.Elle lit sur les lèvres, ce que je pense tout bas.Puis enveloppe et caresse les mots, que ses oreilles n’entendent pas.Mais chasse ses démons noirs lorsque le jour souris à la nuit. Au hasard d’un regard qui transperce mon cœur,Je ne veux voir le reflet de mon …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/son-doux-silence-dorian-bilquart/

Juin 15 2019

…Bien avant.. (part A) – Delloly

. Bien avant que l’aube ne se lève nous étions les trois frères, assis en cuisine pour ce petit-déjeuner de l’heure divine nous en connaissions son privilège pour ces vingt-deux kilomètres à vélo que nous devions parcourir assez tôt Obterre et son étang, devions les surprendre comme leurs carpes, locataires à prendre ; aussi se …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/bien-avant-part-a-delloly/

Juin 05 2019

…Ô..j’ai fait un Rêve – Delloly

1–J‘ai fait un rêve la nuit du brouillardnombreux se croisaient, se reconnaissaienten Demeure d’Yze et du frêle hasardd’un Temps sans heure où ils s’évanouissaientces sentiments gris souffrant du poignard Quel est ce rêve se privant du Tempsconviant l’espace à rejoindre gensde leur habitude à courir le Mondeloin de Vous, Yze, ne connaissant l’ondeque vous émanez …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/o-jai-fait-un-reve-delloly/

Mai 17 2019

…Le Dîner du Soir – Delloly

01-Dix-sept heures, le temps passe vite la maison d’Yze fredonne de paroles que disent-ils ? Je pose les clefs sur le meuble dans le salon les parents papotent les frères et soeurs délibèrent de rien que je ne connaisse, traversant le salon leurs enfants s’amusent, au bas de l’escalier le ciel est gris, pourtant c’est …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/le-diner-du-soir-delloly/

Mai 16 2019

…Floraison – Delloly

. Ô j’ai fini par accepter l’idée que vous étiez partie fleurir une Terre ignorée de l’Univers, de son atmosphère inconnue de mon existence iodée Pourtant des années durant, la question à connaître en tout lieu la déraison de cet impromptu lointain pour une île a conté, de soubresauts, la Vie du fragile Les souvenirs …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/floraison-delloly/

Avr 17 2019

…Tant de Temps – Delloly

. Tant de temps, me dois-je de préciser depuis ce jour, j’ai oublié de compter comme les heures s’écoulent de cesse tel un manque d’en comprendre l’ivresse non de l’absence mais de l’heure ne s’épuisant jamais en demeure Père, Mère, Soeur et Vous mon Frère je n’ai plus de place en ce coeur misère pour …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/tant-de-temps-delloly/

Avr 10 2019

…C’est l’Heure – Delloly

. C‘est l’heure de Vous dire adieu de tous ces sentiments inutiles d’un jamais à rallumer ce feu d’images devenues bien futiles C‘est l’heure d’effacer ce souvenir pesant aux matins de ses traces soupirant du manque de l’avenir à côtoyer ensemble vaines audaces Ce Dix Avril se meurt de l’absence depuis quatre ans n’existant plus …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/cest-lheure-delloly/

Avr 09 2019

…Le Repos de votre Âme – Delloly

. Le repos de ton âme au mat’ du sommeil guère endormi m’assaille de questions d’amertume me séparant d’un ami L‘ai nommé Dix Janvier ce repos de votre âme ne désirant t’énerver à revivre drame de ce tourment ne servant plus à rien du fil d’ariane loin du soleil parisien Pourquoi devrais-je te nommer Francis …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/le-repos-de-votre-ame-delloly/

Mar 29 2019

…Long d’un Soir – Delloly

  Les Ténèbres,  les entrecroise long d’un soir Quai de la Rapée, au sortir du miroir miroir d’eau que j’ai cherché à reconnaître me prêtant au jeu,  cet irisé de l’Être attendant une main de Vous à se revoir Que vais-je faire au lendemain du silence puisque ne Vous ai entr’aperçu ce soir me tendre …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/long-dun-soir-delloly/

Jan 15 2019

…Jour d’un Parjure – Delloly

1-Ô..Toi ! que j’ai tendrement aimé un Temps humain paraissant trop court souvenances parfois m’envahissent de vos souffrances suivant une maladie  tant et tant combattue d’un diagnostic auprès de patients réclamant sentiments  où toujours preniez le Temps de Vous comprenant la détresse de la famille comme celle d’un corps demandant paix et mots rassurant l’instant évitant …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/jour-dun-parjure-delloly/

Déc 15 2018

La chaîne – Michel Granier

Tous ceux qui sont partis et qui ne sont jamais revenus, Tous ceux qui sont partis et avec qui j’ai vécu, Ceux que j’ai moins connus et qui laissent des traces, Ceux les très Chers qui ont emportés avec eux une partie de moi même.   La chaîne familiale a perdu ses maillons, Et le …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/la-chaine-michel-granier/

Déc 07 2018

La vacherie – Christian Satgé

Petite fable affable   Dans l’étable on est prêt, las, à se battreTant on se lasse de toujours débattre :Un taurillon tout neuf et Maître TaureauEn seraient presque venus aux cornesCar notre jeune envieux criait haroSur le vieux à jêun, dont l’œil noir est morne.Déjà de noirs sabots raclaient la pailleTant était insolente la marmaille,Pourtant …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/la-vacherie-christian-satge/

Oct 05 2018

… Suis venu malgré Moi .. – Delloly

  1-Il est tard à Montparnasse je suis venu d’un charmant composer ce fier moment Je suis venu malgré moi auprès de la tombe grise Vous revoir dernière fois un soir d’automne de mise Je ne Vous imaginais si pâle de couleur pierre ivrant le silence en Terre brusquant le vent du mauvais Ô.. quelques …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/suis-venu-malgre-moi-delloly/

Oct 01 2018

Papa – Stéphanie Bisson

Papa Aucun homme à ce jour Ne provoque autant d’admiration et d’amour À chaque chute, à chaque pas Toujours pour moi tu es là… Bourru et râleur Mais aussi tout en douceur !! Lorsque dans tes bras je me blottis Mon soleil intérieur reprend vie. On arrive parfois à s’engueuler Mais qu’il est bon de …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/papa-stephanie-bisson/

Sep 14 2018

Portrait de famille – Maxime L.

Premier tableau mon paternel Mon amour pour lui est plus qu’éternel Il sait être sévère et drôle quand il faut Malgré tout je lui pardonne ses défauts.   Deuxième tableau, un air de maman Cette femme sans qui ma vie serait néant Sans elle ce monde serait bien triste Et moi je serais moins altruiste. …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/portrait-de-famille-maxime-l/

Août 18 2018

Une soeur – Stéphanie Bisson

Une sœur   Dans mon cœur il y a ma sœur Elle en connait tous les bonheurs Sait en guérir tous les malheurs Tous les jours et à toutes heures   Elle est entrée dans ma vie En poussant quelques cris Elle était trop jolie Elle l’est encore aujourd’hui….   Nos regards se sont croisés …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/une-soeur-stephanie-bisson/

Août 16 2018

…Oublié.. un peu …- Delloly

Vous m’avez oublié.. un peuembarrassé de la Vie qui courtcelle amenant soupirs et angoissescelle qui Nous a vus naîtreun jour un mois une annéedu plaisir de metre au Mondela vie la voir grandir et aimerdu plaisir de croire à l’espéranceque cette vie naissante ressembleà vos rêves d’un Temps de légendesapprises retenues déshabilléesde leurs déconvenues donnant …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/oublie-un-peu-delloly/

Août 09 2018

…immuable jour indicible – Delloly

Apostrophe 1 Dix avril immuable jour d’une existenceil semble bien pourtant morne comme inutileet violent à la fois Nous rappelant l’absenceNous oppressant l’instant grisé d’un vide grisd’autant sous cette pluie penchée et incessanteprivant l’esprit de ses évasions un ailleurs ;déjà hier sur la grise route de Parisau volant ramenant parents et quelques autrestous endormis sur …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/immuable-jour-indicible-delloly/

Juil 15 2018

Un moment de joie – Lazhar Djaballah

Un moment de joie.   Toute ma famille,tous nos amis La joie nous a submergés Ces derniers jours de mi-juillet. Deux familles se sont réunies. Mon neveu avec sa fiancée Se sont légitiment mariés. On a chanté,dansé,applaudi. Durant le mariage qu’on a célébré. Les nouveaux mariés ont été félicités On leur a souhaité un mariage …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/un-moment-de-joie-lazhar-djaballah/

Articles plus anciens «

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE