Archives de l’étiquette : draps

Sep 16 2019

…D’allure Septième – Delloly

. Rappelez-vous, dessinions l’original sous la brise de vagues sur l’océan Nous entraînant au large du corail allongés sur ce lit tout en éventail les draps se nouant à ce doux roman Rappelez-vous, rires décoraient  ces murs sous des vents apparents soufflés de nos mains se donnant, se démêlant baisers carmins se grisant d’ombres aux …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/dallure-septieme-delloly/

Déc 29 2018

…sous les draps du Secret – Delloly

Glissons-nous sous les draps du secretce soir encore une fois d’inventeplaisant aux regards à se cherchermouvements de corps et murmurermots interdits pouvant étonnermond’ de la nuit d’un Temps qui s’évente Osons de ces mains Nous raconterdéhanché de vagues douce pentela mélodie d’un Temps qui enchanteglissons-nous sous les draps du secret Défaisons les nœuds divin goùters’amusant …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/sous-les-draps-du-secret-delloly/

Déc 19 2018

La cueillette nocturne – Kamel usbek

j’irai cueillir les fruits dans mes rêves, Suspendus aux branches sans goût, ni sève. Sous la grisaille des nuits gelées par mes soupirs, L’obscurité se tord et respire. Des rêves nus, sans couleur, ni odeur, Ces fruits mûris par la froideur. De ma mélancolie flageolante, Ma compagne, mon insolente. Avide de mon temps nocturne, Glanant …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/la-cueillette-nocturne-kamel-usbek/

Oct 25 2018

Providence… -Jeanine Chatelain

Providence . Mon tendre amour, ma divine providenceProvidence de Dieu, et toi dans ce matin,Matin bleu qui se lève, sur un lit de satin,Satin des draps défaits, où l’amour danse,Danse sensuelle, de deux corps enroulés,Enroulés autour de voluptueux cordages,Cordages de la passion, avec toi je voyage,Voyage sur les vagues, de notre intimité ,Intimité de l’être, …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/providence-jeanine-chatelain/

Oct 14 2018

Lumière D’or..- Jeanine Chatelain

La fièvre jaune de Turner. Lumière D’or. Soleil, quand tu te lèves, dans l’aube rougissante,Sur les crêtes des vagues , l’écume se charge d’or,Ramenant les bateaux , sous les draps de l‘aurore,Qui tombent sur les eaux, sa lumière chatoyante , Le ciel s’embrase, faisant des arabesques boréales,D’un voile mordoré chassant les ombres mortifères,La lumière devenue …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/lumiere-dor-jeanine-chatelain/

Oct 27 2017

D’un Matin de Vous – Delloly

Solitude enfouie d’un matin de Vous Je Vous regarde Vous dormez bien seule Depuis des heures assis respirant Vos songes de nuit oubliant votre Être Délaissant l’âme de ce compagnon Vous aimant le jour Vous croquant la nuit Vous redessinant en limbes de ce toujours Solitude enfouie d’un matin de Vous Je Vous regarde Vous …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/dun-matin-de-vous-delloly/

Déc 21 2016

…Tendre les yeux… – Delloly

Tendre les yeux sur ton sommeil D’une aurore de fièvre, née Ô.. d’une envie de destinée À belle aube où chante l’éveil De ce rêve aimé à minuit Bordé de nos jeux d’avant-nuit, Où éblouis, nous nous blottîmes D’un épanoui sentiment, calme Et parfumé de douce gamme Nuitée, se vêt de mille rimes. Tendre les …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/tendre-les-yeux-delloly/

Mar 12 2016

Draps Satin – Delloly

Te rappelles-tu de ces draps-satin Froissés d’ébahis à l’aube-matin De notre parfum de ces longues nuits Des corps éperdus où nos coeurs enfuis D’un temps infini osaient tant s’aimer Au-delà de l’Île d’instants affamés. Ils se sont perdus en l’obscure malle Sous voisins coton, un vil jour brumal Lord du voyage de fin automnale En …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/draps-satin-oliver-delabre/

Fév 27 2016

Ce Doux Pays – Delloly

Ce coeur que tu as caressé D’un rire ; parfois de ta larme, Qui murmurait à mon passé D’oublier, et t’offrir un charme, Il a quitté ton doux Pays D’un jamais à te dire : Oui ! Ce matin, drap respirait seul ; Parfum ne s’y balançait plus, Tes lèvres n’étaient plus élues, Ta voix …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/ce-doux-pays-oliver-delabre/

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE