Archives de l’étiquette : Delloly

Mai 23 2019

…C’était l’Hiver… – Delloly

    Où était-il son magicienla chaise vide du languide parfumn’invitait plus son regard passageril s’était enfui sans bruissementne laissant que du langoureux à présagerau lendemain d’un lit vide et froid autrement C‘était l’hiver de son froid demeurecontant le jour de peu d’heureconviant le ciel à blanchir le jardinde ses reflets bleutés contrastant le divinouvrant …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/cetait-lhiver-delloly/

Mai 22 2019

…Se déguiser.. de Mots – Delloly

. Se déguiser de mots pour paraîtrese déguiser de vie pour sembler êtrece que nous faisons parfois chère amie,de cette plume en les cheveuxs’amusant du vent tout heureuxde vous avoir frôlée, du mondefrissonnant parfois quelque onde Se déguiser de mots pour me surprendrese déguiser de vie pour m’atteindrece que vous aimez pratiquer chère amie,même sous …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/se-deguiser-de-mots-delloly/

Mai 20 2019

…Ce Baiser volé – Delloly

.. Subrepticement m’avez volé ce baiser joliment osé d’un soir à se reposer Ô, les divins cieux en ont souri de leur lit, d’un bel élan, notre aventure prenait vie Certes il va sans dire,  ne m’y attendais, certes l’instant de surprise fut délicieux que dis-je subtilement du merveilleux ne m’en veuillez pas, je l’avoue, …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/ce-baiser-vole-delloly/

Mai 19 2019

…La Ville m’absente – Delloly

  Hélas, l’océan n’est plus en demeurede nous rejoindre en cette vile heureloin des vents de ses parfums d’embrunsVous souvenez-vous, déplaisant aux uns,seillant à nous autres rêvant du largede ces îles, allongés simplement sur plage Comment Vous le dire, la ville m’absentede sa lenteur et de sa folle vie sonnantevous avancez et déjà l’heure se …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/la-ville-mabsente-delloly/

Mai 17 2019

…Le Dîner du Soir – Delloly

01-Dix-sept heures, le temps passe vite la maison d’Yze fredonne de paroles que disent-ils ? Je pose les clefs sur le meuble dans le salon les parents papotent les frères et soeurs délibèrent de rien que je ne connaisse, traversant le salon leurs enfants s’amusent, au bas de l’escalier le ciel est gris, pourtant c’est …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/le-diner-du-soir-delloly/

Mai 16 2019

…Floraison – Delloly

. Ô j’ai fini par accepter l’idée que vous étiez partie fleurir une Terre ignorée de l’Univers, de son atmosphère inconnue de mon existence iodée Pourtant des années durant, la question à connaître en tout lieu la déraison de cet impromptu lointain pour une île a conté, de soubresauts, la Vie du fragile Les souvenirs …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/floraison-delloly/

Mai 15 2019

…Ce Matin..les Oies – Delloly

. Les oies nous quittent ce matin dépérit l’air du froid satin dites ! Ô devrons-nous les suivre au continent là-bas lointain nous réchauffer l’amour taquin d’une peau dorée et jolie cuivre Restez ! Ne courez pas au loin ne pourrez hélas vous poursuivre soyez ce jour compréhensive les oies Nous quittent ce matin Ce …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/ce-matin-les-oies-delloly/

Mai 14 2019

…Un Dimanche de Pâques – Delloly

Un dimanche de Pâques à Couleuvreà table, nous attendions le repascomposé de quelques mets pour hors-d’oeuvrepeu amène pour un p’tit gars com’ moimes deux soeurs jouant douce politessesoutenant regards à poser tendresse Un dimanche élu, de son convenudu côté chrétien mesurant passageconté du curé de chère paroisseayant accepté l’instant attendud’énoncer  des sermonts, noblesse oblige,Nous retenant …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/un-dimanche-de-paques-delloly/

Mai 13 2019

…Pluie de cesse – Delloly

. Journée pluvieuse, jour noir de pluiecomme de ses désirs fustigeant l’envieet des souvenirs se noyant du trop aimeret de ses dangers à les réveiller sans aimer Mais comment ne pas désirer ce dangerquelque soit le lieu et sa chère distancel’avion, le train, sont les amis de l’indécencecette fine fleur brisant l’interdit d’aimer Ô, Paris …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/pluie-de-cesse-delloly/

Mai 12 2019

…Madame.. en souriez ! – Delloly

. Madame, ne sous-estimez donc pas la force de l’amour à vivre le bonheur voyez !, vous en souriez aimer est un besoin, n’est-il pas heureux dès l’aube de ressentir ce coeur battre bel air à vos côtés même endormi le devinez vivre, Vous plaire au-delà de la raison et de sa terre Madame, sachez-le …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/madame-en-souriez-delloly/

Mai 10 2019

…Restez encore au soir – Delloly

  Restez encore au soir haut de la tourguettez l’arrivée du divin retouroubliez ses vents grisant souvenirde ses colères croisant vain soupir Rêvez et riez comme ces papillonsflirtant dans un pré auprès de ces fleursparfumant l’envie de nos mots en coeurbalbutiant de folles partitions Restez encore au soir haut de la tourne vous endormez de …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/restez-encore-ce-soir-delloly/

Mai 09 2019

…Là-bas ! ..l’Espérance – Delloly

. Vois ! … Là-bas ! Le monde s’endortHécate ! se ravit de ce long sommeillibérant suave magie en leurs rêves,ne demande pas à Hélios de trêvela nuit est longue même d’un oeilpour ceux guettant navires au port Vois ! … Là-bas ! Navires se perdent au ciellaissant flous danser sur l’horizonau moindre vent de …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/la-bas-lesperance-delloly/

Mai 08 2019

…Soir de Juillet – Delloly

. Sans même le demander, soir de juilletassise face à un inconnudeveniez joli impromptuinterrompant le temps de son maquillémême les cieux étonnés de l’osédurent écarter les nuages grisendormis de mille songes promiscomme pour écouter cet imposé Sans même se présenter, soir de juillet,Vous invitai à choisir collationdeveniez l’unique raisonà prolonger l’instant sous accent anglaispassionnant les …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/soir-de-juillet-delloly/

Mai 05 2019

…Me diriez-vous – Delloly

  Me diriez-vous encor ces mots au soir de ce départ soulevant l’à-propos de l’amour privé de son art là-bas derrière le rempart Il est beau de s’aimer en tout Pays et lieu choisi goûtant des lèvres l’ambroisie révélant douce poésie d’un coeur et l’assumer Il est présomptueux de croire à l’amour loin de l’autre …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/me-diriez-vous-delloly/

Mai 03 2019

…Au Clair Obscur.. – Delloly

  Au clair obscur à belle ombre l’amour s’envole du sobre brisant les codes du Temps s’évanouissant de son ambre d’autant matin de la chambre ternie du parfum d’antan S‘imagine au coeur de l’ombre mots luisant Vous ressemblant me demandant, m’appelant au clair obscur à belle ombre D‘une jolie prose à cambre m’en approche tremblotant …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/au-clair-obscur-delloly/

Mai 02 2019

…Les belles Nageuses – Delloly

. Souvent, nous prenions le temps durant les vacances estivales de passer Vous observer pêcher mes deux frères et moi-même pour le plaisir de Vous entendre pour le plaisir de tout comprendre comme votre art de charmer Dames belles nageuses et gourmands de vos appâts cuisinés de l’amour veille de vos balades au bord de …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/les-belles-nageuses-delloly/

Avr 30 2019

…Au Soir baroque – Delloly

. Baroque ! vraiment baroque ce rêve, songe d’un souvenir se promenant, en ces limbes troublées Vous ressemblant m’échappant à l’envi sans une trève Pourquoi devrais-je rêver de ce rire si doux de sa tournure même en ce jardin ? le Jardin d’Yze s’amuse de Moi comme Odin m’y promenant d’une mélodie îvre Je n’y …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/au-soir-baroque-delloly/

Avr 29 2019

…L’Arbre dénudé.. – Delloly

. L‘arbre dénudé ne se cachait plus laissant aux regards tristes habitats, deux nids esseulés d’un temps occupés de joyeux drilles volant et chantant ; hélas aux soirs, l’hiver sonnait de son cor de sa bise un vil froid, montre de givre.. C’était l’hiver, d’un coeur s’estimant vigoureux ne se souciant guère de vains valeureux …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/larbre-denude-delloly/

Avr 28 2019

…Au loin de la Nuit – Delloly

. Au loin de la nuit au caché du froid auprès d’un feu crépitant le silence je Vous attends ignorant le présence des formes élancées de ce bois étroit comme fuyant ce soupir d’autrefois Que faites-vous au loin de ce silence vaguant les quelques flammes vaporeuses glissant des mots gris de l’incohérence de la solitude …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/au-loin-de-la-nuit-delloly/

Avr 27 2019

…L’Air de Rien – Delloly

. L‘air de rien, vous vous approchezcertaine du charme de la convenancede son pouvoir renaissant l’inconsciencecomment pourrais-je, dîtes-moi, Vous ignorersans Nous trahir face au Temps qui passeau gré de vents où même l’amour se lasse L‘air de rien, je m’éloigne de Vouscertain de l’oubliance d’un jourVous appartenant, fatigué de l’amourqu’il ne soit de ses moments …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/lair-de-rien-delloly/

Articles plus anciens «

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE