Archives de l’étiquette : D97

Oct 15 2019

…Douze ans …. d’un Hiver – Delloly

Série Vingt ans   Dix ans à Vous effacer ♣((A) Dix janvier Parisien ♣(B) ♥  Douze Ans… d’un Hiver ((C)  Là bas…  Demeure d’Yze ♣(D)  Ô.. Quinze Ans ♣(E)  Pluie du Matin ♣((F)  Trace d’un Temps(G)  Déjà Dix-huit ans ♣(I)  Course au vent ♣(I)  Vingt Ans…sous la brume ♣(J)  ⇓ Douze Ans, ce que le temps humain passe passe et repasse …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/douze-ans-dun-hiver/

Juil 19 2019

…Le Bassin d’eau – Delloly

. J‘avais oublié l’admirable bronze négligé au fond du jardin broussailleux, il faut Vous dire ce mot loin du mensonge ne m’étais guère intéressé, peu soucieux de connaître le cœur derrière le méli-mélo de brindilles, herbes cachant le bassin d’eau J‘avais oublié l’incertitude et sa convenance de croire que loin des yeux tirait révérence n’apportant que …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/le-bassin-deau-delloly/

Avr 23 2019

…Goutte d’eau – Delloly

  . Sans Nous apesantir sur la raison giclant cet impromptu de la rupture devons Nous quitter en cette maison fenêtres closes cachant notre armure Que voulez-vous ma chère amie nous nous sommes trop amusés derrière le miroir de belle envie négligeant l’amour de mots épuisés S‘aimer ne peut être un jeu délaissé une nuit, …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/goutte-deau-delloly/

Mar 31 2019

…de l’Insouciance – Delloly

  J‘ignorais … je la voyais pour la dernière fois cette insouciance si légère de Vous au Musée d’Orsay observée de regards figés que l’on ignore souvent long de pas que l’on regarde troublé parfois J‘ignorais …pourtant au long de salles vous existiez de l’insouciance douce charmant tableaux de leurs rôles comme de ces regards …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/de-linsouciance-delloly/

Jan 15 2019

…Jour d’un Parjure – Delloly

1-Ô..Toi ! que j’ai tendrement aimé un Temps humain paraissant trop court souvenances parfois m’envahissent de vos souffrances suivant une maladie  tant et tant combattue d’un diagnostic auprès de patients réclamant sentiments  où toujours preniez le Temps de Vous comprenant la détresse de la famille comme celle d’un corps demandant paix et mots rassurant l’instant évitant …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/jour-dun-parjure-delloly/

Déc 31 2018

…C’est encore.. – Delloly

  C‘est encore un samedi gelant les pas de décembre vous verrais-je à midi de lèvres où tout se dit face au Louvre au Marly des heures à Vous attendre Certes assis au Marly me plait de ce regard sobre flânant mots à se dir’ tendre c’est encore un samedi Les gens passent étourdis com’ …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/cest-encore-delloly/

Déc 23 2018

…juste un Dimanche – Delloly

C‘était un dimanche sur Quai de métroune station du Sixième comme oubliéedu Temps du Vingtième finissant l’annéeseul me retrouvais, chantonnant “allegro” C‘était un dimanche se lamentant froidd’un pas joliment cadencé un vent de Vousse leva Vous attirant face à face : nousen sourîmes ravis de l’instant Roi C‘était un dimanche avenue Paul Doumerla descendant de …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/juste-un-dimanche-delloly/

Août 24 2018

…Sans autrement d’un vent- Delloly

©oliver Delabre   Sans autrement se sont aimés sous un vent de damnés à perdre la raison s’offrant ce poison au bout de la jetée horizon d’une balade de l’été au parfum d’une brume oubliant gouttes d’amertume de la pensée du demain mourant d’un fil de chagrin Sans autrement se sont observés encor sous ce …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/sans-autrement-dun-vent-delloly/

Mai 13 2016

L’Absence – Delloly

Rue Vaneau, la Vie se prélasse En votre doux regard de femme S’évadant souvent en ta larme Secrète, en ce monde hélas. Vous paraissez simplement ! : Être Où ne pas Être se grimace Parfois de pupille émue lasse De la solitude sans l’Être ! ; Vous vous oubliez en lectures, Mots-croisés et correspondances D’un …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/labsence-oliver-delabre/

Mar 07 2016

Le Parquet Osé – Delloly

Le parquet usé en son milieu,Esquissa trace d’un doux séjour,Du va-et-vient fripon de leur jourGuettant bruissement vain de l’adieu ! Miroir, d’osé regard, la contait ;Cette vie déhanchée du matin,Où les envies repoussaient la finD’odeurs gagnées la nuit effrontée ! Au soir, le parquet bruissa, soucieuxDe paraître usé face à l’ardeurRecouvrée en les Amants, d’un …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/le-parquet-ose-oliver-delabre/

Mar 01 2016

Pluie d’Automne – Delloly

. Une pluie d’automne paradant en chemin ravie de rais d’été en un déclin rosé força le promeneur : s’abriter sous boisé d’une voute hêtrée au clair obscur carmin. Qu’importa mouvance du dansé de ses feuilles osant délivrer l’air, de gouttelettes ambrées, saison s’offrant couleurs, de mille odeurs d’accueil
s, d’idées à balades, à mourir Vies …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/pluie-dautomne-delloly/

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE