Archives de l’étiquette : D86

Avr 09 2019

…Le Repos de votre Âme – Delloly

. Le repos de ton âme au mat’ du sommeil guère endormi m’assaille de questions d’amertume me séparant d’un ami L‘ai nommé Dix Janvier ce repos de votre âme ne désirant t’énerver à revivre drame de ce tourment ne servant plus à rien du fil d’ariane loin du soleil parisien Pourquoi devrais-je te nommer Francis …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/le-repos-de-votre-ame-delloly/

Avr 23 2018

…Babylone Ô.. Babylone… – Delloly

Extra Babylone Ô.. Babylone, votre nom sonne ce mois de mars d’une amertume qui résonne pourtant de la fenêtre revit Boucicaut le petit jardin d’un MANEGE Ô.. prit d’assaut ce samedi ensoleillé de gais enfants sous des yeux fatigués de leurs heureux parents ; il tourne, tourne de ses fidèles chevaux ne hennissant jamais mais …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/babylone-o-babylone-delloly/

Jan 21 2016

Amers Silences – Delloly

Douleur, ivre de cette Odeur Qui, même les yeux clos, me vente Et perce, tout entier le Cœur. Odeur, accablante âcreté Qui dévie par instant, et hante En lente noirceur, mes aimés ! Vents obscurs, portez ma colère Au tréfonds d’Océans de Vie Noyant Dame Faux de misère En sein d’aimés, où Bonheur vit ! …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/lamer-silence-delloly/

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE