Archives de l’étiquette : D19

Juin 13 2019

…les Disparues – Delloly

. Celles que tous croient disparues ces amours échouées sous un vent sur un mot fin indélicat sous des draps abandonnés au froid d’une chambre délaissée sous une pluie fine pénétrante d’une attente d’un rendez-vous manqué Place de la Concorde Ces amours comme mortes vivent encor se récitant d’un regard renaissance de souvenirs plaisant au …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/les-disparues-delloly/

Juin 07 2019

…Soixante Quinze Ans – Delloly

  . C‘est aujourd’hui les soixante quinze anssouvenir angoissant de ces vies perduesstoppant l’aigre mort de crimes conçusde gens innocents vivant autrement C‘est aujourd’hui les soixante quinze ansdu commencement de la libertéun Temps, effacée d’un sombre quittédes âmes meurtries privées de leur sang Soixante quinze ans marquant la vaillancede milliers d’Êtres jetant la souffranceÔ…. loin …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/soixante-quinze-ans-delloly/

Juin 05 2019

…Ô..j’ai fait un Rêve – Delloly

1–J‘ai fait un rêve la nuit du brouillardnombreux se croisaient, se reconnaissaienten Demeure d’Yze et du frêle hasardd’un Temps sans heure où ils s’évanouissaientces sentiments gris souffrant du poignard Quel est ce rêve se privant du Tempsconviant l’espace à rejoindre gensde leur habitude à courir le Mondeloin de Vous, Yze, ne connaissant l’ondeque vous émanez …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/o-jai-fait-un-reve-delloly/

Juin 04 2019

…à la Plume – Delloly

. Il dessinait à la plumecet artiste croisé sur un cheminassis sur un banc, de coutumeun banc en pierre d’un Temps lointaincoiffé d’un large chapeau couleur satinen paille rappelant photos du matinau soleil levant traînant l’amertume Il dessinait à la plumece paysage berrichon de Saint Benoit..l’âme-miroir de Saint Michel comme il se doitjetant un regard …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/a-la-plume-delloly/

Mai 29 2019

…Que cette Plume – Delloly

  Que cette plume honorant Hugo guide  mots et pensées à se former sur cette page blanche d’un composer venant de limbes d’un fleuve indigo Elle glisse joliment de l’épaisseur longue et argentée d’un style libre évoquant ce romantisme de la douceur d’un temps, le vôtre Hugo de l’équilibre Imaginer le grand Victor de sa …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/que-cette-plume-delloly/

Mai 25 2019

…Impression de Lune – Delloly

  L‘océan s’est retiré de la lune au soir de la bise en brise vous vous êtes éclipsée de ce vent le temps de tendre la main sous la fontaine aux perles d’eau jouant à l’insoumise en vallée rose de paumes de l’amant L‘océan s’est retiré de la lune revenez de vos lèvres bord du …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/impression-de-lune-delloly/

Mai 23 2019

…C’était l’Hiver… – Delloly

. Où était-il son magicien la chaise vide du languide parfum n’invitait plus son regard passager il s’était enfui sans bruissement ne laissant que du langoureux à présager au lendemain d’un lit vide et froid autrement C‘était l’hiver de son froid demeure contant le jour de peu d’heure conviant le ciel à blanchir le jardin …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/cetait-lhiver-delloly/

Mai 22 2019

…Se déguiser.. de Mots – Delloly

. Se déguiser de mots pour paraîtrese déguiser de vie pour sembler êtrece que nous faisons parfois chère amie,de cette plume en les cheveuxs’amusant du vent tout heureuxde vous avoir frôlée, du mondefrissonnant parfois quelque onde Se déguiser de mots pour me surprendrese déguiser de vie pour m’atteindrece que vous aimez pratiquer chère amie,même sous …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/se-deguiser-de-mots-delloly/

Mai 16 2019

…Floraison – Delloly

. Ô j’ai fini par accepter l’idée que vous étiez partie fleurir une Terre ignorée de l’Univers, de son atmosphère inconnue de mon existence iodée Pourtant des années durant, la question à connaître en tout lieu la déraison de cet impromptu lointain pour une île a conté, de soubresauts, la Vie du fragile Les souvenirs …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/floraison-delloly/

Mai 12 2019

…Madame.. en souriez ! – Delloly

. Madame, ne sous-estimez donc pas la force de l’amour à vivre le bonheur voyez !, vous en souriez aimer est un besoin, n’est-il pas heureux dès l’aube de ressentir ce coeur battre bel air à vos côtés même endormi le devinez vivre, Vous plaire au-delà de la raison et de sa terre Madame, sachez-le …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/madame-en-souriez-delloly/

Avr 29 2019

…L’Arbre dénudé.. – Delloly

. L‘arbre dénudé ne se cachait plus laissant aux regards tristes habitats, deux nids esseulés d’un temps occupés de joyeux drilles volant et chantant ; hélas aux soirs, l’hiver sonnait de son cor de sa bise un vil froid, montre de givre.. C’était l’hiver, d’un coeur s’estimant vigoureux ne se souciant guère de vains valeureux …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/larbre-denude-delloly/

Avr 28 2019

…Au loin de la Nuit – Delloly

. Au loin de la nuit au caché du froid auprès d’un feu crépitant le silence je Vous attends ignorant le présence des formes élancées de ce bois étroit comme fuyant ce soupir d’autrefois Que faites-vous au loin de ce silence vaguant les quelques flammes vaporeuses glissant des mots gris de l’incohérence de la solitude …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/au-loin-de-la-nuit-delloly/

Avr 15 2019

… Esmeralda – Delloly

https://www.plume-de-poete.fr/les-amants-du-parvis-delloly/ . Esmeralda, où êtes-vous en ces flammesvoici qu’une seconde fois se perd votre âmeVictor, revenez de votre chair d’écritureà nourrir notre force à vaincre la courbureÔ quel crim’ que ce feu s’amusant du sacréà Nous jeter aux flôts de larmes nacrées Mes larmes brûlent ce coeur meurtriGrande Dame de mon enfance, du bonheurtoujours, j’ai …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/esmeralda-delloly/

Avr 12 2019

…le Ruisseau – Delloly

. Auprès d’un ruisseau d’une eau bleue, je Vous remarqueétrangement jolie, observant une barqueflottant deci delà, au gré de petits flotsoscillant, tout en bois usé du temps, de motstant et tant contés depuis la rive opposéecomme vivant juste pour être conversée Ce n’est pas la barque, certes que je regardemais Vous ! décorant ce regard …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/le-ruisseau-delloly/

Avr 05 2019

…Comment.. – Delloly

  Comment se fait-il que dès l’aube vous vous soyez évanouie d’un exhode abandonnant les bras Vous retenant délaissant le feu Vous exhalant laissant seulement l’empire de parfums s’étonner de ne plus être Monde de lins Comment ferais-je dès le midi sonnant à me souvenir de Nous du charmant le partager doucettement de l’évasion sans …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/comment-delloly/

Avr 04 2019

…Ce soir Madame – Delloly

  Ce  soir Madame, êtes ravissantene prenez guère Ô.. ce mot commeune plaisanterie de son goût de pommeque l’on croque d’amour… plaisante Ce  soir, il est un fait, …Vous rassureme convenez non de ce déguisementmais du charme qui m’éprendà Vous conter mots avant que fou… le susurre Ce  soir, il s’entend un murmure cachéil est …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/ce-soir-madame-delloly/

Avr 01 2019

…à l’Ombre du Ciel – Delloly

  A l’ombre du cielsous un Centenaire se contant Chênedessus du Néant de Hadèslèvres teintées goût de mielse parfume l’Amour sans une peinede sa raison battant de cesse… A l’ombre du cielsous un Chêne chéri de Perséphonevol de grives rayonnant d’adressechantent la venue de l’amour providentielde ce printemps aux parfums de l’étonneplaisant au baiser d’une …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/a-lombre-du-ciel-delloly/

Mar 20 2019

…le Printemps – Delloly

  Vingt-deux heures cinquante huitle Printemps s’invite en votre demeureÔ..Vous ne verrez que la pleine luneà belle heure peut-être, et de sa nuit Un Printemps vêtu d’une toge “hiver”de ses couleurs froides brusquant l’airtirant sa révérence au froid et surviedu long sommeil et manque d’envie Vingt-deux heures cinquante huitvieil hiver tente à toujours Vous plaireau …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/le-printemps-delloly/

Mar 07 2019

…Voyage d’Encor.. – Delloly

  Je me souviens du Temps où voyager d’encor soufflait l’idée à ces corps de refléter l’or ; encor me rappelle de l’instant autrement en ces limbes d’un vent d’amants se souvenant Je me souviens du Temps dévoilé de l’absence de l’un ou de l’autre telle une évanescence un papillon doré se dévoilant au ciel …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/voyage-dencor-delloly/

Mar 05 2019

…Dans le Train – Delloly

  D ans le train, des gens s’étourdisent de sommeil Ô jetant un regard hagard sur saut de voie brusquant bien du sournois les limbes et leur ciel d’un rythme enlevé de deux murmures parfois Comme éblouis les yeux se perdent de l’éveil du secret de ces mots se taisant de l’émoi la faute au …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/dans-le-train-delloly/

Articles plus anciens «

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE