Archives de l’étiquette : D11

Juin 11 2019

…Tempus fugit – Delloly

. Tempus fugit, me ressens décontenancé ;se reconstruire du somme renomméen dépit d’une journée triste à vivreloin de Vous, seulement du survivre,patientant d’attente sur siège en cuirassis à regarder p’tite Guipsy s’enfuirde son regard Vous cherchant sur plagederrière le volant léchant son pelagede chihuahua se voulant attachantede son désir d’une diva enivrante Déjà ! Une …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/tempus-fugit-delloly/

Jan 02 2019

…Rêve d’enfant – Delloly

  Agenouillé sur un tapis de feuilles les faisant voler de son rêve d’enfant il riait des courbes qu’elles prenaient tentant de les rattraper finement de ses petites mains balbutiant de l’air d’un souffle tournoyant le bonheur au clair de ses yeux pétillant l’instant Pourquoi la feuille en ses mains tièdes semblait avoir froid de ses couleurs …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/reve-denfant-delloly/

Oct 05 2018

… Suis venu malgré Moi .. – Delloly

  1-Il est tard à Montparnasse je suis venu d’un charmant composer ce fier moment Je suis venu malgré moi auprès de la tombe grise Vous revoir dernière fois un soir d’automne de mise Je ne Vous imaginais si pâle de couleur pierre ivrant le silence en Terre brusquant le vent du mauvais Ô.. quelques …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/suis-venu-malgre-moi-delloly/

Juin 21 2018

…Lumière au Crépuscule – Delloly

  Comment éteindre une lumière, toujours au matin elle brillejamais il ne le faut, elle amène beauté, espoir, douceurtelle une Muse à qui l’on sourit de ses lèvres d’une perle d’eau… Ô retournez-vous, la lumière Vous suit comme liéeaux limbes qui n’osent parfois se reposerde leur rivière où coulent tant de sentiments ;voyez ce Ciel …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/lumiere-au-crepuscule-delloly/

Avr 29 2018

…Ô.. Toi ! le Rêve… – Delloly

Ô.. Toi ! le Rêve de cette nuit grise pourquoi m’enlever la mémoire éprise de ces parfums nocturnes de son rire ; tu le sais : j’aime Ô tant me souvenirde l’indicible arôme m’enlevant peineet à l’aurore revivre gente scène guidant la route d’éclats d’un soleil cessant le doute au-delà du sommeil brisant le gris …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/o-toi-le-reve-delloly/

Avr 26 2018

…fond d’un Couloir – Delloly

Au fond d’un couloir d’un hôtel gris des humains attendent tous assis observant ou pas un monde d’images sur des écrans plongeant bien des songes Que de braves gens ayant vécu belle vies Ô d’un inaperçu ayant aimé parfois regretté un matin un soir du reflété Sont-ils provinciaux ou parisiens d’un Quinzième nanti ? : …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/fond-dun-couloir-delloly/

Nov 27 2016

Ivresse à Rebours – Delloly

Ivresse, que n’ai-je fait de Vous retenir Ce lundi auprès des larmes Glissant au long de ce corps voué à partir En un puits habillé d’Âmes. Partir, loin de Vous ce soir Mourir d’une nuit sans espoir De Vous revoir demain me donner l’ambitieux Sourire au levant Ô.. de vos yeux délicieux, Et Vous laisser …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/ivresse-a-rebours-oliver-delabre/

Juil 06 2016

Crépuscule d’une Vie – Delloly

Du comment se doit vieillir l’esprit.   C’est le Crépuscule d’une Vie L’ayant vue grandir, frémir, vieillir, Le soir de cette Vie, sans haïr Les durs instants, manquant Ô.. d’envie. C’est la nuit, plus personne ne comprend Ce désir de partir sans désir ; De sourire autrement du plaisir, D’oublier la Vie comme il s’entend. …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/une-vie-delloly/

Juin 24 2016

Ô… ce Dilemme ! – Delloly

Ô.. ce dilemme noircissant limbes D’odeurs d’absence, beauté d’envie Où RIEN ne pousse, TOUT s’étiole Tel le détenteur des secrets nimbes Décidant règles d’un pont-levis Du triste jour où VIE s’affole ! Ô.. deux mois à m’offrir, il vous reste C’est peu et beaucoup, auprès de VOUS ; Vous voir peindre d’un élégant geste Fend …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/o-ce-dilemme-deloly/

Mai 15 2016

…Vague Lointaine – Delloly

Vie ancienne, si lointaine
 Tu n’es plus belle veine Dois-je te refuser
 Ne plus jouer l’osé
 Te fuir en ennemie
 À cacher de l’amie ?
 Se posait Ô..”le vieil homme
” Contemplant Baie de Somme
 La canne à pêche en mains Où bouchon d’un chemin
 Pensait être l’Artiste
 Maître, son innéiste ! Que reste-t-il : l’Amour …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/vague-lointaine-delloly/

Mar 31 2016

L’Au-Revoir – Delloly

“C’est l’histoire d’un WE à Pornic, pour que l’Océan émerveille encore une fois, cette mère merveille ayant eu 13enfants, avant son départ fin septembre11 pour un Paris de son enfance; où elle partit ailée, hélas le 28nov11 ” merci !  Ô, face à l’océan, sous une mélodie Fredonnée tendrement en rive lointaine Benjamine rêvait doux …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/lau-revoir-oliver-delabre/

Fév 03 2016

Ô ! Toi Chagrin – Delloly

      J’aime ce Texte ! 2+

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/o-toi-chagrin-delloly/

Jan 28 2016

Navire-Toi – Delloly

©Peinture de Mamagly 2010 “voiliers” De sèche pluie me chavire Comme un alezan navire Quittant l’horizon sans peine Au LA d’une alise sirène Où ce voyage se vague De ta poésie madrague Du vent d’un tendre baiser De rose goût tant fraisé S’épanouit pers en bel air Frôlement en notre Terre Où doucement tu chavires …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/navire-toi-olivier-delabre/

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE